Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Comment maintenir votre train de vie à la pension?

Partir à la retraite crée une brèche dans votre revenu. Car, en Belgique, celui qui perçoit une pension légale de 1.500 euros par mois peut s’estimer heureux. Combien devez-vous épargner pour pouvoir maintenir votre niveau de vie après votre départ à la retraite?
©ANP XTRA

Un petit resto, un voyage de temps en temps, un hobby auquel vous allez enfin pouvoir vous consacrer pleinement… La pension, c’est avoir le temps pour profiter de la vie, pensez-vous. Mais pour beaucoup de Belges, "pension" est surtout synonyme de "arriver à joindre les deux bouts".

Guide Pension

Atteindre la ligne d'arrivée malgré l'incertitude

→ Comment vous assurer une pension suffisante en tant que salarié, indépendant ou fonctionnaire?

Consultez ici le PDF du magazine >

Un revenu moins important n’est d’ailleurs pas la seule chose dont vous devez tenir compte. Le cas échéant, quand vous partez à la retraite, vous devrez aussi remettre les clefs de votre voiture de société. Et donc peut-être acheter une voiture, même si vous ne choisissez pas un véhicule haut de gamme. Par exemple, pour une Citroën C3, il vous faudra tout de même débourser 14.000 euros. Si vous étalez le coût sur huit ans, elle vous en coûtera 145 euros par mois.

S’ajoutent à cela les autres avantages que vous perdez. Songez aux chèques-repas, ce qui représente quelque 150 euros par mois pour un travail à temps plein, ou à votre abonnement GSM, soit encore quelque 20 euros par mois.

Police d'attente

90
ans
Les planificateurs patrimoniaux fixent, dans leurs calculs, l’horizon de vie à 90 ans.

Sans parler de l’éventuelle assurance hospitalisation que votre employeur payait en grande partie pour vous. Depuis 2007, les travailleurs ont le droit, lorsqu’ils perdent le bénéfice de l’assurance collective, pour quelque motif que ce soit, de continuer la police individuellement. Pour cela, l’assuré ne doit passer aucun examen médical complémentaire ni remplir de questionnaire. La couverture de la police individuelle reste par ailleurs la même que celle de la police collective. Seul hic: cette assurance hospitalisation individuelle a un prix. Les primes augmentent en effet avec l’âge. Ainsi, la prime pour un assuré de 65 ans qui souscrit une police peut facilement coûter trois fois plus cher que celle pour quelqu’un qui a 35 ans.

Vous pouvez toutefois anticiper cet écueil en souscrivant une police d’attente, pour laquelle vous payez un supplément. Si vous avez une assurance hospitalisation auprès de votre employeur et que vous décidez d’ouvrir une police d’attente à 40 ans, vous pourrez conclure une police individuelle à 65 ans, avec la même prime que si vous aviez conclu le contrat à 40 ans.

L’objectif est que votre cagnotte soit suffisante pour maintenir votre niveau de vie pendant le reste de vos jours.

Enfin, tenez compte du fait que vous devrez peut-être terminer vos jours en maison de repos. Une journée en maison de repos coûte en moyenne 48 euros en Wallonie et 44 euros à Bruxelles, ce qui revient au moins à respectivement 1.410 et 1.320 euros par mois. Bref, pas besoin d’être grand mathématicien pour comprendre que la seule pension légale suffit rarement à couvrir vos besoins mensuels.

Budget de ménage

Vous l’aurez compris, mener "la belle vie" uniquement avec votre pension légale ne sera pas évident. Pire, la question essentielle est de savoir si vous pourrez maintenir votre budget de ménage.

Prenons le cas d’un couple sans enfant et comparons leur situation financière pendant leur carrière professionnelle et lorsqu’ils sont pensionnés. (Nous utilisons ici les montants bruts de la pension de retraite. Le net dépend de la situation personnelle de chacun et peut donc être moins élevé encore.)

3.201
euros/mois
Selon les chiffres du bureau de statistiques Statbel, un ménage moyen de deux personnes a dépensé en 2018 (les chiffres les plus récents disponibles) 3.201 euros par mois.

Selon les chiffres du bureau de statistiques Statbel, un ménage moyen de deux personnes a dépensé en 2018 (les chiffres les plus récents disponibles) 3.201 euros par mois. Si les deux partenaires ont travaillé et qu’ils touchent chacun une pension de 1.281 euros (le net est plus ou moins égal au brut dans ce cas), ils ne peuvent donc pas couvrir toutes leurs dépenses antérieures.

La situation est un peu meilleure si les partenaires ont entre-temps fini de payer leur maison. Selon Statbel, le coût du logement représente un bon tiers du budget des ménages. Mais le coût du logement, ce n’est pas que l’achat ou le loyer, c’est aussi les factures d’eau, d’électricité et d’énergie. Et ces factures ne disparaissent pas une fois votre maison payée…

Par contre, celui qui loue son logement devra continuer à payer le loyer à la retraite. Quelqu’un qui est locataire dispose cependant de l’argent qu’il a dépensé en moins pendant sa carrière professionnelle pour se loger, par rapport à un propriétaire, et qu’il a donc pu mettre de côté. Même s’il a investi cet argent de manière défensive dans les marchés financiers, il disposera d’une cagnotte supplémentaire.

Un isolé qui arrête de travailler devra de toute façon se débrouiller avec une seule pension. Selon Statbel, le budget de ménage d’un isolé est de 2.030 euros par mois. Avec sa pension moyenne de 1.281 euros, il ne parviendra manifestement pas à maintenir son niveau de vie. Il n’a plus qu’à espérer avoir mis suffisamment d’argent de côté pour compléter sa pension.

Épargne

Conclusion, l’épargne est incontournable si on veut maintenir son niveau de vie après la pension. Cette cagnotte peut avoir différents aspects. Il peut s’agir d’un compte d’épargne ou d’un compte-titres, ou encore d’argent que vous touchez d’une assurance groupe ou d’une épargne-pension individuelle.

L’objectif est que votre cagnotte soit suffisante pour maintenir votre niveau de vie pour le reste de vos jours.

Selon Statbel, en 2018, les Belges avaient en moyenne une espérance de vie de 81,5 ans, plus concrètement, 83,7 ans pour les femmes et 79,2 ans pour les hommes. Mais au fil du temps, la médecine progresse et les gens vivent de plus en plus vieux. C’est pourquoi, en planification patrimoniale, on suggère souvent de placer l’horizon à 90 ans.

En d’autres mots, une fois qu’on part à la retraite, on a théoriquement encore pas mal d’années devant soi. D’où l’intérêt de se constituer une poire pour la soif suffisamment juteuse…

Les exemples ci-dessous montrent ce qu’il convient, idéalement, d’économiser pendant sa vie active.

Combien devez-vous épargner pour maintenir votre niveau de vie?

EXEMPLE 1

Combien un COUPLE doit-il épargner pour faire face à ses besoins après le départ à la retraite?

Supposons que vous disposiez en tant que couple d’une pension moyenne de 1.281 euros par mois. Vous disposez donc ensemble d’un budget de 2.562 euros. Si vous voulez compléter ce montant jusqu’à 5.000 euros par mois (si vous aviez chacun une rémunération mensuelle de 2.500 euros par mois), vous devrez vous constituer une cagnotte de 672.888 euros d’ici à vos 67 ans.

 Si vous vous contenter de faire correspondre votre épargne au budget de votre ménage, soit 3.201 euros pour un couple, vous devrez combler le trou de 639 euros (votre revenu commun) par rapport au montant de vos allocations de pension, ce qui revient à disposer d’un capital de 176.364 euros.

EXEMPLE 2

Combien un ISOLÉ doit-il épargner pour faire face à ses besoins après le départ à la retraite?

Si, en tant que salarié, vous percevrez la pension moyenne de 1.281 euros et que vous voulez la compléter jusqu’aux 2.500 euros que vous percevez comme dernière rémunération, vous devrez épargner 336.444 euros.

Si vous voulez juste combler le trou entre le budget de votre ménage et votre pension, vous devrez, en tant qu’un isolé, consentir un effort d’épargne plus important qu’un couple. Pour porter les 1.281 euros de pension à la moyenne du budget de ménage de 2.030 euros par mois pour un isolé, vous devrez épargner pendant votre vie active un montant de 206.724 euros.

EXEMPLE 3

Combien un INDÉPENDANT doit-il épargner pour faire face à ses besoins après le départ à la retraite?

La pension moyenne d’un indépendant est de 751 euros par mois, ce qui est nettement moins que celle d’un salarié. Si vous voulez compenser un revenu mensuel de 2.500 euros, vous devrez épargner 428.724 euros au cours de votre carrière.

Même pour simplement maintenir votre budget de ménage à niveau, ce ne sera pas évident si vous êtes indépendant (isolé). Pour parvenir au budget moyen de ménage, il vous faudra mettre de côté 353.005 euros tout au long de votre vie active.

EXEMPLE 4

Combien un FONCTIONNAIRE doit-il épargner pour faire face à ses besoins après le départ à la retraite?

Avec une pension nette moyenne brute de 2.511 euros, un fonctionnaire isolé conserve en moyenne une pension nette de 1.874 euros. Ce montant reste, lui aussi, inférieur au budget de ménage moyen de 2.030 euros par mois pour un isolé. Si le fonctionnaire pensionné veut maintenir son niveau de vie à la pension, il devra avoir épargné 43.056 euros à ses 67 ans, ce qui est jouable. Il devra cependant le faire de sa propre initiative, car les fonctionnaires statutaires n’ont pas accès à la pension complémentaire (2e pilier).



Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés