mon argent

Remplacer un compteur gelé coûte 181 euros

©BELGA

Un compteur gelé peut provoquer des fuites et une augmentation indésirable de la facture d'eau (et c'est sans compter son remplacement). Voici quelques conseils.

À l'approche de l'hiver, ou du moins lorsque les températures deviennent négatives (comme c'est prévu ce mercredi), il faut envisager de calfeutrer ses compteurs d'eau et les canalisations qui se trouvent dans une pièce dont la température pourrait descendre en dessous de zéro, d'après les conseils de la Société wallonne des eaux (SWDE). De fait, une météo glaciale peut provoquer des dégâts aux installations d'eau.

"Un compteur gelé peut provoquer des fuites", explique la SWDE. "Celles-ci peuvent entraîner une augmentation indésirable du montant de votre facture d’eau."

181€
Coût
Le coût du remplacement d'un compteur d'eau.

Par exemple, une fuite "qui goutte" représente une perte de 4 litres d’eau à l’heure (soit 700 litres par semaine).

De plus, "lors du dégel, les fuites provoquées par la dégradation des installations ne causent pas seulement des dommages matériels et financiers aux occupants de l'habitation concernée. L'approvisionnement du quartier tout entier peut aussi en souffrir. En effet, les quantités d'eau perdues peuvent perturber la fourniture sur l'ensemble d'un réseau de distribution".

Conseils

Il est dès lors conseillé aux citoyens de protéger les compteurs d'eau et les canalisations, tout en veillant à ce que le matériau utilisé pour isoler n'absorbe pas l'humidité. Voici quelques conseils et astuces très simples à mettre en oeuvre dans la capsule vidéo ci-dessous.

Comment protéger son compteur d'eau du gel?

Enfin, soyez vigilant si vous possédez une résidence secondaire inoccupée pendant les jours de gel. Idéalement, il faut y maintenir au minimum une température de 10°C. En cas de dégâts, il n’est pas certain que votre assureur interviendra.

Isolez ou vidangez à temps les canalisations d’eau exposées au gel, en particulier vidangez les installations d’eau et de chauffage central lorsqu’un bâtiment (une annexe) reste inoccupé(e) pendant l’hiver à moins de veiller à y maintenir une température suffisante pour prévenir le gel.
Assuralia

[Suivez Caroline Sury sur Twitter en cliquant ici]

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect