Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Construire une piscine dans son jardin en 5 questions

La perspective des vacances d’été à l’étranger s’éloigne à petits pas. Conséquence: de nombreux Belges souhaitent construire une piscine dans leur jardin. À quel prix, avec quels permis et comment bien choisir sa piscine?
Dans la perspectives de passer leurs vacances d'été à la maison, de nombreux belges ont décidé de construire une piscine dans leur jardin. ©BELGAIMAGE

Profiter du soleil méditerranéen? Ce ne sera pas pour cette année. Alors, pour profiter du soleil local, beaucoup de Belges ont l’idée cette année d’installer une piscine dans leur propriété. "Les demandes de renseignement ont fait X5 cette année entre le 15 mars et le 24 avril par rapport à la même période en 2019. Les ventes ont, elles, quadruplé", détaille Bavo Nachtergaele, manager chez Willy Naessens Swimming Pools, leader du marché de la construction et de la rénovation de piscines en béton armé en Belgique. Mais avant de vous lancer dans les démarches, voici ce qu’il faut savoir: 

1. À quel prix?

Pour une piscine creusée classique en béton armé, il faut compter minimum 30.000 euros. "Le prix minimum pour une piscine entrée de gamme est de 30.000 euros. À cela, il faut ajouter les options: escalier, chauffage, volet, lumières… tout cela fait augmenter le prix. Comptez en moyenne 50.000 euros pour une piscine", chiffre Bavo Nachtergaele. Outre le béton armé, il existe d’autres matériaux comme le polyester pour minimum 25.000 euros, ou l'inox pour minimum 50.000 euros.

"Comptez en moyenne 50.000 euros pour une piscine."
Bavo Nachtergaele
manager chez Willy Naessens Swimming Pools

2. Faut-il un permis?

Les règles urbanistiques concernant la construction d’une piscine diffèrent en fonction de la Région où vous souhaitez installer ladite piscine. En Wallonie, construire une piscine nécessite un permis, mais il existe des exceptions: 

› pour une piscine hors-sol, dans l’espace de cours et jardins de votre habitation, non visible depuis la voie publique et installée au moins à un mètre des limites mitoyennes, un permis n’est pas nécessaire;

Dans la perspectives de passer leurs vacances d'été à la maison, de nombreux belges ont décidé de construire une piscine dans leur jardin. ©Photo News

› pour une piscine enterrée ou semi-enterrée, dans l’espace de cours et jardins de votre habitation, invisible depuis la voirie, de moins de 75 m², à minimum trois mètres des limites mitoyennes, respectant certains dispositifs de sécurité, un permis n’est pas non plus nécessaire.

Si vous ne respectez pas ces conditions, vous devrez demander un permis à votre commune, sans concours obligatoire d’un architecte. 

À Bruxelles, certains travaux sont dispensés de permis d’urbanisme, dont l’aménagement d’une piscine non couverte, à condition qu’elle soit située dans la zone de cours et jardins et que sa superficie n'excède pas 20 m². Elle doit en outre être située à une distance minimum de 2 mètres des propriétés voisines. 

3. Quelle piscine choisir?

› Modèle: si chaque piscine est sur mesure, le manager de Willy Naessens Swimming Pools constate une tendance aux piscines "plus longues et moins larges. Cela permet d'utiliser sa piscine pour faire des longueurs, nager. On construit plus de piscines de 4 mètres de large sur 10 ou 12 mètres de long actuellement. Mais cela dépend également de la disposition du jardin." Vous pouvez en outre opter pour une piscine à débordement ou encore une piscine à skimmer, selon vos goûts et l’aménagement de votre propriété.

Délais prolongés

Ne soyez pas trop pressés. Cette année étant plus exceptionnelle que les autres pour les piscinistes, les délais sont prolongés. "Si vous signez aujourd’hui un bon de commande, il est possible de commencer les travaux début août au plus tôt", prévient Bavo Nachtergaele, "mais avec le nombre de demandes effectuées chaque jour, ce que je dis aujourd’hui n’est plus vrai demain".

En outre, il faut compter quatre à six semaines pour la durée de travaux, ce qui fait que vous ne pourrez pas faire vos quelques longueurs avant – au moins – début septembre. 

› Matériaux: le choix du matériau de construction n’est pas à laisser au hasard. Une piscine en béton, par exemple, a une meilleure longévité. "Si vous travaillez avec un constructeur expérimenté, la coque de piscine en béton sera complètement étanche et restera en excellent état à vie", explique Bavo Nachtergaele. Si vous optez pour une piscine en polyester, celle-ci sera moins résistante et présentera des risques de formation de bosses au moment de l’installation. Dans le cas d’une piscine en inox, sa qualité ressemble plus à celle d’une piscine en béton. Mais attention, même s’il s’agit d’acier inoxydable, votre piscine peut tout de même finir par s’oxyder lorsque des griffes apparaissent.

› Orientation: il est généralement conseillé d’orienter sa piscine au sud-ouest, pour bénéficier d’un maximum d’ensoleillement. "Mais on conseille également à nos clients de construire leur piscine pas trop loin de la maison ou de la cuisine, pour plusieurs raisons: le fait de manger en extérieur l’été, de préparer des barbecues mais aussi pour pouvoir surveiller plus facilement les jeunes enfants autour de la piscine, ce qui n’est pas facile si elle est au bout du jardin", explique Bavo Nachtergaele, qui en profite pour rappeler qu’en Belgique, aucun système de protection n’est obligatoire, "mais un bon volet automatique reste parfait pour garantir la sécurité".

› Profondeur: "Avant, toutes les piscines que nous construisions faisaient jusqu’à 2 mètres de profondeur. C’est terminé, les gens optent pour des piscines d’une profondeur allant de 1,4 à 1,55 mètre car elles nécessitent moins d’eau, cela coûte également moins cher à entretenir et à chauffer", indique Bavo Nachtergaele.

4. Quel entretien? 

Contrairement à votre chaudière, il n’est pas obligatoire d’effectuer un entretien régulier de votre piscine. Mais pour éviter les tracas, mieux vaut procéder à un petit check-up au moins une fois par an et plus précisément au moment de la mise en route avant l’été.

150
euros/an
C'est en moyenne le coût par an des produits d'entretien d'une piscine extérieure (chlore, etc.).

En outre, "aujourd’hui, entretenir une piscine est moins compliqué qu’un jardin. Les systèmes de traitement d’eau sont plus automatisés, ce qui n’était pas le cas avant, il fallait prendre des échantillons, etc. Le nettoyage de la piscine avec un robot électrique s’est démocratisé. On trouve des robots pour 1.200 euros, alors que c’était le double il y a 10 ans", explique le pisciniste. En ce qui concerne les produits d’entretien comme le chlore, il faut compter environ 150 euros par an. 

5. Quelles garanties?

Conformément au code civil, le gros œuvre d’une piscine est couvert par la garantie décennale (garantie de 10 ans). Autrement dit, les entrepreneurs sont responsables durant 10 ans de la construction, pour les vices portant atteinte ou susceptibles de porter atteinte à la solidité ou la stabilité d’un ouvrage. "Pour les installations électriques comme le volet, il existe une garantie de deux ans", ajoute Bavo Nachtergaele.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés