Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

Profitez au maximum de la guerre des taux sur les crédits auto

À l’approche du Salon de l’Auto, les banques ont affûté leurs armes dans la traditionnelle guerre des taux. Selon Kristof De Paepe, fondateur du site guide-épargne.be, les taux des crédits auto n’ont d’ailleurs jamais été aussi bas.
Publicité
©Photo News

Les hostilités sont lancées. BNP Paribas Fortis a ainsi annoncé en fin de semaine qu’en réaction aux offres particulièrement compétitives de la concurrence, son tarif diminue jusqu’à 2,20% pour certains montants et certaines durées d’emprunt. "C’est historiquement le taux le plus bas pour BNP Paribas Fortis". La banque devient ainsi la plus compétitive du marché. Enfin, pour le moment.

A la concurrence, ING offre, depuis le 6 janvier et jusqu’au 16 février inclus, un taux de 2,25% (2,05% pour les Ecocrédits Auto) pour le financement de véhicules neufs et de moins de deux ans, quel que soit le montant du financement et pour des durées de maximum 5 ans. Belfius et KBC proposent pour leur part du 2,5%.

Grand écart

Si les banques peuvent se permettre d’offrir des taux de financement intéressants c’est parce qu’elles se financent elles-mêmes à taux très bas, notamment auprès de la Banque centrale européenne (BCE). Par ailleurs, la faible proportion d’emprunteurs défaillants pour ce type de crédits permettrait également aux institutions bancaires de ne pas exiger une prime de risque trop élevée.

Cependant, certains organismes de crédit et banques ne se sont pas lancés dans la guerre des taux. Ainsi, pour un emprunt de 10.000 euros étalé sur 48 mois, le taux du crédit auto pratiqué par Cofidis s’élève à 10,5%, soit 2.180 euros d’intérêts au total. Chez Argenta ou encore Recordbank, il tourne autour de 4%. Si l’on compare le meilleur taux du marché (Beobank) avec le moins intéressant (Cofidis), la différence d’intérêts payés s’élève à un peu plus de 1.770 euros sur la durée de l’emprunt.

Taux proposés pour un prêt auto de 10.000 euros sur 4 ans

Source: guide-epargne.be

Et chez le concessionnaire?

L’atout-charme des concessionnaires automobiles pour aider les clients hésitants à se décider, c’est souvent de leur proposer des solutions de financement alléchantes.

Ainsi, pendant le Salon, Renault proposera un taux de financement à 0% sur toute sa gamme (dont Dacia), à l’exception des Laguna et des Espace (1,99%). Chez D’Ieteren, le taux appliqué sera de 1,99% sur les Up, les Polo, les Golf et les Caddie, tandis que le taux de financement pour les autres véhicules s’élèvera à 2,99%. Mais attention, il s’agit de conditions offertes pour les emprunts de 48 mois maximum et avec un minimum de 15% d’acompte.

Chez Toyota, le taux actuel est de 3,99% et il passera pendant le Salon à 2,99% pour toute la gamme (sur 60 mois), excepté sur la Rav4 et la Verso (1,99% sur 48 mois) et sur l’Aygo (0% sur 24 mois). Mais il faudra un apport de départ conséquent pour bénéficier de ces taux car Toyota demande dans ce cas un acompte de… 25%!

Chez Mercedes, les financements sont proposés au taux de 1,99% sur toute la gamme (pour une durée de 48 mois, avec un acompte de 15%).

William Haesendonck, gérant chez VDV Conseil, rappelle que prendre un crédit dans une banque ou auprès d’un concessionnaire revient à souscrire au même produit: un prêt à tempérament. Mais les taux zéro proposés par les concessionnaires, mieux vaut s’en méfier! "Le taux zéro n’existe pas, explique-t-il. Il faut regarder ce que ça cache, comme un prix de vente plus élevé ou un acompte plus important à verser". Certains concessionnaires lieront aussi leur offre à la souscription de produits annexes, comme une assurance solde restant dû, une assistance, une extension de garantie, etc.

Par ailleurs, dans une banque, "l’aspect relationnel joue, poursuit William Haesen-donck. Si un client se présente pour un crédit auto, le fait qu’il ait déjà d’autres produits, comme un crédit hypothécaire ou une épar-gne-pension auprès de l’institution, pourrait pousser le banquier à faire un geste sur le taux", conclut-il.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés