Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Pas de restos ni de bureau en 2020: comment déclarer vos frais professionnels?

La crise du covid s'invite un peu partout dans votre déclaration fiscale. Moins de restos professionnels, moins de déplacements, ce sont autant de frais que vous ne pourrez pas déduire. Le forfait de frais pourrait dès lors être plus intéressant.
©BELGAIMAGE

Les revenus professionnels ne sont pas imposés dans leur intégralité. Les frais exposés pour acquérir ou conserver ces revenus peuvent être déduits. Lorsqu'ils remplissent leur déclaration d'impôts, les salariés peuvent choisir entre un forfait de frais et les frais professionnels réels.

16.266
euros
Pour la déclaration 2021, le montant maximal du forfait de frais (4.880 euros) est atteint avec un revenu annuel brut de 16.266 euros.

Les chiffres les plus récents du SPF Finances montrent que pour la déclaration d'impôts de 2019, à peine 53.623 salariés - soit 1,1% - ont opté pour les frais professionnels réels. Un cinquième de moins environ que l'année précédente? Par rapport à 2015, il s'agit d'une baisse de 55%. Pourquoi cette évolution? "Pour de nombreux contribuables, le forfait de frais a augmenté au fil des années. Cela n'est pas seulement dû à l'indexation annuelle du plafond. Il s'agit principalement d'une conséquence du nouveau mode de calcul du forfait de frais à partir des exercices d'imposition 2017 et 2019", explique Maxime Deforche de PwC Tax Consultants.

Avez-vous une question à propos de votre déclaration d’impôts?

Envoyez-la nous dès maintenant et un spécialiste de PwC Tax Consultants vous répondra gratuitement par téléphone le 1er juin entre 18h et 21h.

"Le forfait de frais est calculé en pourcentage du revenu professionnel. Du fait de l'adaptation de ce pourcentage, un revenu professionnel plus faible était suffisant pour atteindre le forfait maximum de frais." Pour l'exercice d'imposition 2018, par exemple, le forfait maximum était atteint avec un revenu annuel brut de 35.113 euros, alors qu'un an plus tard, 15.733 euros suffisaient. Pour la déclaration 2021, le montant maximal du forfait de frais est de 4.880 euros. Il est atteint avec un revenu annuel brut de 16.266 euros.

Télétravail

Pour l'exercice d'imposition 2019, les salariés qui déduisent leurs frais professionnels réels ont déclaré en moyenne 6.684 euros. "En raison de la crise du covid, de nombreuses dépenses professionnelles pour l'année de revenus 2020 seront beaucoup plus faibles que d'habitude. Par exemple, du fait que de nombreux contribuables ont télétravaillé, les déplacements en voiture (de société) ont fortement diminué", explique Maxime Deforche. Or, les frais de déplacement domicile-lieu du travail et les frais de déplacement professionnel (pour se rendre par exemple chez un client), représentent généralement une part importante des frais professionnels réels. 

Le télétravail entraîne en revanche une augmentation des frais de bureau. La part des factures de chauffage et d'électricité, par exemple, qui peut être attribuée à l'utilisation professionnelle sera donc normalement plus élevée que les années précédentes.

"Mais si l'employeur rembourse ces frais d'une manière ou d'une autre, ils ne peuvent plus être déduits. Par exemple, depuis avril 2020, les employeurs peuvent verser une indemnité de bureau non imposable de 129 euros par mois. Elle couvre notamment le petit matériel de bureau, les frais d'entretien et de nettoyage du bureau, l'eau, le chauffage, l'électricité, etc.  Vous devez déduire l'indemnité forfaitaire perçue de vos frais réels de bureau", précise Maxime Deforche. "De nombreux employeurs fournissent également un ordinateur portable et une connexion internet. Les travailleurs ne peuvent donc plus faire valoir de frais pour l'utilisation d'un PC privé ou de l'internet".

Restos et réceptions

Les restrictions qui étaient en place depuis mars 2020 auront également un impact sur d'autres dépenses professionnelles fréquemment portées en déduction. "Les dépenses de restaurant, de réception, de publicité et de formation, d'un voyage d'étude ou d'un séminaire à l'étranger seront beaucoup moins élevées", poursuit-il.

Afin de donner un coup de pouce au secteur de l'événementiel, la déduction des frais de réception exposés entre le 8 juin et le 31 décembre 2020 a été portée de 50 à 100%.

Il est fort possible que les frais professionnels réels soient donc cette année moins avantageux que le forfait.

Il est fort possible que les frais professionnels réels soient donc cette année moins avantageux que le forfait. Ce dernier a au moins l'avantage de la simplicité: il ne faut rien faire. "En revanche, les frais professionnels réels doivent toujours être justifiés, ce qui nécessite un certain travail administratif. Et le risque d'un contrôle fiscal et d'une discussion avec le fisc est également beaucoup plus important", souligne Maxime Deforche.

Outil

Vous souhaitez calculer s'il est préférable d'opter pour le forfait de frais ou pour les frais professionnels réels? Utilisez notre outil! Vous pouvez également y imprimer un document reprenant vos frais professionnels réels, que vous pourrez ensuite joindre à votre déclaration d'impôt.

Le résumé

  • Cette année, les contribuables trouveront probablement plus intéressant de déclarer un forfait de frais plutôt que leurs frais réels pour optimiser leur déclaration fiscale.
  • Le covid est passé par là: moins de déplacements domicile-travail et professionnels, peu de restaurants, séminaires ou autres formations, qui sont des dépenses habituellement déductibles.
  • Les frais de bureau à domicile ne pourront sans doute pas compenser.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés