Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

Êtes-vous assuré contre les dégâts causés par la tempête?

La violente tempête du sud-ouest qui a soufflé sur notre pays mardi a causé énormément de dommages. Êtes-vous assuré si votre maison ou votre voiture est endommagée?
Publicité

La dépression qui a touché notre pays hier a surpris tout le monde et causé énormément de dégâts. Il s’est agi d’une énorme tempête, qui a soufflé sur les côtes européennes du sud-ouest de la France à la Norvège.

La première tempête de l’année a surtout causé des dégâts matériels dans l’ensemble du pays, mais il a aussi fait quatre victimes. Les services d’aide de Flandre Orientale et les corps des pompiers du Brabant Flamand ont reçu 150 appels pour cause de tempête. Dans la plupart des cas, les dégâts se sont limités aux tuiles envolées, aux arbres déracinés et aux panneaux publicitaires arrachés. Dans certains endroits, plusieurs maisons et voitures ont subi de plus graves dommages. Les arbres déracinés ont également causé de nombreux embarras sur les routes flamandes.

En Wallonie aussi, la tempête a posé problème. Les services de secours ont dû intervenir à plusieurs endroits pour des arbres déracinés ou des toits envolés. À Spy et Tamines, dans la province de Namur, l’électricité a été coupée dans plusieurs quartiers après la chute d’arbres sur les câbles. Les pompiers de Sambreville, à Namur, ont été submergés d’appels et ont dû mobiliser tout leur personnel sur le terrain. À Liège et dans la région de Charleroi également, les pompiers ont dû dégager plusieurs voies sur lesquels des arbres étaient tombés.

Inondations

Toutes ces précipitations ont également eu des retombées. Hier, plusieurs rivières du sud du pays ont atteint leur niveau d’alerte. C’est le cas de la Semois et de l’Ourthe. En Flandre, la situation est sous contrôle mais la donne pourrait rapidement changer dans la mesure où de nouvelles précipitations sont annoncées. Jeudi, une nouvelle tempête devrait souffler du nord-ouest du pays, certains vents pouvant atteindre localement 100 kilomètres par heure. En Flandre, on prévoit des embarras locaux liés à l’eau et des inondations non-critiques.

Que faire en cas de dommage?

Si vous avez subi des dégâts à votre domicile et si vous disposez d’une RC habitation, vous pouvez être tranquille. Toute personne ayant souscrit une telle assurance (aussi appelée "assurance incendie") est automatiquement couverte contre la quasi totalité des catastrophes naturelles et ce depuis mars 2007. Voici ce qui est en principe prévu dans la plupart des contrats d'assurance incendie, aussi en cas de tempête:

1. Dégâts à l'intérieur de la maison 

La tempête, la grêle ou la foudre: la police incendie (terme générique) couvre normalement tous les dommages, même s'il n'y a pas eu incendie, donc. Depuis 1995, chaque police incendie couvre obligatoirement les dégâts causés par la tempête.

2. Dégâts à l'extérieur

En principe tout ce qui est à l'intérieur est couvert. Le raisonnement est le suivant: le propriétaire agissant en "bon père de famille" doit prévoir que lors d'une tempête, le mobilier de jardin risque de voler. Dans de nombreux cas où la tempête est imprévue ou soudaine, les assureurs font preuve de souplesse dans l'interprétation.

3. Dégâts chez les voisins

Si votre mobilier de jardin qui a été emporté a détruit quelque chose chez votre voisin, votre assurance RC couvre les dommages. 

Dégâts à la voiture

Si votre voiture se trouvait sur la voie publique et qu'elle a subi des dommages, prenez contact avec votre assureur. Il est important de prendre une photo. Dans certains cas, il est déjà arrivé que le Fonds des calamités soit intervenu pour des dégâts occasionnés à des véhicules non couverts par l'assurance.

Quelle couverture?

Lorsqu'une catastrophe naturelle se produit, l'assurance catastrophes naturelles intervient. Les dégâts directs causés à des biens assurés sont couverts. Mais même les dégâts causés par un incendie ou une explosion dus à une catastrophe naturelle sont couverts.

Si les instances compétentes prennent des mesures pour protéger les biens et les personnes après une catastrophe naturelle, les dégâts occasionnés dans ce cadre sont également couverts. Ainsi, les dégâts causés par une inondation suite à l'ouverture des écluses ou des digues pour éviter un débordement ou des dégâts encore plus importants sont totalement couverts.   

Les coûts liés aux déblaiements et aux démolitions nécessaires à une reconstruction sont également couverts. Si la maison est devenue inhabitable, les frais d'un relogement seront pris en charge durant trois mois. Si l’assuré prend des mesures pour éviter des dégâts ou pour limiter ou éviter les conséquences de dégâts, celles-ci seront également couvertes. Que ces mesures aient un résultat ou non n'a aucune importance.

Que faire en cas de dégâts?

Si vous avez été victime des inondations, il est nécessaire de prendre des photos.

Contactez ensuite votre assureur, lequel enverra en principe un expert dans les trois jours pour faire un relevé et procéder à une évaluation chiffrée des dommages par la suite.

Pour l'y aider, n'oubliez pas de lui fournir les factures... que vous aurez pris soin de mettre de côté! Ca l'aidera à faire une bonne estimation des dégâts subis.

Suite aux inondations de novembre 2010, le secteur des assurances avait établi une check-list. Elle devrait aider les victimes à introduire leur demande d'indemnisation pour les dégâts subis lors d'inondations. Cliquez ici pour télécharger le formulaire.

Ce qui n’est pas couvert

Les assureurs ne sont pas obligés d'accepter tous les risques. Plusieurs exclusions sont donc possibles:  

  1. les objets situés à l'extérieur du bâtiment et non fixés
  2. les constructions faciles à déplacer ou à démonter, délabrées ou en cours de démolition, ainsi que leur contenu éventuel, sauf si ces constructions constituent le logement principal de l'assuré
  3. les cabanes, les remises, les hangars et leur contenu
  4. les barrières et les haies
  5. les jardins, les plantations et les accès 
  6. les cours et les terrasses
  7. les piscines, les terrains de tennis et de golf
  8. les (parties de) bâtiments en cours de construction, de transformation ou de réparation et leur contenu éventuel, sauf s'ils sont habités ou normalement habitables.
  9. Les véhicules motorisés, les bateaux, les avions
  10. Les dégâts causés au contenu des caves, entreposé à moins de 10 cm du sol, à l'exception des installations de chauffage, d'électricité et d'eau qui y sont fixées à demeure. Il est donc conseillé de poser sur des palettes les objets que vous entreposez dans votre cave !

En outre, les assureurs peuvent réclamer une franchise.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés