Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Comment choisir un compte bancaire pour votre enfant?

Comme c’est le cas pour les comptes à vue pour adultes, il peut y avoir des différences majeures entre les différentes offres bancaires pour jeunes.
©Filip Ysenbaert

Si vous envisagez l’ouverture d’une compte à vue pour votre enfant, il est légitime que vous vous posiez certaines questions. Voici quelques réponses pour vous aider à faire votre choix.

À quel âge un enfant peut-il ouvrir un compte à vue?

Un mineur ne dispose pas de la possibilité d’ouvrir seul un tel compte. Cette ouverture doit se faire sur base de la demande d’un de ses représentants légaux (qui va cosigner l’ouverture du compte).

Attention, certaines institutions bancaires permettent l’ouverture d’un compte à vue à partir de 9 ou 10 ans. Chez d’autres, rien n’est précisé.

Mais si vous souhaitez absolument disposer d’un compte pour votre (futur) enfant dans votre banque mais que celle-ci ne le permet pas avant qu’il ait atteint une dizaine d’années, il y a en principe toujours moyen d’ouvrir un compte d’épargne à son nom.

Quand peut-il disposer d’une carte de débit?

Tout dépend des conditions générales de la banque. Par exemple, chez BNP Paribas Fortis, c’est à partir du 6 ans et 10 mois. Ailleurs, c’est généralement à partir de 10 ans.

ING souligne qu’un enfant peut disposer d’une carte de débit à condition que ses parents signent un porte-fort. Il s’agit de l’autorisation du représentant légal ou la permission que donnent les parents (ou le tuteur) à leurs enfants mineurs pour qu’ils accomplissent eux-mêmes certaines opérations relatives à leur compte bancaire. Strictement parlant, les actes ainsi posés par un mineur dûment autorisé doivent être considérés comme étant passés par le représentant légal lui-même.

Quid pour une carte de crédit?

Ici aussi, il peut y avoir des différences en fonction des banques. Par exemple, chez Belfius, un jeune doit être âgé d’au moins 16 ans pour disposer d’une carte de crédit (ou d’une carte prépayée).

Ailleurs, aucune carte de crédit ne sera délivrée avant au moins l’âge de 18 ans et sous réserve, bien entendu, d’une acceptation du crédit par la banque.

A-t-il accès à la banque en ligne?

Les représentants légaux de l’enfant ont la possibilité de limiter les moyens de paiement qu’il est autorisé à utiliser.

Les mineurs d’âge peuvent gérer leur compte depuis une plateforme en ligne ou depuis l’app de leur banque mais pas à n’importe quel âge. Par exemple, un enfant qui dispose d’un compte à vue chez BNP Paribas Fortis ne pourra pas utiliser l’app Easy Banking avant ses 15 ans. Jusque-là, il pourra uniquement utiliser la plateforme en ligne Easy Banking Web.

Chez Belfius, l’enfant peut accéder à la banque mobile à partir de 12 ans. Chez CBC/KBC, c’est à partir de 10 ans. Ceci dit, les représentants légaux de l’enfant ont la possibilité de limiter les moyens de paiement qu’il est autorisé à utiliser.

Y’a-t-il des limites par défaut?

Le compte à vue d’un mineur ne dispose d’aucune possibilité d’aller en négatif. De plus, les banques ont prévu des plafonds d’utilisation (que vous pouvez en principe faire modifier) en ce qui concerne les paiements, les virements et les retraits.

Par exemple, chez Belfius, la somme des retraits aux distributeurs et paiements par carte est limitée à 100 euros par semaine. Les virements sont limités par défaut à maximum 100 euros par transaction et à 100 euros par semaine.

Enfin, en tant que parent (ou tuteur) d’un mineur, vous disposez évidemment d’une procuration sur le compte à vue de votre enfant.

Y’a-t-il des adaptations particulières pour les enfants?

Certaines banques permettent d’effectuer des retraits d’argent liquide en toutes petites coupures.

5€
Selon les banques, les enfants peuvent effectuer des retraits en petites coupures.

C’est notamment le cas d’ING qui permet des retraits à partir de 5 euros (mais uniquement depuis les distributeurs de son réseau).

Y’a-t-il des frais annexes?

Même si les comptes à vue destinés aux mineurs arborent tous l’étiquette d’un compte gratuit, vérifiez les éventuels frais liés. Par exemple, si votre enfant perd sa carte de débit, certaines banques la remplaceront gratuitement (au moins une fois par an). Mais d’autres non.

Autre exemple: pour certaines banques, les retraits d’espèces sont gratuits si ceux-ci sont effectués depuis un distributeur appartenant à leur réseau, alors que d’autres banques permettent aux jeunes de retirer de l’argent gratuitement auprès de n’importe quelle banque en Belgique et en Europe.

Quand ce compte à vue deviendra-t-il payant?

À nouveau, la réponse varie d’une banque à l’autre. Par exemple, chez BNP Paribas Fortis, le jour du 18e anniversaire de votre enfant, son compte à vue Welcome Pack sera automatiquement converti en compte Hello4You. La bonne nouvelle, c’est qu’il s’agit aussi d’une offre gratuite qu’il peut conserver jusqu’à ses 28 ans.

Ailleurs, le compte à vue gratuit sera parfois converti en compte payant à partir du 18e, du 24e ou du 25e anniversaire. Parfois? Dans le cas d’ING, lorsqu’un jeune atteint 18 ans, son compte à vue est transformé en un ING Lion Account. Et il n’y a aucune redevance annuelle à payer pour la détention de ce compte tant qu’il appartient à un seul titulaire. Attention, cela ne signifie pas pour autant qu’il n’y a aucun frais liés à ce compte.

Heureusement, il reste encore des comptes gratuits, même pour les majeurs.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés