Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Pension: que perdez-vous en arrêtant de travailler plus tôt?

Vous êtes en droit d'arrêter de travailler avant 65 ans. Cependant, cela aura de lourdes conséquences sur le plan financier.
©Photo News

Vous n'êtes pas obligé de travailler jusqu'à l'âge légal de la retraite (actuellement fixé à 65 ans, il sera porté à 66 ans en 2025 puis à 67 ans en 2030), mais il faudra, le cas échéant, supporter les conséquences financières de ce choix!

Il faut en effet afficher une carrière de 45 années pour avoir droit à une pension complète. Dès lors, plus votre carrière est courte, plus votre pension sera faible.

Si vous arrêtez de travailler à 63 ans, vous ne toucherez que 42/45e de votre pension, et ce jusqu'à la fin de vos jours.

Vous avez la possibilité de prendre votre pension anticipée à condition d'avoir atteint un âge et une durée de carrière minimum:

  • 60 ans et 44 années de carrière;
  • 61 ans et 43 années de carrière;
  • 63 ans et 42 années de carrière.

Attention, si vous arrêtez de travailler à 63 ans, vous ne toucherez toutefois que 42/45e de votre pension, et ce jusqu'à la fin de vos jours. Une fois qu'il a été calculé, le montant de votre pension anticipée est fixé définitivement. Il ne changera plus, même le jour où vous atteindrez l'âge de 65 ans.

Désormais, les fonctionnaires doivent travailler durant le même nombre d'années que les salariés du secteur privé avant de pouvoir prendre leur pension anticipée.

La plupart des fonctionnaires bénéficient d'un régime favorable qui leur permet de travailler moins longtemps tout en affichant une carrière complète. Grâce à ce système, ils peuvent arrêter de travailler à 60 ans en profitant de l'intégralité de leur pension légale. Mais ces «tantièmes préférentiels» ne sont plus en vigueur. Les droits constitués sous cet ancien système restent acquis, mais désormais, les fonctionnaires doivent travailler durant le même nombre d'années que les salariés du secteur privé avant de pouvoir prendre leur pension anticipée.

Rien ne vous empêche évidemment d'arrêter (bien) avant l'âge de la pension anticipée. Par exemple, si vous arrêtez de travailler à 58 ans et que vous avez à ce moment 36 années de carrière, vous aurez droit à 36/45e de votre pension complète à 65 ans. Et dans ce cas, ne perdez pas de vue que vous devrez attendre d'avoir atteint l'âge légal pour toucher votre pension.

Entre-temps, vous devrez donc avoir les reins suffisamment solides pour tenir le coup financièrement. Car vous ne pourrez pas non plus compter sur votre pension complémentaire. La pension complémentaire est en effet versée au moment où vous prenez effectivement votre pension légale.

Lorsque vous ne travaillez plus, vous n'alimentez donc plus ni votre pension légale ni votre pension complémentaire. C'est donc une double mauvaise opération.

Bon à savoir

Une fois qu'il a été calculé, le montant de votre pension anticipée est fixé définitivement. Il ne changera plus, même le jour où vous atteindrez l'âge de 65 ans.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés