Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Quelle influence du travail à temps partiel sur votre pension?

Le travail à temps partiel peut non seulement entraîner une diminution du montant de votre pension, mais aussi rendre impossible la retraite anticipée.
Un travailleur à temps partiel qui gagne autant qu’une personne ayant un contrat à temps plein se constituera une pension du même montant. ©istock

Les personnes qui travaillent moins, dans le cadre d’un régime de crédit-temps ou d’un congé thématique et qui perçoivent dans ce cadre une prime de l’Onem, continueront à se constituer une pension comme si elles travaillaient à temps plein. Officiellement, ces travailleurs sont d’ailleurs encore liés par un contrat à temps plein avec leur employeur, même si leur horaire de travail à temps plein est temporairement interrompu.

Mais tous ne peuvent pas bénéficier de ces régimes. S’ils veulent travailler moins, ils devront donc échanger un contrat à temps plein contre un contrat à temps partiel. Par conséquent, non seulement ils verront leur salaire mensuel diminuer, mais ils se constitueront également moins de droits à la pension. En effet, le montant de la future pension dépend du montant des revenus que vous avez gagnés au cours de votre carrière. Plus votre salaire est faible, plus bas sera le montant de votre pension.

Si vous travaillez à temps partiel et que vous gagnez beaucoup, vous devez tenir compte du fait que le plafond salarial de 60.026,75 euros pour un contrat à temps partiel est calculé au prorata.

Mais que se passe-t-il si une personne qui a un contrat à 4/5e gagne la même chose qu’une personne ayant un contrat à plein temps? "Si, par exemple, ils gagnent tous deux 50.000 euros cette année, ils se constitueront les mêmes droits à la pension pour cette année", explique Pieter Stallaert du Service fédéral des pensions.

Montant de la pension

Si vous travaillez à temps partiel et que vous gagnez beaucoup, vous devez également tenir compte du fait que le plafond salarial de 60.026,75 euros pour un contrat à temps partiel est calculé au prorata. Pieter Stallaert précise: "Si un salarié à temps partiel gagne plus que ce plafond salarial, la constitution des droits à pension est plafonnée à ce plafond proportionnellement à son taux d’occupation".

En pratique: si vous travaillez à 4/5e temps et que vous gagnez 65.000 euros, vos droits à la pension ne seront pas limités à 60.026,75 euros mais à 4/5e de ce montant, soit 48.021,4 euros. Votre pension est alors calculée sur un salaire de 48.021,4 euros et non sur le salaire que vous avez réellement gagné. Avec un contrat à temps plein, le salaire serait plafonné à 60.026,75 euros pour le calcul de la pension.

Pour être plus clair: tant qu’un salarié à temps partiel gagne 60.026,75 euros ou moins, il se constituera des droits à la pension sur chaque euro gagné. Ainsi, une personne qui gagne 60.000 euros avec un contrat à 4/5e temps se constituera des droits à la pension sur ces 60.000 euros. Toutefois, si le salaire de ce travailleur occupé à temps partiel passe à 61.000 euros, ses droits à pension sont calculés sur 48.021,4 euros (4/5e du plafond salarial).

Pour les travailleurs indépendants, le nombre d’heures ou de jours de travail est sans incidence sur le montant de la future pension.

Pour les travailleurs indépendants, le nombre d’heures ou de jours de travail est sans incidence. La seule chose qui compte pour le calcul de la pension est le revenu professionnel net imposable sur lequel le travailleur indépendant a payé des cotisations de sécurité sociale, ainsi que le fait qu’il soit ou non un isolé. Chaque trimestre pour lequel des cotisations de sécurité sociale ont été payées compte. Par conséquent, un travailleur indépendant qui a gagné 45.000 euros net chaque année en ne travaillant en moyenne que deux jours par semaine recevra la même pension qu’un travailleur indépendant qui a travaillé 10 heures par jour, sept jours sur sept. Le nombre d’heures prestées n’a pas d’incidence.

Retraite anticipée

Le travail à temps partiel peut également signifier que vous ne pourrez prendre une retraite anticipée que plus tard ou peut-être même pas du tout. Les travailleurs salariés peuvent prendre une retraite anticipée à l’âge de 63 ans s’ils ont travaillé au moins 45 ans. Toutefois, une année travaillée n’est comptée comme une année de carrière que si vous avez travaillé un nombre minimum de jours au cours de cette année. "Les travailleurs doivent avoir travaillé au moins un tiers d’une semaine de travail complète ou 104 jours à temps plein dans une année", explique Pieter Stallaert. Pour les fonctionnaires, cela correspond à au moins quatre mois à temps plein. Dans le régime des travailleurs indépendants, les cotisations de sécurité sociale de l’indépendant à titre principal qui servent à financer sa pension doivent avoir été versées pendant au moins deux trimestres.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés