Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité
Publicité

AirTag and co: à quoi servent vraiment les traceurs?

Grâce aux milliards de smartphones en circulation dans le monde, vous ne perdrez plus vos objets précieux, à moins de les avoir égarés en pleine cambrousse.
À moins de perdre vos objets en pleine nature, il y a peu de chance que vous ne remettiez pas la main dessus grâce aux traceurs Bluetooth. ©Shuttertsock

Ça vous arrive d’oublier où vous avez garé votre voiture? Vous avez tendance à ne pas mettre les mains sur vos clés quand vous êtes pressé? Malgré de multiples précautions, votre vélo électrique flambant neuf a quand même été dérobé? Votre chien a tendance à se faire la malle? Ou encore plus dramatique: votre enfant a la fâcheuse tendance à égarer son doudou?

Si vous vous reconnaissez de près ou de loin dans l’un de ces scénarios, alors il est plus que temps de vous intéresser aux traceurs. Surtout qu’ils ont le vent en poupe depuis que Samsung et Apple ont respectivement lancé le Galaxy SmartTag et l’Airtag cette année.

En bref, il s’agit d’une balise connectée (Bluetooth) un peu plus large et un peu plus épaisse qu’une pièce de 2 euros qu’il suffit d’accrocher à un porte-clé ou au collier de votre animal. Elle peut aussi se glisser dans une valise, se cacher dans un tableau de bord, être collée sous la selle d’un vélo ou être incorporée dans un doudou.

Un traceur peut s'accrocher facilement à un doudou. ©Tile

Combien ça coûte?

Les traceurs peuvent s’acheter seuls ou en lot. Un AirTag coûte 35 euros, mais par pack de 4, son prix passe à 29,75 euros (ou 119 euros en tout). Le SmartTag est moins cher: 29,90 euros à l’unité et 21,22 euros par pack de 4 (84,90 euros).

35€
AirTag
Le prix d'un AirTag d'Apple. Le SmartTag de Samsung revient lui à 29,90 euros.

Il n’y a pas qu’Apple et Samsung sur le marché. Il y a aussi Tile et son tracker haute performance (c’est-à-dire qui a une portée Bluetooth de 120 mètres) à 34,99 euros ou à 25 euros/pièce par lot de 4.

Attention, pour avoir accès à des fonctions intelligentes, vous devez souscrire à un abonnement (3,49 euros/mois ou 34,99 euros/mois), ce qui n’est pas le cas chez Samsung ou Apple.

Notez que, contrairement aux traceurs de Tile et de Samsung, ceux d’Apple ne disposent pas d’une encoche pour les accrocher directement à votre porte-clé. Si c’est votre intention, il faudra acquérir un accessoire dans lequel glisser votre AirTag. Le premier prix d’un tel accessoire chez Apple coûte plus cher que l’AirTag lui-même: 39 euros.

Si ce n’est pas un frein, il existe des accessoires Hermès : 349 euros pour le porte-clé et 449 euros pour la lanière destinée à une valise.

La lanière Hermès pour AirTag revient à 449 euros. ©Shutterstock

Comment ça fonctionne ?

Prenons le cas du traceur d’Apple. Imaginons que vous avez configuré un AirTag et que celui-ci est adossé à un objet égaré. Si vous vous rendez dans l’app Localiser puis dans l’onglet Objets, celle-ci affichera son dernier emplacement connu ou son emplacement actuel sur une carte.

Si cet objet est à portée de Bluetooth, l’app Localiser permet de déclencher un son sur l’AirTag pour permettre de le repérer. Si vous avez un iPhone récent (11 ou 12), vous pouvez utiliser la fonction Localisation précise, car chaque AirTag embarque une puce (la U1) conçue par Apple qui exploite la technologie Ultra Wideband (UWB). "Cette technologie de pointe permet de déterminer plus précisément la distance et la position d’un AirTag égaré à proximité", explique Apple.

Si l’objet n’est pas à portée du Bluetooth, le réseau Localiser peut permettre de le retrouver, sur la base du milliard d’appareils Apple en circulation dans le monde.

Si l’objet n’est pas à portée du Bluetooth, le réseau Localiser peut permettre de le retrouver. Ce réseau se base sur le milliard d’appareils Apple en circulation dans le monde qui sont tous capables de détecter les signaux Bluetooth d’un AirTag perdu lorsqu’ils sont à proximité et de communiquer ensuite sa position à son propriétaire, "le tout en arrière-plan et de façon anonyme et respectueuse de la vie privée", précise La Pomme.

"Les utilisateurs peuvent également placer l’AirTag en Mode perdu, et recevoir une notification s’il est à proximité ou s’il a été repéré par le vaste réseau Localiser. Une personne qui trouverait un AirTag perdu peut le rapprocher de son iPhone ou de tout appareil compatible NFC et se voir redirigée vers un site web qui affichera les coordonnées du propriétaire, si elles ont été renseignées au préalable."

Le fonctionnement du traceur de Samsung est relativement similaire. "Même si votre Galaxy SmartTag est hors ligne, il envoie toujours un signal dit BLE (Bluetooth Low Energy) qui est capté par l’application SmartThings dans un rayon de 120 mètres", explique Samsung. Les objets munis d’un SmartTag qui se trouvent à plus de 120 mètres peuvent être captés par les appareils Galaxy situés à proximité (environ 700 millions dans le monde, NDLR) . Ils permettent à SmartThings Find de savoir où se trouve le Smart Tag, et donc de retrouver votre objet en un rien de temps."

©Samsung

À noter: l’UWB, la technologie qui permet de retrouver un traceur avec plus de précision, est également disponible chez Samsung, à condition de vous équiper d’un SmartTag +. Mais celui-ci n'est pas encore disponible à la vente.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés