Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Coronavirus: payer son stationnement sans contact

Vous n’êtes pas forcément obligé de devoir toucher un horodateur ou une borne de paiement pour vous acquitter de vos frais de parking.
© Peter Hilz

Depuis ce lundi 18 mai, le contrôle du stationnement payant en voirie a repris en Région bruxelloise. Peu importe la localité où vous devez vous garer en Belgique, voici un aperçu non exhaustif des bons plans qui permettent d’éviter de devoir toucher un horodateur ou une borne de paiement.

1. La carte de réseau

Interparking, l’un des principaux exploitants de parkings en Europe, délivre gratuitement et sur simple demande en ligne, sa "Pcard+". Celle-ci offre la possibilité d’entrer dans l’ensemble des parkings du réseau, et d’en sortir, sans avoir à passer au terminal de paiement.

©Interparking

En pratique, il suffit de présenter la carte devant les bornes d’entrée et de sortie du parking (c’est-à-dire à la manière d’un paiement sans contact avec une carte bancaire et un terminal de paiement). Le montant du stationnement sera débité plus tard via domiciliation bancaire.

Notez que cette carte a d’autres avantages: elle donne droit à un tarif soirée de 3 à 6 euros et à une remise de 10% les transactions dans les parkings participants. C’est également la seule carte qui permet de bénéficier de 30 minutes de stationnement gratuit dans les parkings P1, P2 et P3 de Brussels Airport.

2. La carte prépayée

Les parkings gérés par la société MyPark (23 parkings dans 6 villes) peuvent être réglés au moyen d’une carte prépayée: la FidelityCard. Pratiquement, elle fonctionne comme la Pcard+ d’Interparking, elle peut être simplement présentée aux bornes d’entrée et de sortie d’un parking.

Elle permet de bénéficier d’une ristourne de 20% sur le prix de stationnement horaire. Ceci dit, elle est vendue au prix de 10 euros. Selon les utilisations, cet investissement peut être rapidement rentabilisé.

3. La carte bancaire

Dans certains parkings, par exemple les parkings MyPark de Namur et de Louvain-La-Neuve, vous n’êtes pas obligé de passer par la borne de paiement pour payer votre stationnement.

En pratique, rendez-vous directement à la borne de sortie, introduisez votre ticket de parking, puis votre carte de banque et c’est payé. Vous devrez évidemment toucher un bouton à la borne d’entrée pour obtenir un ticket. La solution n’est donc pas parfaite, mais elle permet déjà de réduire le nombre de contacts.

4. La reconnaissance de plaque

Pour celui qui veut être certain de ne rien toucher, il y a aussi le système de reconnaissance de plaque. C’est le cas, par exemple, pour les clients des banques du groupe KBC qui se rendent dans un parking du réseau Q-Park. En pratique, il suffit d’enregistrer la plaque dans l’app et le tour est joué. "Grâce à des caméras situées à l'entrée du parking Q-Park, la plaque d'immatriculation est reconnue automatiquement", selon les explications du groupe bancaire.

©BELGA

"La barrière du parking s'ouvre et la session de stationnement commence. Lorsque le client ressort du parking, la caméra reconnaît à nouveau la plaque d'immatriculation. La session de stationnement est automatiquement payée via le compte que le client a lié à KBC/CBC Mobile. S’il le veut, le client reçoit instantanément un message sur son smartphone avec le montant payé."

Si vous n'êtes pas client de cette banque, pas de problème: téléchargez l'application EasyPark. Lors de la première utilisation de celle-ci, il faudra indiquer votre numéro de téléphone, votre plaque et un moyen de paiement (une carte de banque ou un compte Paypal). C'est très rapide. Suite à cet enregistrement, vous pourrez aussi entrer et sortir des parking du réseau Q-Park grâce au système de reconnaissance de plaque.

Notez que ceux qui ont Pcard+ (voir point 1), peuvent aussi profiter de cette technologie de reconnaissance de plaque dans le réseau Interparking, à condition de prendre deux minutes de leur temps pour lier leur plaque à la carte en question.

5. L’app

Moyennant un supplément d’environ 15 à 25 cents par session, une multitude d’apps permettent également de régler un stationnement en voirie directement depuis un smartphone. C’est par exemple le cas de OpNgo, PayByPhone, Woosh, 4411, ParkMobile ou encore YellowBrick! Notez que l'app EasyPark (voir au point 4) permet aussi d'utiliser votre smartphone pour payer votre stationnement.

Certaines applications offrent également la possibilité de se garer chez des particuliers ou des entreprises avec, là aussi, un paiement qui se déroule uniquement en ligne.

6. L’app bancaire

Votre stationnement dans les zones desservies par 4411 peut aussi être payé directement depuis les apps bancaires du groupe KBC. Notez qu’il ne faut pas être forcément client auprès de la banque pour profiter de ce service (et bien d’autres).

7. Le SMS

La société 4411 – et d’autres – offre aussi la possibilité de s’acquitter de frais de parking via l’envoi d’un SMS. "Les abonnés à Proximus, Scarlet ou Orange peuvent payer leur stationnement via leur facture GSM", selon les explications de 4411. Dans ce cas précis, le supplément est de 15 cents.

"Si vous êtes client d’un autre fournisseur ou que vous ne souhaitez pas payer via votre facture GSM, un compte 4411 vous permet de choisir entre trois autres méthodes de paiement: le règlement automatique via une carte de crédit enregistrée, des fonctions de paiement en ligne sur le site Web 4411 ou un virement bancaire."

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés