mon argent

Banque et investissements: ce qui change en 2019

©Eleni Debo

L’année nouvelle est souvent l’occasion pour les banques d’adapter leurs tarifs. Si la plupart les augmentent, certains établissements vont cependant à contre-courant. Un aperçu.

ING

À partir du 1er janvier prochain, les titulaires du compte à vue gratuit ING Lion Account devront payer 50 cents s’ils retirent de l’argent dans un distributeur autre que ceux du réseau ING ou s’ils font un retrait dans la zone euro. Par ailleurs, le second titulaire du compte devra désormais payer des frais annuels de 10 euros.

ING a également prévu de revoir à la hausse d’autres tarifs en 2019: l’ING Compte vert et l’ING Compte professionnel passeront tous les deux à 40 euros par an (soit 4 euros d’augmentation). En matière de carte de crédit, la Visa Classic augmentera dans les mêmes proportions (elle passera de 18 à 22 euros/an) tandis que le prix de la MasterCard professionnelle passera de 20 à 22 euros/an.

BNP Paribas Fortis

Les cartes Visa Classic et Mastercard Classic (hors Pack) passent de 1,83 euro/mois à 2,25 euros/mois, soit une augmentation de 5,04 euros/an. Même topo pour la Mastercard Gold et la Visa Gold (hors Pack), qui passent de 3,83 euros/mois à 4,25 euros/mois, soit aussi une hausse annuelle de 5,04 euros.

Votre argent en 2019

Toutes les nouvelles mesures qui impacteront vos finances personnelles en 2019.

Le guide "Votre argent en 2019" est paru le 15/12. Cliquez ici pour le consulter.

La Prepaid Card (hors pack) et les cartes de crédit Hello Bank! sont aussi concernées. La carte prépayée de BNP Paribas Fortis coûtera désormais 1,50 euro/mois (contre 1 euro actuellement). La Hello4you passera de 0,92 euro/mois à 1 euro/mois et la Hello Bank! de 1,83 euro/mois à 2,25 euros/mois. Soit une augmentation annuelle de 0,96 euro dans le premier cas et de 5,04 euros dans le second.

Enfin, les retraits d’argent effectués avec les cartes de crédit de la banque ou avec sa carte prépayée seront dorénavant facturés 6 euros/retrait au lieu de 5 euros jusqu’ici.

Concernant ses "Pack", BNP Paribas Fortis supprime les 6 transactions manuelles gratuites comprises annuellement dans son Comfort Pack. Dans le même temps, ces transactions passeront de 1 euro à 1,50 euro. La banque supprime également le Comfort Bonus: il s’agit d’une sorte de programme de fidélité qui permet d’économiser jusqu’à 50% du coût de ce Pack (qui revient à 3 euros/mois) et dont le prix n’augmentera pas en 2019. Ce qui n’est pas le cas du Premium Pack, dont le prix passera de 6,25 euros/mois à 7 euros/mois en 2019, soit une augmentation annuelle de 9 euros. Les clients pourront toutefois toujours bénéficier du programme de fidélité Premium Bonus, qui permet de récupérer jusqu’à 100% du prix du compte chaque année. Ceci dit, il y a 12 conditions à remplir (chaque fois que vous en remplissez une, la banque vous rembourse un mois de cotisation).

AXA Banque

Axa Banque prévoit quelques petits changements également. Pour le compte à vue Comfort2Bank, la banque débitera 15 euros/an (au lieu de 12 euros) à partir de la troisième carte de débit.

Les tarifs pour la livraison des extraits de compte papier seront également adaptés. À partir de janvier 2019, la livraison via l’agence bancaire coûtera 50 euros/an et la livraison quotidienne par la poste au domicile reviendra à 25 euros/an, hors frais de port.

BPost Bank

Chez Bpost Bank, le coût d’une carte de débit supplémentaire (ou qui n’est pas comprise dans un pack) reviendra à 15 euros à partir de l’année prochaine, contre 12 euros actuellement.

Nagelmackers

Chez Nagelmackers, les tarifs mensuels des packs augmentent. Pour le compte à vue Comfort, il passe de 6 à 7 euros par mois. Le compte à vue Premium coûtera à présent 5 euros par mois au lieu de 4 euros. Les transactions manuelles ne sont par ailleurs plus comprises gratuitement dans les packs.

Pour les professionnels aussi, les tarifs sont relevés. Le compte à vue Premium Business coûtera 17 euros par trimestre à partir du 1er janvier contre 15 actuellement, tandis que les frais du compte à vue Nagelmackers Business passent de 7,50 à 9 euros par trimestre.

Crelan

À contre-courant, la banque Crelan revoit plusieurs tarifs à la baisse. Dans les grandes lignes, les coopérateurs de la banque qui détiennent un Pack bénéficieront désormais d’une réduction directe de 25% sur le prix de leur Pack. En fonction du type de Pack, les coopérateurs économiseront donc entre 12 et 24 euros par an. Par ailleurs, le prix d’une carte de débit hors Pack baissera de 18 à 12 euros, alors que la deuxième carte de débit pour un compte à vue hors Pack (excepté l’iAccount) deviendra gratuite. Le prix d’une carte Visa Gold hors Pack passera de 48 à 36 euros/an.

Ceci dit, cette banque mettra fin à la gratuité de son Performance Pack pour les jeunes à partir du 1er janvier 2019. Cependant, l’Economy Pack (qui comprend un compte à vue, 2 cartes de débit, l’abonnement myCrelan et Crelan mobile) restera bien gratuit et cela jusqu’à 24 ans.

Autres nouveautés
Nouveaux billets de 100 et 200 euros

Le 28 mai 2019, seront mis en circulation de nouveaux billets de 100 et 200 euros. Vous pourrez bien sûr continuer à payer avec le modèle de billets en circulation aujourd’hui. Les nouveaux billets permettront non seulement de vérifier plus facilement qu’il ne s’agit pas de faux, par la méthode "toucher-regarder-incliner", mais ils comprennent aussi un hologramme satellite et un chiffre spécial vert émeraude. Le format change également, ce qui rend ces billets plus commodes pour le portefeuille et réduit leur usure.

Le paiement instantané devient réalité

Début 2019, les banques belges offriront un nouveau service: le paiement instantané. Il permet de payer par virement à tout moment et immédiatement. L’argent se retrouve en quelques secondes sur le compte bancaire du bénéficiaire, même si le virement est effectué de nuit, le week-end ou un jour férié.

Norme de qualité pour les produits financiers durables

Dans le courant de 2019, les produits financiers durables devront afficher une norme de qualité s’ils veulent obtenir le label de durabilité. Les produits qui veulent avoir ce label doivent satisfaire à plusieurs exigences minimales en matière de durabilité. 

Plus de transparence en matière de frais

Au premier trimestre de 2019, les investisseurs recevront un aperçu détaillé des frais prélevés en 2018. Cette obligation est une conséquence de la directive européenne MiFID II, entrée en vigueur le 3 janvier 2018. Cette directive contraint notamment les banques à donner aux investisseurs un aperçu des différents frais facturés au cours de l’année précédente. Désormais, les clients doivent aussi recevoir une estimation des frais avant de faire un investissement.

Ces frais sont exprimés en pourcentage et en montant nominal. En outre, ils doivent être scindés selon le type de frais. Nouveauté aussi: les rétrocessions doivent être mentionnées séparément. Les rétrocessions sont les frais facturés par le distributeur de fonds. Pour l’investisseur, ceux-ci font partie des "frais de gestion", qui sont intégrés chaque jour à la valeur d’inventaire. Mais dans les faits, ils sont transférés au vendeur du fonds. MiFID II oblige à présent les banques à mentionner ces frais séparément dans le relevé.

Le registre UBO complet à la fin mars

Le 31 mars 2019 est la date ultime pour les sociétés belges et les associations pour reprendre leurs bénéficiaires effectifs dans le registre central des bénéficiaires effectifs du SPF Finances, appelé le "registre UBO". Ce registre permet aux banques, si elles soupçonnent des transactions suspectes via le compte d’une société ou d’une association, de contribuer à pister des criminels et des terroristes.

Des taux plus élevés pour la régularisation fiscale

À partir de 2019, les taux d’imposition seront de nouveau majorés de 1% lors d’une régularisation fiscale. Pour les capitaux prescrits, le taux de régularisation s’élèvera donc à 39%. En 2020, ce taux passera à 40%. Pour les revenus fédéraux non prescrits (TVA et impôt sur le revenu), c’est une majoration du taux normal d’imposition qui est pratiquée. Le taux passe de 23% actuellement à 24% en 2019 et finalement à 25% en 2020.

Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content