mon argent

Combien coûte un camping car?

©© Layne Kennedy/Corbis

Ce que l’on recherche dans un camping-car? La liberté et l’indépendance. Mais un camping car n’est pas l’autre…

En 2015, le cameraman Johan Roggeman (54 ans) s’est offert un Thor Windsport 34J de 10,5 mètres de long et de 2,55 mètres de large. "Un modèle plutôt moyen selon les standards américains", raconte-t-il en riant. "Cela faisait longtemps que je rêvais de ce modèle", nous confie-t-il. Le monstre pèse 9.990 kilos, sans les 600 litres d’eau et les 300 litres de carburant. Il dispose d’une autonomie de plus de 1.000 km. Le moteur Ford V10 de 6,8 litres consomme près de 27 litres aux 100 km. "Si je le convertis au LPG, le coût en carburant sera divisé par deux..."

Johan Roggeman a importé le véhicule du Texas via l’Angleterre. "Le système électrique et l’éclairage extérieur y ont été adaptés aux normes européennes. Je l’ai fait homologuer au Royaume Uni, et il a ensuite été évalué par les services belges d’homologation. Dans l’ensemble, les choses se sont passées sans trop de problèmes. Il faut dire que je m’étais bien renseigné au préalable. Il est également possible d’acheter un véhicule clé sur porte au Royaume-Uni. Dans ce cas, la procédure est deux fois plus rapide, mais il faut débourser 30.000 euros de plus."

Coût

Le prix d'un camping car: 50.000 à 70.000 €

Le prix de la majorité des camping cars européens varie entre 50.000 et 75.000 euros. Ces véhicules sont beaucoup plus économiques. La tendance actuelle est d'ailleurs aux plus petits camping cars. Le salon du camping à Düsseldorf dédie un espace entier aux véhicules utilitaires convertis en camping cars, avec la Volkswagen California disponible à partir de 43.911 euros. L’avantage, c’est que vous pouvez l’utiliser comme voiture normale et voyager à quatre sans problème. Mais pour ce prix, vous devrez vous contenter d’un plus petit espace, d’une cuisine basique et d’une douche extérieure. En formule location, comptez environ 1.200 euros la semaine.

Le Thor a l’air plus cher qu’il ne l’est. "Tout le monde pense qu’il coûte 200.000 euros. En ce qui me concerne, je l’ai payé 94.000 dollars, soit 83.000 euros, plus 3.500 euros pour le transport par bateau, 7.000 euros de taxes d’importation et 9.000 euros pour la mise en conformité." La majorité des camping cars européens sont toutefois plus petits, moins chers et moins gourmands.

Les camping cars sont exonérés de la taxe (unique) de mise en circulation (TMC).
La taxe de roulage annuelle se monte à environ 150 euros.
Sur les autoroutes à péage, les coûts sont de deux à trois fois plus élevés que ceux d’un véhicule traditionnel.
Pour l'assurance de son camping car, Johan Roggeman paie 1.400 euros pour une "full omnium".
Le premier entretien n’a lieu qu’après 40.000 miles (environ 64.000 km).
Si le poids du véhicule est inférieur à 7,5 tonnes, le permis de conduire C1 suffit. En dessous de 3,5 tonnes, vous pouvez conduire avec le permis B.

Rentable?

©ANP

L’amortissement sur dix ans d’un véhicule de 50.000 euros correspond plus ou moins à 100 nuitées par an dans un hôtel basique.
Il est toutefois préférable de considérer la valeur résiduelle comme moyen de couvrir les entretiens et réparations. Les vitres et rétroviseurs brisés, les dégâts dus à la grêle et autres dommages sont plus fréquents qu’avec les berlines. Il est donc indispensable de souscrire au moins une (petite) omnium. La valeur résiduelle d’un camping car semble avoir baissé ces dernières années, ce qui offre des opportunités sur le marché de l’occasion.

Johan Roggeman profite en tout cas de son camping car tous les quinze jours d’avril à octobre. "Il nous arrive de louer une voiture sur place, mais je peux même emmener ma Vespa. J'utilise aussi souvent mon camping car pour le travail. Je produis des films pour des entreprises et je voyage beaucoup. Après un certain temps, l’idée de devoir aller à l'hôtel m’est devenue insupportable", raconte-t-il. 

Confort et équipement

"En France, je peux rouler sans problème sur les routes nationales et départementales. Il vaut cependant mieux se renseigner sur les endroits où vous pouvez camper. C’est gratuit sur la route, sur un chemin forestier ou chez certains viticulteurs sympas. En France, on trouve aussi beaucoup de parkings gratuits. Ailleurs, il faut compter entre 7 et 25 euros par nuit. Vous avez alors accès à l’eau, l’électricité, aux toilettes et aux douches. Mais il nous arrive aussi d'aller dans des campings plus luxueux, pour profiter d'une piscine par exemple. Il faut alors débourser entre 15 et 80 euros, voire plus pour le très haut de gamme. "

Une simple pression sur un bouton et le mur gauche du camping coulisse pour passer à une largeur de 8,5 m. Le véhicule est équipé d’un véritable frigo Whirlpool avec machine à glaçons, d’une cuisine, d’une radio numérique, de cinq écrans de télévision, d’une vraie douche et d’un WC séparé. "Les marques telles que Entegra Coach et Tiffin proposent également des campings cars pour 450.000 dollars", poursuit Johan Roggeman. "Ils ont une suspension pneumatique et une meilleure motorisation. Ce sont en fait des chambres d’hôtel de luxe mobiles, avec cuisine en marbre, douche italienne et feu ouvert..."

©ANP

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content