Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Passer dans le rouge coûte désormais un peu moins cher

Être en négatif sur un ou plusieurs comptes n’est pas sans conséquence, cela vous coûte de l’argent. Depuis ce mardi, cela coûte toutefois un peu moins cher.
Aller dans le rouge, cela revient à emprunter à votre banque, ce qui est considéré comme un crédit à la consommation. ©Shutterstock

Aller dans le rouge, en négatif, à découvert, bref autant de termes pour désigner le fait que votre compte est descendu sous 0, cela revient à "emprunter" un montant à votre banque, ce qui est alors considéré comme un crédit à la consommation, plus exactement une ouverture de crédit.

9,5%
Pour les montants jusqu'à 1.250 euros, le "taux de pénalité" est au maximum de 9,5% pour les possibilités d’aller en négatif.

Si, contrairement aux crédits classiques, il n’y a pas de plan de remboursement fixe dans le cas d’une ouverture de crédit, cela coûte tout de même de l’argent. Mais à partir de ce mardi 1er juin, les taux annuels effectifs globaux (TAEG) maximaux pour les ouvertures de crédit, dont la possibilité d’aller en négatif sur un compte à vue, baissent d’un point de pourcentage.

Taux maximal légal

Désormais, pour les montants jusqu'à 1.250 euros, le "taux de pénalité" est au maximum de 9,5% pour les possibilités d’aller en négatif. Pour les montants au-delà de 1.250 euros, cela devient 8,5%.

Votre banque ne peut donc pas appliquer le taux qu’elle souhaite. En effet, le coût du crédit qui peut être facturé dans le cadre d’un crédit à la consommation est limité par la loi. Il est interdit d’appliquer des TAEG qui dépasseraient les TAEG maximaux légaux. Différents maxima s’appliquent en fonction de la forme de crédit et du montant du crédit.

Les formules de découvert

C’est votre banque qui doit vous autoriser (ou non) à aller dans le rouge, selon vos capacités de remboursement. Il existe plusieurs formules de découvert, mais la plupart des banques en proposent une ou deux.

1/ L'ouverture de crédit. Vous devez signer un contrat d’ouverture de crédit pour pouvoir passer dans le rouge sur votre compte à vue. La loi sur le crédit à la consommation s’y applique alors. L’ouverture a généralement une durée illimitée, mais le solde doit être ramené à zéro en 12 mois si le découvert est fixé à 3.000 euros maximum. Le délai est porté à 60 mois pour une ligne de crédit de plus de 3.000 euros. Après le remboursement, vous pouvez à nouveau retourner dans le rouge.

2/ Le découvert autorisé. Une autre formule existe, celle du découvert autorisé avec un remboursement dans les trois mois ou alors sur un mois. Selon le délai, les règles légales sont alors plus souples que pour une ouverture de crédit classique.

Ce que ça coûte

La possibilité de créditer votre compte sous zéro pour les frais imprévus engendre des frais, comme expliqué plus haut. Un taux d’intérêt est appliqué au montant découvert selon le nombre de jours passés dans le rouge. Vous l’aurez compris: plus vite vous aurez remboursé votre banque, moins cela vous coûtera.

Par exemple, vous avez une ouverture de crédit jusqu’à 1.000 euros (sans carte de crédit). Cela signifie que votre banque peut vous appliquer un taux débiteur de 9,5% maximum. Dès lors, si vous êtes en négatif de 350 euros pendant 3 jours, votre banque vous comptera 0,27 cents de frais (soit 350 euros x 3/365 jours x 9,5%).

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés