Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Quid de votre pension si vous prenez un crédit-temps?

Vous pouvez interrompre temporairement votre carrière en prenant un crédit-temps. Cette période dite assimilée n'aura pas d'impact négatif sur votre future pension.

Si vous ne travaillez pas ou travaillez moins pendant un certain temps, cela se traduit inexorablement par une pension légale moins élevée. Votre pension est en effet la somme des droits de pension que vous accumulez au fil des années. Et quiconque ne travaille pas ou travaille moins pendant un certain temps acquiert moins de droits pour cette période.

Il y a toutefois des exceptions à cette règle: certaines périodes d'inactivité professionnelle peuvent toujours être prises en compte dans le calcul de la pension, tout comme si vous aviez travaillé. Ce sont les périodes dites assimilées. En principe, une période assimilée ne vous coûte rien: l'État paie les cotisations de pension pour ces périodes à votre place.

51 mois
Tout au long de votre carrière, vous pouvez bénéficier d’un crédit-temps de 51 mois maximum.

La période au cours de laquelle vous prenez un crédit-temps est une période assimilée. Du moins, si vous recevez une allocation de l'Office national de l'emploi (Onem) pendant ce crédit-temps ou ce congé thématique. Dans ce cas, le crédit-temps n'a aucune incidence sur le moment où vous pouvez prendre votre retraite. Et il n'affecte pas non plus le montant de la pension que vous recevrez. La durée du crédit-temps entre en ligne de compte pour vérifier s'il est possible de prendre une retraite anticipée. Pour votre montant de pension, la période de crédit-temps est calculée sur la base du salaire que vous auriez gagné si vous aviez continué à travailler durant cette période.

Depuis 2017, seul le crédit-temps motivé existe encore. Il y a six motifs valables:

  • S'occuper de son/ses enfant(s) de moins de 8 ans.
  • Prodiguer des soins palliatifs.
  • Prendre soin d'un membre de son ménage ou de sa famille gravement malade.
  • Prendre soin de son enfant handicapé âgé de moins de 21 ans.
  • Fournir une assistance ou des soins à son enfant mineur gravement malade ou à un enfant mineur gravement malade qui fait partie de son ménage.
  • Suivre une formation reconnue.

La durée du crédit-temps dépend du motif. Pour le motif relatif aux soins, la durée maximale est de 51 mois; pour suivre une formation agréée, elle est de 36 mois. Tout au long de votre carrière, vous pouvez bénéficier d'un crédit-temps de 51 mois maximum. Vous pouvez répartir ces 51 mois sur différents motifs.

Le crédit-temps n'est pas un droit absolu. Pour être éligible, vous devez avoir travaillé pour votre employeur pendant au moins 24 mois. Si ce n'est pas encore le cas, vous pouvez toujours prendre un crédit-temps si vous avez déjà utilisé la totalité de votre congé parental et si vous enchaînez sans interruption le crédit-temps à ce congé parental.

Le crédit-temps peut être pris de différentes manières: vous pouvez interrompre votre carrière à plein temps, vous pouvez travailler à mi-temps ou vous pouvez travailler à 4/5e.

Dans une entreprise de moins de 11 salariés, un employeur peut refuser la demande de crédit-temps. Dans une grande entreprise, votre patron ne peut pas refuser, mais le crédit-temps peut être reporté. Au niveau de l'entreprise, seule une petite proportion de salariés – souvent 5% – peut bénéficier simultanément d'un crédit-temps. Une fois ce seuil atteint, le travailleur doit attendre qu'une place se libère.

Le crédit-temps peut être pris de différentes manières: vous pouvez interrompre votre carrière à plein temps, vous pouvez travailler à mi-temps ou vous pouvez travailler à 4/5e.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés