Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité
Publicité

Limitez le coût de votre abonnement mobile en dehors de l’UE

Lorsque vous quittez les frontières de l’Union européenne, les coûts d’utilisation de votre téléphone peuvent rapidement s’envoler. Quelle est la parade?
©Getty Images

Si vous comptez quitter les frontières de l’Union européenne (UE) cet été, renseignez-vous au préalable à propos des tarifs internationaux appliqués par votre opérateur sur place. Surtout qu’il y a parfois de bonnes surprises. Par exemple, certains territoires des DOM-TOM bénéficient, comme la France, du roaming gratuit. C’est le cas de la Guyane française, de la Réunion et des Antilles françaises (Guadeloupe, Martinique, Saint-Barthélemy et Saint-Martin).

Renseignez-vous au préalable à propos des tarifs internationaux appliqués par votre opérateur.

En revanche, ce n’est pas le cas de la Polynésie française, qui est tout sauf une bonne surprise pour l’utilisation de votre mobile à l’étranger. Dans le cas d’un abonnement Orange, par exemple, vous payerez 4,20 euros/min pour un appel émis et 1,75 euro/min pour un appel reçu. Comptez 70 cents/SMS et 14 euros/MB.

Heureusement, les opérateurs mobiles ont des garde-fous. Chez Orange justement, un client peut fixer un montant maximal pour les frais hors forfait via le menu Travel Data Control de l’application MyOrange. "Là, il peut indiquer un montant entre zéro et 500 euros", explique Annelore Marynissen, sa porte-parole. "L’abonné est ainsi assuré qu’il n’aura pas de mauvaises surprises à son retour de vacances."

Zéro roaming

Les abonnés à Mobile Vikings peuvent aussi fixer leur propre limite d’utilisation en dehors de leur forfait. Par contre, cet opérateur a désactivé de manière proactive l’utilisation des données mobiles en dehors de l’UE.

Chez Mobile Vikings, l’utilisation des données mobiles en dehors de l’UE est désactivée.

"Aucune réactivation n’est possible, même à la demande d'un abonné", prévient Timothy Scheppers, son porte-parole. "Nous leur recommandons systématiquement d’utiliser le wifi autant que possible ou, si nécessaire, d’activer une carte SIM locale."

Cependant, il n’est pas toujours aisé de trouver ce type de carte et vous avez peut-être intérêt à rester joignable sur votre numéro de téléphone. Si tel est le cas (et que vous ne possédez pas un modèle de smartphone qui permet d’embarquer deux cartes SIM ou une eSIM), sachez que des opérateurs proposent des options pour disposer de quelques données mobiles à un tarif préférentiel.

Options à activer

Chez Base, par exemple, il existe une option Data Roaming de 1GB à 15 euros pour des voyages en Suisse, à Monaco ou à Jersey. Pour des voyages plus lointains (Australie, Canada, Israël, Japon, Maroc, Turquie, États-Unis, etc.), cet opérateur propose aussi une option de Data Roaming qui permet de bénéficier d’un montant moins élevé que le tarif standard appliqué sur place.

Même topo chez Orange. En fonction de votre destination et de vos besoins, il est possible d’activer un pass. Par exemple, si vous voyagez en Suisse, au Canada, aux États-Unis, etc., il y a le Best destinations Plus Pass à 20 euros qui comprend 1.000 minutes, 1.000 SMS et 1 GB.

La plupart des opérateurs permettent d’utiliser votre forfait mobile au Royaume-Uni comme si vous étiez en Belgique.

Au passage, notez que, malgré le Brexit, la plupart des opérateurs permettent d’utiliser votre forfait mobile comme si vous étiez en Belgique lorsque vous vous rendez au Royaume-Uni (mais prenez quand même la peine de vérifier si c’est bien le cas avant de vous rendre sur place).

En revanche, ce n'est pas du tout le cas pour la Suisse, à l’exception de Scarlet. En effet, cet opérateur mobile est le seul qui permet à un client d’utiliser son téléphone mobile sur place de la même façon qu'en Belgique ou depuis n’importe quel pays de l’UE.

Option automatique

Du côté de Proximus, le système de tarification est devenu complètement différent pour tout ce qui concerne le roaming en dehors de l'UE: depuis le 1ᵉʳ juillet 2021, les abonnés de cet opérateur peuvent continuer à bénéficier de leur formule tarifaire nationale moyennant le paiement d'un Daily roaming pass.

Attention, cette option s'active automatiquement pour 24h dès qu'un abonné effectue des communications vers la Belgique et au sein du pays visité (surf, SMS, MMS, appel émis) ou - et c'est important - pour tout appel reçu.

5,95€
Daily roaming pass
Le prix minimum par 24h de la nouvelle option automatique de Proximus qui permet de limiter les frais de roaming.

Cela signifie que si vous ne souhaitez pas bénéficier de ce service (qui n'est pas gratuit), il faudra éventuellement basculer en mode avion pendant la durée de votre séjour (ce qui ne vous empêche pas d'utiliser le wifi).

En fonction des destinations, cette option revient à 5,95 euros ou 11,95 euros par tranche de 24h. Notez qu'un maximum de 10 Daily roaming pass sera facturé par mois. À partir du onzième jour, il restera actif sans frais supplémentaires pour le reste du mois. Il est aussi possible d'envoyer deux SMS et deux MMS avant son activation.

Enfin, vérifiez toujours si cette option est bien disponible à destination. À défaut, les tarifs de roaming habituels (souvent prohibitifs) y seront d'application.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés