Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité
Publicité

Le plan cafétéria pour payer sa facture d'énergie recalé par Van Pethegem

Le plan cafétaria offre régulièrement de nouveaux avantages. Le dernier en date: utiliser une partie de votre rémunération variable pour payer votre facture d'énergie. Mais il ne devrait pas faire long feu.
©Photo News

Le fournisseur d'énergie Luminus lançait ce lundi une formule permettant aux employés d'entreprises partenaires de payer une partie de leur facture d'électricité par l'intermédiaire de leur employeur. L'avantage fiscal peut en effet aller jusqu'à 500 euros.

Concrètement, les employeurs peuvent donner à leurs collaborateurs la possibilité d'utiliser une partie de leur rémunération variable pour payer leur facture d'électricité. "Cela se fait dans le cadre du plan cafétéria, également appelé Flex Income Plan", explique Anne Godisiabois consultante flex income plan et mobilité chez SD Worx.

Recalé par le ministre des Finances

"C'est un avantage appréciable puisque leur consommation d'électricité risque d'augmenter en raison de l'achat d'une voiture ou d'un vélo électrique."
Luminus

Le fournisseur d'énergie affirme que sa demande d'un cadre fiscal afin de pouvoir proposer de l'énergie contenant un avantage fiscal a été approuvée par le fisc. Mais ce mardi, le ministre des Finances Vincent Van Peteghem (CD&V) s'est opposé à cette nouvelle niche fiscale. "Une des missions de la grande réforme fiscale est d’opérer progressivement un glissement des formes de rémunération alternatives vers une rémunération en euros. Il faut donc s’attaquer sans délai à toute nouvelle technique d’optimisation fiscale qui va dans le sens opposé de cet objectif. Avec mon administration, je vais examiner de quelle manière l’on peut mettre fin rapidement à cette technique de rémunération apparue récemment", a souligné le ministre.

Pour répondre à de nouveaux besoins

"Les secrétariats sociaux Attentia, SD Worx et Partena Professional proposent déjà Luminus Energy Benefit aux collaborateurs de leurs affiliés, qui bénéficient ainsi d'un budget énergétique extralégal. C'est un avantage appréciable, surtout de nos jours puisque leur consommation d'électricité risque d'augmenter en raison de l'achat d'une voiture ou d'un vélo électrique, par exemple", estimait Luminus.

Anne Godisiabois de SD Worx détaille: "Il y avait une demande très claire des employeurs au vu des changements concernant les véhicules de société électriques et l'augmentation des factures d'énergie, mais aussi du télétravail qui se généralise. Ce système extralégal est intégré au plan cafétéria depuis un mois ou deux seulement, c'est tout neuf."

Mode de fonctionnement

"Un montant du salaire de l'employé est flexibilisé et échangé contre cet avantage. L’employeur verse alors une partie le montant à Luminus."
Anne Godisiabois
SD Worx

Il s'agit d'un système tripartite. "Un montant du salaire de l'employé est flexibilisé et échangé contre cet avantage qui a été choisi par l’employé. L’employeur verse alors une partie le montant à Luminus", détaille la spécialiste.

Le bénéfice pour l'employé est simple, le montant de sa facture d'énergie est dès lors réduit. "Ce n'est pas vraiment un avantage financier, c'est juste une autre manière de payer sa facture d'électricité", poursuit Anne Godisiabois, "Luminus propose, de son côté, des avantages supplémentaires pour les travailleurs qui optent pour cette formule".

Le plan cafétaria s'étend

L'électrification des véhicules de société joue pour l'instant sur les avantages proposés dans le Flex Income Plan. Outre ces factures d'électricité en partie payées par l'employeur, "on développe de plus en plus le financement des bornes de recharge électriques. L'employeur intervient alors pour un certain montant pour un placement à domicile. Tout cela fait partie des nouveaux avantages du plan cafétéria", conclut SD Worx.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés