Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Quel compte courant choisir pour votre enfant?

Pour ouvrir un compte courant pour votre enfant, vous pouvez opter pour une banque traditionnelle ou une néobanque.
©Belgaimage

Jouer au magasin, c'est le passe-temps favori des petits enfants. En plus de pratiquer les additions et les soustractions de manière ludique, c'est un moyen idéal d'enseigner dès leur plus jeune âge le concept de l'argent.

Donner de l'argent de poche à votre enfant est un autre moyen de le familiariser avec ce concept. De nombreux parents commencent à le faire dès l'âge de 6 ans. À cet âge, il est préférable de placer les euros dans une tirelire. Déposer de l'argent sur un compte courant est encore trop abstrait pour l'enfant.

Compte enfant gratuit

Mais votre bout de chou se transforme peu à peu en un adolescent, et un compte courant personnel devient une nécessité afin qu’il puisse gérer ses propres (menues) dépenses. Vous pouvez bien sûr ouvrir ce compte courant dans la banque où vous êtes client.

"En Belgique, 14 banques proposent un compte gratuit pour les jeunes", nous explique Quentin Denis, CEO de TopCompare, la plateforme belge gratuite de comparaison financière. "Certaines banques font beaucoup d'efforts pour se différencier sur le marché concurrentiel des institutions financières en offrant divers avantages: un cadeau de bienvenue, une assurance gratuite, une application mobile pour les jeunes, la personnalisation des cartes bancaires."

Comme chaque banque travaille avec ses propres conditions et avantages, il est préférable de comparer les offres. Ainsi, vous pourrez choisir le compte qui correspond le mieux à la façon dont vous voulez que votre adolescent puisse dépenser son argent. En outre, les jeunes préfèrent de plus en plus les applications numériques au paiement en espèces.

Parallèlement aux banques traditionnelles, des néobanques font leur apparition dans notre pays. Les néobanques sont des entreprises fintech qui offrent des services bancaires par le biais d'une plateforme numérique. Souvent, cela se fait par une formule d'abonnement à la Netflix.

À partir de 10 ans

Tant les parents que l'enfant peuvent s'adresser à la banque pour l'ouverture d'un compte courant pour enfant ou jeune. Dans la plupart des cas, ces comptes courants sont destinés aux jeunes jusqu'à 18 ans, mais certaines banques les proposent jusqu'à 24, 27 ou même 30 ans.

Tant que votre fils ou votre fille est mineur, il faut l'autorisation d'un parent pour ouvrir le compte. Les parents peuvent parfaitement garder un œil sur leur adolescent puisqu'ils gèrent avec leur enfant le compte de manière conjointe.

0
euro
Sur son compte courant, votre enfant ne peut pas descendre en dessous de zéro.

En Belgique, un compte courant peut être ouvert pour les enfants à partir de l'âge de 10 ans. Mais certaines banques exigent que votre adolescent ait au moins 12 ans. Chez Revolut, une néobanque, les parents peuvent gérer un compte junior pour leurs enfants dès l'âge de 7 ans. L'enfant ne peut pas créer le compte junior lui-même.

Limite de dépenses

L’offre standard de tous ces comptes courants: une ou deux cartes de débit (personnalisées) et la possibilité de retirer de l'argent. Il y a des limites (par jour ou par semaine) au montant qui peut être payé et retiré avec la carte. Ces plafonds diffèrent d'une banque à l'autre et, pour les comptes jeunes, ils sont généralement inférieurs au plafond standard. Certaines banques permettent à ces limites d'évoluer avec l'âge.

Sur son compte courant, votre enfant ne peut pas descendre en dessous de zéro. Pour pouvoir passer en négatif, il faut faire une demande spécifique d'ouverture de crédit sur le compte courant. Or cela n'est pas possible pour les mineurs.

Certaines banques vous permettent de décider si votre enfant peut utiliser sa carte pour effectuer des paiements sur internet et s'il peut payer sans contact et sans code PIN.

Néobanques

De nombreux jeunes considèrent que leur banque n’est qu’une application de plus sur leur smartphone. Les paiements et les services bancaires numériques sont pour eux une évidence. Un compte courant doté d'une application mobile bien pensée leur est de plus en plus indispensable. En lançant l'app K'Ching, KBC fut la première banque en Europe à développer une application gratuite pour smartphone, spécialement destinée aux jeunes. Chez BNP Paribas Fortis, votre adolescent peut effectuer, dès l'âge de 15 ans, ses propres opérations bancaires en ligne via l'application. En tant que parent, vous pouvez aisément garder un œil sur le compte de votre enfant via votre propre application de banque en ligne.

En lançant l'app K'Ching, KBC fut la première banque en Europe à développer une application gratuite pour smartphone, spécialement destinée aux jeunes.

Parmi les néobanques, l'allemande N26 a été la pionnière en Belgique en 2016. Les challengers sont la britannique Revolut et la néerlandaise Bunq. "Dès la mi-mai, il faudra compter avec l'entreprise belge Upy. Elle s'inspire de l'américaine Greenlight et de sa concurrente britannique GoHenry. Upy se distingue des autres néobanques par son public cible, car elle s'adresse à des adolescents dès l'âge de 10 ans", indique Topcompare.

Comme chez Revolut, ce sont les parents qui ouvrent le compte de leur enfant. L'enfant effectue des opérations bancaires et d'épargne via une application spécialement développée pour les adolescents. Une application miroir permet aux parents de garder un œil sur leur enfant. En tant que parent, vous pouvez fixer des limites de dépenses, recevoir des notifications lorsque la carte est utilisée, l'activer ou la désactiver et sélectionner les catégories d'achats dans lesquelles votre ado peut dépenser de l'argent. Les fonds sur les comptes Upy sont protégés jusqu'à 100.000 euros par le système de garantie des dépôts, tout comme dans les banques traditionnelles.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés