Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

Faut-il assurer son auto à la valeur "catalogue" ou "facture"?

De plus en plus d’assureurs laissent ce choix à leurs assurés. Quels sont les inconvénients et les avantages de ces deux méthodes de calcul?
Publicité
©Filip Ysenbaert

De plus en plus d'assureurs proposent à leurs clients de baser l'omnium de leur nouvelle voiture sur la valeur facture du véhicule (après éventuelles réductions du vendeur), en lieu et place de la valeur catalogue (options incluses).

Dans ce cas, aussi bien la prime que l’indemnité en cas de perte totale sont basées sur le prix réellement payé et non pas sur le prix "théorique" du véhicule. Cela signifie que si vous avez obtenu une forte réduction lors de l'achat de votre voiture, cela pourrait induire aussi une réduction de prime importante.

Cette manière d'assurer un véhicule et devenue la norme chez certains assureurs alors que d'autres permettent aussi de choisir une valeur entre les deux (c'est-à-dire entre la valeur catalogue et la valeur facture) qui sera déterminée par le client lui-même.

Inconvénient

En revanche, cette méthode de calcul de la prime d’assurance n’est pas prête de débarquer auprès d’autres assureurs car pour eux, cette méthode comporte un risque: en cas de perte totale, l'assuré sera remboursé sur base du montant de la facture et il n'est donc pas certain qu’il obtiendra à ce moment-là, la même réduction qu’il avait obtenu lors des conditions souvent très avantageuses du Salon de l'auto, par exemple. Autrement dit, le paiement de l'assurance suite à une perte totale ne sera pas suffisante pour financer un véhicule similaire.

Valeur catalogue VS valeur facture

Voici une simulation réalisée par un assureur pour un véhicule dont la valeur catalogue est de 17.950 euros (TVAC). Cet assureur a pris comme hypothèse une réduction de 14%. Ce qui donne une valeur facture de 15.437 euros.

Si le particulier qui vient d'acquérir ce véhicule choisit de se faire assurer en omnium sur base de la valeur catalogue, il paiera une prime annuelle de 441 euros. Dans le cas d’une assurance sur la base de la valeur facture, cette prime s’élèvera à 399 euros, soit une différence de 9%.

Méthode d'assuranceMontant assuréPrime annuelleIndemnisation en cas de perte totale dans les 5 moisIndemnisation en cas de perte totale dans les 10 mois
Valeur catalogue17.950€441€17.750€17.032€
Valeur facture15.437€399€15.237€14.619€

Par contre, sur le plan des indemnisations, il n’y a, en termes relatifs, pas de différence entre les deux options: en termes de dépréciation, les pourcentages et les échéances sont exactement les mêmes.

Cependant, en montants absolus, il existe des différences, puisque les montants assurés ne sont pas identiques. Imaginons qu’un sinistre avec perte totale se produise après cinq mois: dans les deux cas, la valeur totale assurée sera remboursée, moins la franchise (200 euros). 

Si le même dommage se produit après dix mois, l’indemnisation se montera à 17.032 euros si l’option “valeur catalogue” a été choisie et à 14.619,52 euros si l’assuré a opté pour la “valeur facture”. En termes de pourcentage, l’indemnisation se monte bien dans les deux cas à 96% de la valeur initiale.

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés