Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

Que couvre l'assurance familiale ou "responsabilité civile"?

L'assurance "responsabilité civile", ou RC, n'est pas obligatoire, mais cependant incontournable pour votre tranquillité d'esprit.
Publicité
©Filip Ysenbaert

Officiellement, l’assurance familiale s’appelle "l’assurance responsabilité civile vie privée", que l'on appelle plus souvent "RC". Elle n'est pas obligatoire légalement, mais est incontournable pour votre tranquillité d'esprit.

1/ Que couvre-t-elle?

L’assurance indemnise aussi bien les lésions corporelles (blessures) que les dommages matériels (dégâts aux biens) que vous ou les membres de votre ménage occasionnez à des tiers. C’est le cas par exemple si votre fils casse une fenêtre chez son ami en jouant au foot. Songez au caddie avec lequel vous griffez une voiture sur le parking du supermarché. L’assurance paie aussi une indemnisation si vous provoquez un dommage en tant que piéton ou cycliste. Attention: le préjudice que vous subissez vous-même dans ce cas n’est pas couvert.

2/ Qui est couvert?

Tous les membres du ménage qui habitent sous le même toit sont assurés par la police: les enfants de parents divorcés en garde alternée, l'adulte qui habite chez ses parents, le nouveau partenaire ou la nouvelle partenaire qui vient habiter dans une maison, etc. Même si votre fils revient habiter chez vous temporairement avec sa compagne le temps des transformations de son habitation, tous deux seront couverts par votre assurance familiale pendant cette période.

Toutes les personnes dont vous êtes responsable sont aussi couvertes: ce sont des hôtes temporaires (par exemple une jeune fille au pair), les petits-enfants que vous accueillez le mercredi après-midi, le/la baby-sitter, la femme de ménage qui ne travaille pas sous le régime des titres-services, etc.

Si votre enfant est en kot, il reste couvert par votre assurance familiale. Mais s’il quitte le nid familial, prenez contact avec votre assureur. Dès que votre enfant n’habite plus chez vous et qu’il ne dépend donc plus financièrement de vous, il doit souscrire sa propre assurance familiale s’il veut rester couvert.

Les dégâts causés par vos animaux domestiques sont aussi couverts.

En ce qui concerne les actes intentionnels, ils ne sont en principe pas couverts sauf s'ils sont commis par un enfant. Ainsi, si votre ado de 15 ans jette une pierre d’un pont sur une voiture qui passe, l’assurance familiale est obligée d’indemniser la victime. Toutes les polices ne fixent cependant pas les mêmes limites d’âge: le plus souvent, c’est 16 ans, mais parfois, on parle de "l’âge du discernement ". Si votre enfant commet un acte intentionnel et qu'il a dépassé cette limite d'âge, la compagnie d’assurance va indemniser la victime, mais l’assureur aura un droit de recours contre votre enfant.

3/ Qu'est-ce qui n'est pas couvert?

Les polices signalent souvent une série d'exclusions, comme les dégâts provoqués par des animaux 'exotiques' ou des chevaux, la conduite de certains véhicules comme un bateau à moteur.

Elle n’intervient pas pour vos propres dommages matériels ou corporels que vous encourez si vous vous blessez à la maison ou pendant la pratique d’un loisir. Pour couvrir ce risque, il faut souscrire une assurance accident en complément.

Attention, certaines compagnies assurent les dommages causés partout dans le monde, d'autres seulement en Europe.

4/ Combien coûte-t-elle?

La plupart du temps, vous aurez une franchise à payer si vous déclarez un sinistre (souvent entre 200 et 300 euros). La prime annuelle ne dépasse en général pas 100 euros, sans assistance protection juridique.

Le nombre d'enfants n'a en principe pas d'influence sur le montant de la prime, mais celui qui vit seul bénéficie parfois d’une sérieuse réduction.

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés