Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Jour J pour Tax-on-web: nos conseils pour remplir votre déclaration fiscale

Votre déclaration fiscale doit être rentrée pour ce 16 juillet sur Tax-on-web. Voici nos conseils pour la remplir correctement et payer moins d'impôts.
©Filip Ysenbaert

Crise du coronavirus ou non, cette année encore, vous devez introduire votre déclaration d’impôts en respectant les délais habituels, c'est-à-dire le 16 juillet si vous faites votre déclaration en ligne.

Mon Argent vous a concocté un guide pratique qui vous aidera à remplir pas à pas votre déclaration fiscale, rempli de conseils pratiques. 

La déclaration de cette année intègre moins de nouveautés que celle de l’an dernier. Le formulaire de déclaration a été très peu modifié. Deux nouveaux avantages fiscaux y font cependant leur entrée: l’un est octroyé pour la souscription d’une assurance protection juridique et l’autre pour une pension libre complémentaire pour travailleurs salariés. Les investisseurs seront ravis d’apprendre que le montant maximal des dividendes exonérés d’impôts est passé de 640 à 800 euros

Délais

Jusqu'ici, un peu plus d'un million de personnes ont déjà complété leur déclaration fiscale sur Tax-on-web.

Attention, pour la déclaration d’impôts sur papier, le délai est dépassé. Il fallait la déposer avant le 30 juin

Si vous faites remplir votre déclaration d’impôts par un mandataire – tel qu’un comptable ou un conseil fiscal – vous avez jusqu’au 22 octobre, en veillant cependant à le contacter avant la fin du mois d’août pour lui permettre d’activer le mandat. Sachez qu’il n’est pas possible d’obtenir un délai supplémentaire pour introduire votre déclaration.

Promo box Vos Impôts

Toutes les réponses aux questions que vous vous posez à propos des impôts se trouvent sur Mon Argent.

Avec en prime, des analyses qui vous permettent de comprendre l'actualité fiscale et de faire les meilleurs choix.

La déclaration de cette année intègre moins de nouveautés que celle de l’an dernier. Le formulaire de déclaration a été très peu modifié.  Deux nouveaux avantages fiscaux y font cependant leur entrée: l’un est octroyé pour  la souscription d’une assurance protection juridique et l’autre pour une pension libre complémentaire pour travailleurs salariés. Les investisseurs seront ravis d’apprendre que le montant maximal des dividendes exonérés d’impôts est passé de 640 à 800 euros.  La déclaration de cette année intègre moins de nouveautés que celle de l’an dernier. Le formulaire de déclaration a été très peu modifié.  Deux nouveaux avantages fiscaux y font cependant leur entrée: l’un est octroyé pour  la souscription d’une assurance protection juridique et l’autre pour une pension libre complémentaire pour travailleurs salariés. Les investisseurs seront ravis d’apprendre que le montant maximal des dividendes exonérés d’impôts est passé de 640 à 800 euros.  La déclaration de cette année intègre moins de nouveautés que celle de l’an dernier. Le formulaire de déclaration a été très peu modifié.  Deux nouveaux avantages fiscaux y font cependant leur entrée: l’un est octroyé pour  la souscription d’une assurance protection juridique et l’autre pour une pension libre complémentaire pour travailleurs salariés. Les investisseurs seront ravis d’apprendre que le montant maximal des dividendes exonérés d’impôts est passé de 640 à 800 euros. 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés