Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Quel est l’impact de la reprise d’Integrale sur votre assurance?

Monument, un réassureur établi dans les Bermudes, a acquis le contrôle total d’Integrale. Les quelque 200.000 clients de la compagnie d’assurances n’ont pas grand-chose à attendre de cette opération, si ce n’est l’espoir d’obtenir un rendement plus élevé.
©Valentin Bianchi / Hans Lucas

Integrale, le spécialiste liégeois de l’assurance groupe, a finalement été racheté par la branche belge de Monument après avoir été repris en main par la Banque nationale (BNB) par manque de moyens financiers. La reprise concerne l’ensemble du portefeuille d’assurances ainsi que le personnel d’Integrale Belgique (115 travailleurs). L’opération doit cependant encore être approuvée par la BNB. Dès que cette dernière aura donné son feu vert, Monument effectuera, selon ses dires, "une injection de capital considérable" dans sa branche belge.

Integrale gère les assurances groupe de quelque 6.000 entreprises. La compagnie sert ainsi, en comptant également les assurances-vie individuelles (Integrale 786), pas moins de 160.000 clients. Elle commercialise par ailleurs des produits individuels de branche 21 sous le nom de Certiflex. Pour ce faire, Integrale collabore avec Ethias qui se charge de la distribution. De nombreux clients Ethias qui avaient contracté auparavant une assurance First sont passés à Certiflex. "Aujourd’hui, Ethias distribue encore 23.533 contrats Certiflex", précise Serge Jacobs d’Ethias.

"Il est encore trop tôt pour prévoir l’effet de la reprise sur les rendements. Mais les garanties des contrats actuels seront en tout cas respectées."
Fabian de Bildering
Integrale

La reprise d’Integrale par Monument n’aura aucune conséquence directe pour les clients d'Integrale. "La garantie des contrats sera respectée sans problème", assure Fabian de Bilderling d’Integrale. "La garantie des dépôts est préservée également, parce qu’il s’agit d’un transfert vers l’entité belge de Monument, qui est également une compagnie d’assurances belge", précise-t-il. Cela signifie que les produits de branche 21 continuent de bénéficier de la garantie des dépôts belge de 100.000 euros.

Vers de meilleurs rendements?

Mais la reprise pourrait ouvrir de nouvelles perspectives attrayantes pour les détenteurs de produits Integrale. Les rendements de ces derniers sont en effet très bas depuis deux ans, en raison des problèmes financiers de la compagnie. Ainsi, en 2019, aucune participation bénéficiaire n’a été versée. Et, sous réserve de l’approbation de l’assemblée générale, il n’y en aura pas non plus au titre de 2020.

De ce fait, les versements effectués dans les assurances groupe en 2020 n’ont pas rapporté plus que le taux garanti de 0,75%. Un rendement moins élevé que celui de 1,75% que les employeurs doivent garantir pour une pension complémentaire. En 2021, Integrale a d’ailleurs réduit le taux garanti à 0,5%.

Pour les produits Certiflex, le rendement total des nouveaux versements en 2020 est resté fixé à 0,5%. En 2021, le taux garanti a été réduit à 0%. "Il est encore trop tôt pour prévoir l’effet de la reprise sur les rendements", fait observer Fabian de Bildering. "Mais les garanties des contrats actuels seront en tout cas respectées."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés