Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

Faut-il souscrire une extension de garantie?

En fonction du prix de votre achat, cela peut certainement être une option à considérer. Vous pouvez désormais aussi opter pour un service de garantie unique.
Publicité
Si vous comptez acheter une TV de plusieurs milliers d'euros, il pourrait être intéressant d'envisager de souscrire une extension de garantie. ©Bloomberg

Afin d'apprécier le contenu des plateformes de streaming dans les meilleures conditions possibles, Isabelle O. s’est offert une TV Samsung QLED 4K de 65 pouces (2.149 euros) en septembre 2019. À l’époque, l'employé de Media Markt lui a conseillé de souscrire une extension de garantie (voir encadré) d'une valeur de 199 euros, pour couvrir les défauts techniques de l’appareil.

Isabelle n’a pas jugé nécessaire de prendre une telle assurance étant donné qu’elle achetait ce qui peut être considéré comme un produit haut de gamme. En outre, elle avait déjà prévu le financement d’autres frais: l’acquisition d’un bras de suspension (130 euros) et un service de livraison et d’installation (39 euros).

Cependant depuis octobre 2021, c’est-à-dire tout juste deux mois après l’extinction de la garantie légale (voir encadré), les prestations offertes par cette TV se sont subitement dégradées. "Alors que cet écran a toujours brillé pour la netteté et la qualité de ses images, celles-ci sont désormais tantôt floues ou parsemées d’un étrange grésillement", témoigne-t-elle. "Et cela, peu importe la source: que ce soit une chaîne en HD via le câble, une série Amazon Prime en UHD via le wifi, ou un concert en Blu-Ray."

Elle a depuis lors tout essayé pour retrouver une image correcte: elle a réinitialisé sa TV, modifié des réglages d’image et même demandé une assistance à distance au fabricant (qui a lui aussi effectué une réinitialisation de la TV).

Mais il n’y a rien à faire, l’image reste définitivement bien en dessous des prestations attendues, surtout pour une TV si peu âgée. Isabelle s'en veut aujourd'hui de ne pas avoir souscrit l'extension de garantie proposée. À tort ou à raison?

1/ S'agit-il d'une obsolescence programmée?

Bien qu'il soit très tentant pour Isabelle de le penser, c'est difficile à affirmer. Surtout qu'une recherche à propos du modèle de sa TV donne des milliers d'avis positifs. Il y a bien l'une ou l'autre plainte concernant d'autres modèles Samsung qui ont rendu l'âme entre leur deuxième et quatrième anniversaire, mais pas de quoi tirer de telles conclusions.

"Le fait que votre appareil ne relève plus de la garantie ne signifie toutefois pas que votre appareil doive présenter des problèmes au terme de ces deux années."
Test Achat

Cela s'apparente donc davantage à une obsolescence malchanceuse plutôt qu' à un phénomène d'obsolescence programmée chez ce fabricant.

"Le fait que votre appareil ne relève plus de la garantie ne signifie toutefois pas que votre appareil doive présenter des problèmes au terme de ces deux années", réagit Test Achats.

"Nous nous attendons à ce que tous les appareils fonctionnent encore pendant un délai raisonnable. Il est donc important de signaler les appareils défectueux de plus de deux ans via notre point de contact 'Trop vite usé'. En rassemblant les informations provenant de milliers d'appareils défectueux, nous pouvons identifier les modèles problématiques et ainsi mettre des actions en place (comme l'obtention de compensations pour les consommateurs floués s'il devait y avoir suffisamment de signalements concernant un appareil, NDLR)."

2/ Combien coûterait une réparation?

La réponse à une telle question nécessite de présenter la TV à un technicien afin qu'il puisse établir un devis. Vu la taille de l'écran (et les difficultés pour le déménager), Isabelle préfère que celui-ci vienne à domicile.

Samsung a déjà prévenu Isabelle que le déplacement serait facturé 95 euros, hors éventuels frais de réparation. C'est-à-dire un montant quasi équivalent à 50% de l'extension de garantie proposée au départ par Media Markt.

Et il y a fort à parier que la réparation coûtera bien plus que le prix total de l'extension de garantie: plusieurs témoignages relatent un coût de plusieurs centaines d'euros. Ce qui décourage souvent les consommateurs de (faire) réparer leur TV.

Cela dit, avant d'abandonner, renseignez-vous auprès d'un réparateur indépendant. Il pourra lui aussi vous fournir un devis et parfois une réparation plus démocratique. C'est par exemple le cas de la société 'Et si on réparait', qui met un point d'honneur à lutter "contre les ravages de l'obsolescence programmée".

3/ Est-il trop tard pour souscrire une extension de garantie?

Si le cas d'Isabelle vous interpelle, sachez qu'il est possible de souscrire une extension de garantie auprès de Media Markt dans les 24 mois qui suivent votre achat, grâce au service Post Purchase.

Problème: vous n'avez pas acheté votre TV (ou tout autre gros électroménager chez eux). Dans ce cas, il y a une autre option: Life, un service de garantie unique proposé par Vanden Borre qui prévoit la couverture de la plupart des gros électroménagers de votre foyer, même ceux achetés auprès d'une enseigne concurrente.

12,99€
Le prix mensuel de Life, le service de garantie unique de Vanden Borre. Avec l'option TV, comptez plutôt 14,99 euros/mois.

Moyennant 12,99 euros/mois, Life couvre toutes les réparations ainsi que le remplacement des pièces défectueuses durant la période de disponibilité des pièces détachées. "Le service offre la réparation gratuite au minimum jusqu'à 5 ans (ou 7 ans pour le gros électro) après achat", précise l'enseigne d'électroménagers. Pour les appareils achetés chez Vanden Borre, ce délai peut aller jusqu'à 15 ans.

Si un appareil n'est pas réparable ou que les pièces détachées ne sont plus disponibles, alors le client sera remboursé en bons d'achat dont la valeur sera équivalente à la valeur d'achat de l'appareil.

"Pour un montant additionnel de 79 euros lors de la première intervention, les appareils provenant d'autres revendeurs sont également pris en charge et réparés aux mêmes conditions que tout appareil acheté chez Vanden Borre", selon l'enseigne. Et si celui-ci n'est pas réparable, ces 79 euros sont eux aussi remboursés en bons d'achat.

Depuis le 2 novembre, Vanden Borre propose une option qui couvre également les télévisions. Dans ce cas, l'abonnement mensuel passe à 14,99 euros. La souscription vous engage pour un an. Ensuite, le contrat est renouvelé mensuellement, ce qui signifie que vous pouvez y mettre fin à tout moment.

Bref, cela pourrait être une solution envisageable pour Isabelle. Mais avant de souscrire une telle assurance, n'oubliez pas de passer en revue les conditions générales, dont le volet exclusions.

Garantie légale vs garantie commerciale

La garantie légale couvre tout défaut apparaissant dans les deux ans après la livraison du bien. Elle permet d’obtenir, sans frais, la réparation, le remplacement ou le remboursement du produit défectueux.

Cependant, certaines marques ou vendeurs proposent une garantie commerciale, payante ou non. Celle-ci ne peut pas réduire votre garantie légale et doit en outre offrir des avantages supplémentaires comme un allongement de la durée de la garantie ou la mise à disposition d’un produit de remplacement durant une réparation.

Contrairement à la garantie légale, la garantie commerciale n'impose en général pas au consommateur de prouver l'existence d'un défaut. En effet, durant le semestre qui suit la livraison d’un bien, le consommateur a droit automatiquement à la garantie légale en cas de problème car ce défaut est présumé exister depuis la livraison. Si le vendeur n'est pas d'accord, il lui appartient de devoir prouver le contraire.

En revanche, si le défaut apparaît plus de six mois après la livraison, il appartiendra alors au consommateur de devoir prouver l'existence de la non-conformité au moment de la livraison.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés