Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Comment planifier sa succession en temps de crise?

La crise du coronavirus a réveillé les préoccupations successorales. Quelles sont les techniques à votre disposition et les priorités du moment? Nous répondrons à vos questions lors de l'édition 2020 de Finance Avenue, le 14 novembre prochain.
©katrijn van giel

Planifier sa succession est essentiel pour commencer à faire donation de certains biens de son vivant et optimiser son héritage. Certains cherchent en priorité à payer moins d’impôts. D’autres aspireront à profiter au maximum de leur argent. Ou au contraire à faire preuve de générosité le plus tôt possible.

Quelles que soient vos aspirations et votre situation personnelle et familiale (célibataire sans enfants, famille recomposée, grands-parents, époux), il existe des solutions spécifiques pour tenir compte au mieux de vos besoins et souhaits.

Des solutions simples, efficaces et rapides

Depuis la crise sanitaire, planifier sa succession est devenu un must. Nous sommes plus nombreux à envisager l’hypothèse et les conséquences d’un décès. Et le coronavirus a modifié la façon dont nous abordons notre succession. Nous cherchons des solutions simples, efficaces et rapides, au cas où…

Le testament, le contrat de mariage, le mandat de protection extrajudiciaire, par exemple, sont des outils très souples qui permettent d’envisager des scénarios sur-mesure.  

Quelles sont les techniques à privilégier et les précautions à prendre ? Posez-nous vos questions et faites-nous part de vos réflexions. Nous en discuterons avec Ariane Joris, Head of Estate Planing chez Degroof Petercam, dans le cadre de Finance Avenue.

Posez votre question à la rédaction

Posez votre question à la rédaction

Si vous ne voyez pas le formulaire, cliquez ici.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés