Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Covoiturez et économisez!

Changer ses habitudes de mobilité pour se rendre au travail peut rapporter gros. Démonstration et bons plans.
©PHOTOPQR/LE TELEGRAMME

Covoiturer avec une seule personne chaque jour de la semaine pour un trajet domicile-travail de 40 km à tour de rôle permet de faire une économie moyenne de 2.150 euros par an et par personne, selon les calculs du cabinet du ministre wallon de la Mobilité, Carlo di Antonio. 

Où trouver un coéquipier en Wallonie?

Via l’application ComOn! Celle-ci donne aux navetteurs la possibilité de trouver facilement des covoitureurs afin de partager leurs trajets.

À ce propos, la Wallonie a mis en place un réseau de 2.000 places réservées aux covoitureurs. Celles-ci sont réparties dans une trentaine de parkings: soit via des parkings publics régionaux aux abords des autouroutes, soit via des parkings privés comme ceux d’un Cora et d’un Decathlon, soit via des parkings communaux. Ces aires de covoiturage sont localisées sur WalonMap, le géoportail wallon.

Le covoiturage est une habitude de mobilité qui n’est pas encore un réflexe en Wallonie mais qui tend à la devenir.
Marie Minet
porte-parole du Ministre wallon de la Mobilité

"L’app ComOn disposera bientôt d’une option de covoiturage en temps réel, explique Marie Minet, porte-parole du ministre wallon de la Mobilité. Plus besoin de planifier son covoiturage, il suffira de poster son annonce et de voir quel covoitureur est disponible."

De fait, grâce à la géolocalisation, il sera plus facilement possible de trouver des conducteurs ou des passagers ayant la même destination et de les contacter directement.

Et à Bruxelles?

La capitale a récemment adopté l’app. "C’est de bon augure pour le développement de la pratique du covoiturage vu le nombre de Wallons se rendant quotidiennement à Bruxelles."

ComOn en chiffres

Avantage fiscal

Si vous allez travailler avec un collègue ou un voisin, vous pouvez soit déduire un forfait de 0,15 euro/kilomètre, plafonné à 100 km par trajet simple, soit 75% des frais que vous avez payés au chauffeur. Vous devrez évidemment pouvoir prouver ce paiement. En outre, les indemnités éventuelles payées par l’employeur ne sont de ce fait plus déductibles.

Cette app compte actuellement 7.000 utilisateurs mais elle s’inscrit de manière plus large dans la plateforme de covoiturage - carpool.be - qui rassemble plus de 140.000 utilisateurs partout en Belgique.

Notez que ComOn diffère de Blablacar par son approche locale et son offre de trajets nationaux.

De plus, aucune commission n’est prise par l’app sur les trajets effectués en covoiturage. De fait, le chauffeur partage les frais de son véhicule avec son passager mais ne fait aucun profit.

Covoiturage entre collègues

Pour ceux qui veulent organiser du covoituarge au sein de leur entreprise ou avec des employés d’entreprises proches, il existe les services de Kowo et Commuty. Ces plateformes (dont les services sont payés par l’employeur) ont pour vocation de simplifier au maximum le covoiturage.

On observe un réel changement sur le marché. Les demandes viennent des entreprises. Elles ont envie d'encourager ces alternatives et de changer les mentalités.
Commuty

Kowo est une sorte de "Tinder" du covoiturage qui met en contact les personnes en fonction de leurs préférences (heure et lieu de départ, heure d’arrivée au travail, places disponibles, etc.).

"Les employés doivent rentrer dans l’application les trajets qu’ils font et dire s’ils sont prêts à prendre quelqu’un. Même chose pour les employés qui veulent faire du covoiturage. Ils donnent une heure d’arrivée idéale avec une marge d’erreur", explique Jens Massaert, managing partner de Kowo.

380€
Avantage fiscal
Seuls les 380 premiers euros des trajets domicile-lieu de travail sont défiscalisés. Par contre, les kilomètres effectués en covoiturage le sont intégralement.

Ensuite, le tout sera automatique, promet-il. Le système va automatiquement proposer des correspondances.

Et pour être sûr d’arriver au travail, cette plateforme a conclu un partenariat avec Axa Assistance qui garantit l’arrivée à destination (en cas d’accident ou de maladie du chauffeur initialement prévu).

Par ailleurs, la solution aurait aussi un avantage fiscal pour les employés. "Avec le covoiturage, les compensations trajets domicile-lieu de travail peuvent être moins taxées. Le montant exempté de taxes est de 380 euros si on ne fait pas de covoiturage. Quand on y a recours, tous les kilomètres de covoiturage sont exemptés", conclut Jens Massaert.

La bande dédiée aux covoitureurs

Dès janvier 2019, le système de bande de circulation réservée aux covoitureurs sera testé sur l’E411/A4 en direction du Luxembourg ainsi qu’entre Wavre et Bruxelles. La bande dédiée pourra être empruntée 24h sur 24h.

Pour pouvoir emprunter ces bandes, il faudra être minimum 4 passagers. Le contrôle de l’occupation des voitures qui emprunteront cette bande sera effectué mécaniquement (caméras thermiques et radars).


Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés