Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Les pensions plus élevées en 2021

Les seuils des pensions minimum et maximum vont déjà être relevés en 2021. La pension des indépendants va bénéficier d’une augmentation substantielle.
©BELGA

1/ Même calcul pour la pension des indépendants et des salariés

À partir de 2021, la pension des indépendants sera calculée de la même manière que la pension d’un salarié. Un indépendant ayant un revenu annuel, par exemple, de 30.000 euros, constituera donc, à partir de 2021, des droits de pension supplémentaires de 127 euros par année prestée. Pour une carrière complète de 45 ans, après la réforme et dans le même cas, cela procurera 5.552 euros en plus en base annuelle.

Pour les années de carrière entre 1984 et 2020, les pensions des indépendants sont calculées sur la base de 69% de leur revenu professionnel, alors que la totalité de la rémunération est prise en compte pour les salariés.

La correction de 69% de la rémunération s’explique par le fait que les indépendants paient des cotisations sociales moindres que les salariés. Les indépendants paient en effet 20,5% sur leur revenu, alors qu’un employeur paie 25% de cotisations sociales sur le salaire brut d’un salarié. Et le salarié paie lui-même également une cotisation personnelle de 13,07% sur son salaire brut.

Pour les futures années prestées, le revenu professionnel des indépendants comptera intégralement pour la pension.

Même si le dispositif de paiement des cotisations sociales ne change pas, le coefficient de correction de 69% n’en disparaîtra pas moins à partir de 2021. Et donc, pour les futures années prestées, le revenu professionnel des indépendants comptera intégralement pour la pension.

"Il était grand temps de mettre fin aux différences inéquitables dans le mode de calcul", souligne David Clarinval (MR), le ministre des Indépendants et des PME. "Les salariés contribuent peut-être plus, mais ce surcroît de cotisations est utilisé également pour financer les allocations de chômage, auxquelles les indépendants n’ont pas droit. En outre, la carrière des salariés comptant pour la pension est constituée pour un tiers de périodes assimilées telles que le chômage ou la maladie. Pendant ces années, les salariés ne paient pas de cotisations, mais n’en constituent pas moins des droits. Du côté des indépendants, la part des périodes assimilées est beaucoup plus basse. Si ces périodes assimilées sont prises en compte, les cotisations sociales des indépendants sont équivalentes à celles des salariés", assure David Clarinval.

2/ Pension minimum supérieure à 1.300 euros

Le 1er janvier 2021, la pension minimum pour les salariés et indépendants sera majorée de 2,65%. Pour une carrière complète de 45 ans, la pension passera ainsi de 1.291 euros à 1.326 euros brut pour un isolé. Pour un chef de ménage, la pension passera de 1.614 euros à 1.657 euros.

1.657 euros
Pour un chef de ménage, la pension passera de 1.614 euros à 1.657 euros.

Pour les carrières incomplètes, il faut toujours effectuer un calcul proportionnel. Autrement dit, une personne ayant 40 ans de carrière recevra une pension minimum de 1.326 *40/45 = 1.179 euros.

"C’est la première étape en vue d’une pension minimum de 1.500 euros pour toute personne qui a une carrière de 45 ans", précise la ministre des Pensions, Karine Lalieux (PS).

Mi-novembre, le Conseil des ministres a donné le feu vert à la hausse progressive de la pension minimum entre 2021 et 2024 jusqu’à 1.580 euros, concrétisant l’augmentation à 1.500 euros promise dans l’accord gouvernemental.

3/ Augmentation des pensions maximums

Les pensions les plus basses ne sont pas les seules à être augmentées. Le montant des pensions les plus élevées sera également relevé. Parce que le plafond salarial, c’est-à-dire le montant du salaire maximal sur lequel les pensions sont calculées, progresse dans la même proportion que l’augmentation de la pension minimum.

Ce qui change pour votre argent en 2021

Impôts, immobilier, pensions, succession et donations, travail, consommation: voici tout ce qui change en 2021 pour votre portefeuille.

Le guide 'Vos finances en 2021', ce samedi 12/12, gratuit avec L'Echo.

Le principe "plus de salaire équivaut à plus de pension" pour les salariés et les indépendants reste pertinent jusqu’à ce que le plafond salarial soit atteint.

Le salaire maximal pris en compte pour le calcul de la pension d’un salarié est relevé de 2,38% en 2021.

4/ Plafond AMI plus élevé

Le 1er janvier 2021, le seuil au-dessus duquel les pensionnés doivent payer la cotisation Assurance maladie-invalidité (AMI) est relevé. Le plafond de 1.561 euros est ainsi porté à 1.597 euros pour un isolé et passe de 1.850 à 1.893 euros pour une pension de chef de ménage.

La cotisation AMI mensuelle s’élève à 3,55% du montant brut de votre pension si ce seuil est dépassé. Il s’agit d’une cotisation de sécurité sociale destinée à financer l’assurance maladie-invalidité.

5/ Grapa : +2,58%

La Garantie de revenus aux personnes âgées (GRAPA) est majorée de 2,58% et passe ainsi de 770 euros à 789,5 euros pour un cohabitant. Pour les isolés, le montant atteint 1.184 euros par mois (contre 1.154 euros auparavant). La GRAPA est une allocation destinée aux personnes de 65 ans et plus qui ne disposent pas de moyens financiers suffisants.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés