Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité
Publicité

Le droit de préférence fragilise le marché immobilier bruxellois

Agents immobiliers, notaires, conseillers en investissement… Les acteurs du marché immobilier dressent un tableau mitigé des effets attendus du mécanisme du droit de préférence, entré en vigueur en Région bruxelloise le 6 janvier.
La mesure vise à faciliter l’accès à la propriété pour les locataires installés depuis longtemps dans un logement. Elle stipule qu’un propriétaire qui souhaite vendre un bien ne peut le faire qu’après l’avoir proposé au locataire. ©Shutterstock

Agents immobiliers, notaires, conseillers en investissement… Les acteurs du marché immobilier dressent un tableau mitigé des effets attendus du mécanisme du droit de préférence, entré en vigueur en Région bruxelloise le 6 janvier.