Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Votre précompte immobilier a-t-il grimpé en 2020?

En 2020, certaines communes belges ont plus ou moins augmenté leurs centimes additionnels au précompte immobilier, faisant parfois nettement grimper ce dernier. Lesquelles ont décidé de taxer un peu plus leurs propriétaires et comment cela se traduit-il en chiffres?
©Photo News

Depuis quelques jours ou quelques semaines, les propriétaires belges reçoivent leur avertissement-extrait de rôle du précompte immobilier. Et pour certains, la surprise n’est pas vraiment bonne, notamment dans certaines communes du Brabant wallon, où la "note fiscale" a nettement grimpé cette année. Sur les 581 communes que compte le pays, 68 d’entre elles ont en effet augmenté leurs centimes additionnels au précompte immobilier entre 2019 et 2020, 6 seulement ont procédé à une diminution. Pour les 507 communes restantes, c’est statu quo.

68
communes
En 2020, 68 communes belges sur 581 ont augmenté leurs centimes additionnels au précompte immobilier.

Quelles communes ont le plus augmenté le PRI?

Sur les 68 communes ayant augmenté les centimes additionnels au précompte immobilier, la palme revient à Dessel, où les additionnels passent de 567 à 850 entre 2019 et 2020, soit une hausse de 49,91%. Elle est suivie par De Pinte, où les additionnels ont augmenté de 46,32% (de 598 à 875). Notons que neuf des dix communes où la hausse est la plus forte sont des communes flamandes. La dernière place du top 10 étant occupée par la commune wallonne de La Bruyère, où les additionnels ont progressé de 24% en un an (de 2.100 à 2.600).

Toujours en Région wallonne, derrière La Bruyère, on retrouve une série de communes, pour beaucoup situées en Brabant wallon: Wavre +20% (de 1.400 à 1.680); Rixensart +18,42% (de 1.900 à 2.250); Jalhay +15,8% (de 1.900 à 2.200); Gedinne + 14,71% (de 1.700 à 1.950) et Ottignies Louvain-la-Neuve +14,29% (de 2.100 à 2.400).

En Région bruxelloise, cinq communes sur 19 ont décidé d’augmenter leurs centimes additionnels cette année, à savoir Schaerbeek +12,39% (de 3.390 à 3.810); Jette +10,64% (de 3.290 à 3.640); Ixelles +6,88% (de 2.760 à 2.950); Evere +6,7% (de 3.200 à 3.415) et Saint-Gilles +3,04% (de 2.960 à 3.050).

+49,9%
précompte immobilier
C'est la commune flamande de Dessel qui enregistre la plus forte hausse des centimes additionnels au PRI en 2020 par rapport à 2019 (+49,9%)

Comment est calculé le PRI ?

En augmentant leurs centimes additionnels au précompte immobilier, ces communes impactent inévitablement la note finale du PRI. Cet impôt est calculé sur la base du revenu cadastral indexé, qui varie d’une commune à l’autre et d’un bien à l’autre. Une partie du PRI revient à votre Région, une autre à votre province, tandis que la plus grosse partie va renflouer les poches de votre commune. Vous l’aurez compris, le calcul final de votre précompte immobilier varie selon de nombreux facteurs.

"Il existe de grosses différences entre les communes du pays, pouvant parfois aller du simple au double dans une même province."
Nicolas de Limbourg
associé chez PwC

Les communes fixent elles-mêmes leur pourcentage dans le taux de précompte immobilier. Voilà pourquoi "il existe de grosses différences entre les communes du pays, pouvant parfois aller du simple au double dans une même province", explique Nicolas de Limbourg, associé chez PwC. Les pourcentages que s’attribuent les différents niveaux de pouvoir sont consultables dans votre propre avertissement-extrait de rôle, précise-t-il.

Le taux appliqué par les Régions, par exemple, n’est pas le même en Flandre (3,97%) qu’en Wallonie et à Bruxelles (1,25%). Au niveau des provinces, les centimes additionnels varient aussi fortement. En Brabant wallon par exemple, les additionnels s’élèvent à 1.150, tandis qu’ils sont à 1.895 dans le Hainaut.

Exemple

Nous avons calculé le PRI 2020 pour un même ménage (un couple sans enfant) sur la base du même revenu cadastral indexé, selon qu’il se trouve à Schaerbeek (Région bruxelloise), à Wavre (Région wallonne) ou à Dessel (Région flamande), sans prendre en compte les réductions éventuelles (prime BE HOME à Bruxelles, notamment).

Les centimes additionnels communaux s’élevant à 3.810 à Schaerbeek, avec un revenu cadastral de 1.000 euros (1.823 euros indexés), le couple paiera 1.116,46 euros de précompte immobilier, en tenant compte de la part prélevée par la Région bruxelloise (22,79 euros), des centimes provinciaux (225,37 euros) et communaux (868,30 euros).

S’ils étaient propriétaires à Wavre, où les centimes additionnels sont fixés à 1.680, leur précompte immobilier s’élèverait à 667,75 euros, puisque les centimes communaux y sont moins élevés qu’à Schaerbeek. La Région wallonne s’octroierait 22,79 euros, la province du Brabant wallon 262,09 euros et la commune de Wavre exactement 382,87 euros.

En optant pour Dessel, où les centimes communaux sont établis à 850, le couple s’acquitterait de 792,7 euros de PRI. La commune prélèverait 615,15 euros, la province d’Anvers 105,18 euros et la Région flamande 72,37 euros.

L’an dernier, dans ces 3 communes où les centimes additionnels ont augmenté en 2020, le ménage aurait payé, sur la base des additionnels en 2019, 1.020,74 euros à Schaerbeek, 603,94 euros à Wavre et 587,89 euros à Dessel. C’est dans cette dernière commune, où les additionnels ont augmenté de presque 50% en un an, que l’écart est le plus impressionnant, puisque le ménage doit payer plus de 200 euros supplémentaires en 2020 par rapport à 2019.

En conclusion 

Ce n’est pas forcément là où les additionnels au précompte immobilier ont le plus grimpé que vous êtes, de manière générale, le plus taxé sur votre immobilier. Cela dépend avant tout du revenu cadastral de votre habitation, qui n’est pas forcément le même que votre propre voisin. Il est donc difficile, voire impossible, de comparer le PRI payé par deux résidents d’un bien similaire dans une même commune.

C’est votre commune qui prélève la plus grosse partie de votre taxe immobilière. Dès qu’elle décide d’augmenter, ne serait-ce qu’un peu, les additionnels au précompte immobilier, cela peut vite se ressentir sur la facture finale, essentiellement si votre revenu cadastral est déjà élevé à la base.

N’oubliez pas qu’il existe certaines réductions en fonction du nombre d’enfants ou alors des primes pour les propriétaires occupants qui répondent à plusieurs critères. Ces aides, qui peuvent être régionales comme la prime bruxelloise BE HOME (131 euros en 2020) ou bien locales comme à Schaerbeek (70 euros) ou Ixelles (45 euros), peuvent vous aider à faire baisser (un peu) la facture.

Et dans ma commune ?

Recherchez votre commune ci-dessous pour découvrir comment évoluent les additionnels au précompte immobilier en 2020. Vous ne trouvez rien? C'est que rien ne change pour vous cette année.

Le tableau ne s’affiche pas? Cliquez ici

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés