Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité
Publicité

Pension complémentaire: 75% des employés loin de l’objectif

Il reste du chemin à parcourir avant que les salariés ne se constituent une pension complémentaire avec une cotisation équivalente à 3% de leur salaire brut!
L'accord de gouvernement prévoit que la cotisation annuelle des salariés dans leur pension complémentaire atteigne 3% de leur salaire brut. On est loin du compte... ©Walt Van Beek

À la demande de la ministre des Pensions, Karine Lallieux (PS), Sigedis (qui gère la banque de données des pensions complémentaires) a mené une enquêté sur la pension complémentaire des salariés et sur le nombre de salariés dont la cotisation annuelle atteint 3% de leur salaire annuel brut comme le prévoit l'accord de gouvernement

Les résultats sont inquiétants, selon un communiqué publié par PensionStat. L’étude, qui porte sur l'année 2019, démontre en effet que plus d’un travailleur sur trois (36%) n’avait pas du tout de 2e pilier de pension (pension complémentaire) ou ne se constituait plus activement de droits de pension complémentaire. Pour ces personnes-là, l’écart avec l’objectif de 3% est évidemment maximal.

3%
du salaire annuel brut
Le montant de la cotisation annuelle du salarié dans sa pension complémentaire qui est prévu dans l'accord de gouvernement.

Et si 2,4 millions de travailleurs se constituent activement des droits de pension complémentaire, leur situation est très contrastée. Jugeons-en. En 2019, la cotisation annuelle moyenne était de 1.699 euros, soit 3,5% du salaire brut, mais ce chiffre global cache de grandes variations. En effet, la cotisation moyenne des 20% d'affiliés dont les cotisations annuelles sont les plus élevées était 100 fois supérieure à la cotisation moyenne des 20% d’affiliés dont les cotisations annuelles sont les plus faibles.

La moitié des employés activement affiliés à un organisme de pension complémentaire affichent un taux de cotisation inférieur à 2% de leur salaire brut, soit moins de 522 euros par an .

L'étude conclut qu'au total 76% des employés n'atteignent pas l'objectif de 3% de cotisation. 

82% des employés qui n’atteignent pas l’objectif devraient au moins doubler leur cotisation pour l’atteindre. Même si l'on prend uniquement en compte les salariés qui ont déjà une pension complémentaire, 66 % d'entre eux auraient encore besoin d'un doublement.

Concrètement, pour éliminer ces déficits, 1,56 milliard d'euros supplémentaires en plus de la cotisation annuelle totale de près de 4 milliards d'euros pour les employés sont nécessaires.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés