mon argent

Quel filet de sécurité prévoir pour votre crédit logement?

©Photo News

Si vous voulez conclure un emprunt pour acheter, construire ou rénover votre logement familial, votre banquier exigera probablement que vous preniez une assurance solde restant dû. Savez-vous qu’elle n’est pas obligatoire? De plus, vous pouvez conclure cette assurance auprès d’une autre institution que celle où vous empruntez.

Qu’est-ce qui est couvert?

Une assurance solde restant dû est en fait une forme d’assurance décès: l’assureur paie le solde de l’emprunt que vous n’avez pas encore remboursé au jour de votre décès. La banque a ainsi la certitude de revoir l’ensemble des fonds prêtés au cas où vous passeriez l’arme à gauche avant l’échéance de l’emprunt. Cela évite aussi à vos héritiers de devoir faire face à des difficultés financières de ce fait.

Selon la formule choisie, l’emprunt est remboursé en tout ou en partie. "La majorité des couples optent pour une assurance solde restant dû couvrant 100% du montant emprunté", dit-on chez Belfius. Si un des deux partenaires disparaît, l’ensemble de l’emprunt est remboursé et l’autre conjoint peut rester vivre dans la maison sans avoir à se soucier de rembourser l’emprunt.

Une alternative moins chère: chaque partenaire assure un certain pourcentage couvrant ensemble 100% du montant emprunté. Vous pouvez par exemple assurer chacun la moitié du crédit, mais tout aussi bien opter pour une proportion de 80-20 si l’un des deux a des revenus nettement plus importants que l’autre.

Auprès de ma banque ou chez un autre assureur?

Si vous concluez l’assurance solde restant dû auprès de l’établissement où vous empruntez, vous obtiendrez peut-être un taux d’intérêt plus avantageux sur votre emprunt.

Guide Assurances 2018

Quelles assurances sont incontournables et lesquelles sont superflues?

Des assurances pour chaque phase de votre vie.

Le 'Guide Assurances' est paru le 20/10. Abonné à L'Echo? Cliquez ici pour le lire au format PDF.

Mais ne vous focalisez pas seulement sur ce point. Car l’assurance solde restant dû en soi est peut-être moins chère ailleurs: à vous de mettre dans la balance l’avantage du taux plus faible et la prime d’assurance moins chère.

Combien ça coûte?

La prime d’une assurance solde restant dû dépend de l’âge et de l’état de santé de l’assuré – mais aussi de facteurs aggravants, comme le fait d’être fumeur –, ainsi que du capital assuré et de la durée de l’emprunt.

Vous pouvez payer cette prime en une fois ou par tranches. Une prime unique au début du contrat revient en général moins cher, mais il vous faudra débourser une grosse somme en une fois. En cas d’étalement des primes, vous devrez payer la prime pendant les deux tiers de la durée de l’emprunt, par mois, par semestre ou par an. Une troisième voie est la prime de risque: pendant toute la durée de l’emprunt, vous payez chaque année une prime qui varie d’une année à l’autre en fonction de votre âge, du solde restant dû et du taux d’intérêt.

Exemple

Chez ING, à 28 ans, pour un emprunt de 150.000 euros sur 20 ans, vous payez une prime de 128 euros par an pour une couverture à 100%.

Belfius a fait le calcul pour un emprunt de 170.000 euros sur 20 ans pour un assuré de 35 ans non-fumeur: 268,48 euros pour une assurance solde restant dû avec une couverture à 100%, à payer chaque année durant les deux tiers de la durée de l’emprunt.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content