Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité
Publicité

Camp ou stage annulé: chômage temporaire pour les parents?

Le camp scout ou le stage de votre enfant est annulé ou interrompu pour cause sanitaire. Avez-vous droit au chômage temporaire corona pour le garder?
Seul le chômage temporaire pour force majeure corona peut être invoqué – en cas de problème sanitaire, donc. L'arrêt d'un camp ou d'un stage pour cause d'inondations n'est ainsi pas couvert. ©BELGA

Cet été, les camps scouts et les stages des enfants sont régulièrement perturbés par les aléas liés à la crise sanitaire. Les parents sont alors contraints de trouver une solution de garde au pied levé. Le travailleur a-t-il droit au chômage temporaire pour force majeure corona? Quelles sont les formalités à accomplir? Le point avec Catherine Legardien, Legal Expert chez Partena Professional

Le camp de mon enfant est annulé. Puis-je bénéficier du chômage temporaire corona?  

Oui. Ce sera plus précisément le cas si vous devez vous absenter du travail parce que votre enfant mineur qui cohabite avec vous ne peut pas se rendre à un camp de vacances ou à un accueil extrascolaire organisé pour lequel il est inscrit, en raison de l’annulation ou de l’arrêt de ce camp ou de cet accueil, à la suite d’une mesure visant à limiter la propagation du coronavirus. 

"Le chômage temporaire pour force majeure ne peut pas être invoqué si le camp ou le stage est annulé en raison des (risques d')inondations."
Catherine Legardien
Legal Expert, Partena Professional

Attention, le chômage temporaire pour force majeure ne peut pas être invoqué dans la situation où le camp ou le stage est annulé en raison des (risques d’) inondations, comme cela a souvent été le cas aussi ces derniers temps.

Et si l’enfant doit être mis en quarantaine? 

Le travailleur qui doit s’absenter du travail pour garder son enfant dans le cadre du scénario décrit ci-dessus peut également être mis en chômage temporaire corona. 

Les deux parents peuvent-ils faire usage de ce droit? 

Une seule personne peut exercer ce droit pendant la même période pour le même enfant. Lorsque le travailleur vit avec l’autre parent de l’enfant, ce droit ne peut être exercé pour une même période que par l’un d’eux. Dans une situation d’hébergement alterné, ce droit ne peut être demandé que par le travailleur qui vit effectivement avec l'enfant pendant la période où le camp aurait dû avoir lieu ou pendant la période de quarantaine de l’enfant.

Quelles sont les formalités à accomplir? 

Le travailleur qui veut faire usage de ce droit doit respecter les obligations suivantes: informer immédiatement son employeur et lui fournir, sans délai, soit l’attestation "Garde enfant vacances d’été annulation corona", soit l’attestation "Garde enfant vacances d’été quarantaine corona", téléchargeables sur le site de l’Onem. Ces documents doivent être signés par le travailleur et l’organisateur du camp de vacances ou de l’accueil extrascolaire. Le cas échéant, le travailleur devra également fournir le certificat de quarantaine de l’enfant

Quel est le montant de l’allocation à laquelle le travailleur a droit? 

Pour les jours d’absence, le travailleur perçoit, à charge de l’Onem, une allocation de chômage temporaire égale à 70% de la rémunération plafonnée (2.754,76 euros par mois) majorée de 5,63 euros par jour. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés