Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité
Publicité

Pas de facture excédentaire pour les sinistrés des inondations

La Société wallonne des eaux offre son soutien aux personnes victimes des récentes inondations, en concertation avec les autres fournisseurs de service.
Le gestionnaire wallon des eaux a décidé de prendre plusieurs mesures pour venir en aide aux habitants de maisons sinistrées. ©Photo News

Suite aux inondations dévastatrices qui ont touché la Wallonie lors de ce mois de juillet, la Société wallonne des eaux (SWDE) a décidé de prendre des mesures en faveur des personnes touchées par les intempéries.

Eau gratuite pour le nettoyage

Des volumes d'eau importants ont été utilisés pour nettoyer et déblayer les maisons sinistrées. La SWDE fera en sorte qu'ils soient gratuits, annonce-t-elle dans un communiqué. Elle ne facturera pas non plus les volumes excédentaires qui ont pu résulter d'incidents sur les installations intérieures privées, comme les boilers.

Sur base des données transmises par les autorités compétentes, la SWDE identifiera les raccordements situés dans les rues sinistrées. Leur prochaine facture de régularisation annuelle sera alors plafonnée sur base de la consommation de l'année précédente, afin de ne pas tenir compte des surconsommations liées aux inondations.

"Les sinistrés ne doivent entreprendre aucune démarche spécifique pour bénéficier de cette mesure."
La Société wallonne des eaux

En cas de consommation moindre (par exemple si l’habitation reste vide le temps de sa réhabilitation), un forfait de 10 m³ pour le nettoyage sera par ailleurs déduit.

"Les sinistrés ne doivent donc entreprendre aucune démarche spécifique pour bénéficier de cette mesure en leur faveur. Seul le relevé d’index annuel devra être transmis à la SWDE, comme c’est déjà le cas", précise la société.

Pas de frais de raccordement ou de rappel

Suite aux inondations et à la démolition ou la rénovation des maisons endommagées, des raccordements ne sont plus en service ou doivent être mis hors service. Leur remplacement, qui représente en moyenne un coût de 1.500 euros, ne sera pas facturé aux clients sinistrés.

La SWDE suspend temporairement les frais de recouvrement (rappel et mise en demeure) pour les factures adressées à ses clients touchés par les inondations. "Via le compte client en ligne ou sur simple appel, la plus grande flexibilité est offerte pour les délais de paiement", assure la société.

Mobilisation du Fonds social de l’eau 

La SWDE invite également ses clients en difficulté à solliciter le CPAS de leur commune pour pouvoir bénéficier du Fonds social de l’eau afin qu'il prenne en charge, en tout ou en partie, leur facture d’eau. Les clients sinistrés pourront également s’adresser aux CPAS pour bénéficier d’aides spécifiques visant le rétablissement de leur installation intérieure.

"Des investissements importants seront réalisés par la SWDE dans ses infrastructures situées dans les zones touchées."
La Société wallonne des eaux

Le Fonds social de l’eau intervient effectivement dans le paiement de la facture du consommateur en difficulté de paiement, même s’il n’est pas allocataire social, pour un montant de 526 euros (majoré de 105 euros/personne à partir de la quatrième personne faisant partie du ménage). Ce plafond peut être dépassé sous certaines conditions. À cela s’ajoute la prise en charge d’interventions techniques, en fonction de leur coût (livraison et placement d’un boiler, d’un chauffe-eau, etc).

"Des investissements importants seront réalisés par la SWDE dans ses infrastructures situées dans les zones touchées. Cela se fera en pleine concertation avec les communes et les autres impétrants", conclut-elle.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés