Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Les multiples façons de payer sans contact

La carte de banque n’est pas le seul outil de paiement à votre disposition pour éviter de toucher un terminal de paiement.
©Filip Ysenbaert

1. Carte bancaire

Depuis le 14 avril 2020, le secteur bancaire a fait passer, provisoirement et pour une durée indéterminée, la limite du paiement sans contact de 25 à 50 euros. Cela signifie qu’au-delà d’un montant de 50 euros, vous devrez introduire votre code PIN sur le terminal de paiement.

Attention, pour des raisons de sécurité, après une série de paiements sans contact dépassant un total de 100 euros, il faudra à nouveau saisir votre code PIN.

Ces paiements sans contact peuvent se faire au moyen d’une carte de débit ou d’une carte de crédit, à condition que celles-ci soient déjà équipées de cette technologie (aussi appelée "NFC") .

Attention, tous les Belges ne disposent pas encore d’un tel moyen de paiement dans leur portefeuille. Cependant, dans toutes les banques, le remplacement progressif des cartes est en cours, soit à l’échéance, soit à la demande du client (en principe sans frais supplémentaire).

2. Chèque-repas électronique

Toutes les cartes chèques-repas électroniques émises par Edenred sont dotées de la fonctionnalité de paiement sans contact. Cet émetteur a également fait passer le plafond des paiements sans contact à 50 euros.


Du côté de Monizze, la technologie du paiement sans contact est en cours de test.

Enfin, si vous avez une carte Sodexo avec le visage d’un enfant, vous ne disposez pas encore de la technologie de paiement sans contact. Dans le cas contraire, il faudra effectuer au moins une première transaction en introduisant votre code PIN pour activer cette fonctionnalité. Actuellement, la limite de paiement sans contact pour cette carte est de 25 euros.

3. Smartphone

Même si vous n’êtes pas encore équipé d’une carte de banque dotée de la fonction de paiement sans contact, il n’est pas impossible d’effectuer quand même des paiements sans contact à partir de votre compte bancaire grâce à votre smartphone.

De fait, la plupart des appareils récents intègrent aussi la technologie NFC. En pratique, pour les smartphones équipés du système d’exploitation Android, téléchargez l’app Payconiq by Bancontact.

Une fois que celle-ci sera paramétrée et liée à votre compte à vue, votre smartphone permettra de faire des paiements sans contact de la même manière qu’une carte de banque, c’est-à-dire, en l’approchant du terminal de paiement (et dans ce cas-ci sans nécessiter le déverrouillage de votre smartphone pour les paiements jusqu’à 50 euros).  

Si la transaction nécessite un code PIN, son introduction se fera sur le smartphone, et non pas sur le terminal de paiement. En fonction du modèle du smartphone, l’introduction du code PIN peut être remplacée par l’empreinte digitale ou la reconnaissance faciale.

©BELGA

L’app Belfius Mobile permet le paiement sans contact exactement de la même manière. Cependant, si vous avez les deux apps sur votre smartphone (à savoir Payconiq by Bancontact et Belfius Mobile) il faudra choisir dans les paramètres de votre téléphone laquelle sera votre app de paiement sans contact par défaut.

Attention, les iPhone ne permettent pas d’utiliser une autre application qu’Apple Pay pour effectuer des paiements sans contact. Et pour pouvoir utiliser Apple Pay en Belgique, il faut être client dans une banque partenaire . C’est le cas pour les banques du groupe BNP Paribas Fortis (dont Hello Bank! et Fintro) et du groupe KBC, ainsi que pour plusieurs néobanques (Bunq, Monese, N26 ou encore Revolut). Techniquement, quel que soit le montant, il faut déverrouiller le smartphone à l'aide de l’empreinte digitale ou de la reconnaissance faciale.

De son côté, Google a développé aussi sa propre app de paiement sans contact: Google Pay. Ici aussi, pour pouvoir en profiter, il faut être client dans une banque partenaire: celles du groupe BNP Paribas Fortis, celles du groupe KBC et quelques néobanques (Bunq, Monese, N26 ou encore Revolut). En pratique, le smartphone ne doit pas être déverrouillé pour les montants inférieurs à 25 euros. Notez qu'il doit être déverrouillé à partir de la quatrième transaction consécutive.

4. Montre et bracelet connectés

Les paiements sans contact sont également de plus en plus disponibles sur certaines montres et bracelets connectés.

Actuellement, il s’agit des appareils qui intègrent Garmin Pay ou Fitbit Pay (ou bien l'Apple Watch pour ceux qui bénéficient d'Apple Pay). Mais, dans un cas comme dans l’autre, il faut être client dans une banque partenaire pour les utiliser.

Pour Garmin Pay, c’est le cas pour les banques du groupe BNP Paribas Fortis, celles de KBC ainsi que pour Belfius et la néobanque Revolut.

Pour Fitbit Pay, la liste des banques participantes est la même mais elle intègre en plus la néobanque Bunq.

En pratique, celui qui souhaite utiliser Garmin ou Fitbit Pay doit d’abord enrôler la carte de paiement de son choix dans l’objet connecté.

Lors de la première opération, il devra utiliser son code PIN. Après un premier achat dans la journée, et à condition que la montre soit restée au poignet dans l'intervalle, il n’est plus nécessaire de taper le code PIN pour les achats suivants. Et ce pour une durée maximale de 24 heures. Pour des raisons évidentes de sécurité, il faudra ensuite réencoder le code PIN du portefeuille virtuel.

5. QR-code

Un smartphone peut aussi être utilisé d'une deuxième manière pour réaliser des paiements sans contact. En pratique, cela peut se faire via le scan d’un code-QR (et l’introduction d’un code PIN) depuis l’app Payconiq By Bancontact ou directement via des apps bancaires, comme Belfius Mobile ou CBC/KBC Mobile, ainsi que depuis l'app PayPal (pour les commerçants qui y ont recours).

Ce QR-code peut être apposé sur un autocollant à la caisse ou s’afficher – sur demande – sur l’écran du terminal de paiement. C’est le cas depuis 2016 pour les terminaux Worldline qui peuvent afficher un code QR Bancontact (et autoriser des paiements jusqu’à 250 euros).

C’est le type de terminaux disponibles, par exemple, aux caisses des supermarchés Delhaize.

©BELGA

Les enseignes Carrefour sont équipées d’un autre type de terminaux de paiement qui ne génèrent pas de QR-code. Cependant, il est possible que ce mode de paiement soit parfois proposé chez certains franchisés.

Ceci dit, depuis fin avril 2020, de nouveaux terminaux de paiements peuvent désormais afficher des QR-code. C’est le cas des terminaux CCV pour des paiements Payconiq.

"Jusqu'à présent, les utilisateurs pouvaient surtout scanner le code Payconiq QR sur un autocollant ou écran à côté de la caisse", selon un communiqué de la compagnie Bancontact Payconiq. "Désormais, le code peut également être scanné sur l'écran des terminaux de paiement."

Mais dans ce cas-ci, les limites de paiement (Payconiq) ne sont pas uniformes car elles sont définies par les banques. 

6. À distance

Si vous ne souhaitez pas entrer dans un commerce ou si vous voulez y passer le moins de temps possible, il existe une formule "point de collecte", avec parfois un accès séparé, chez certains commerçants.

Si ceux-ci acceptent les paiements Payconiq, alors ils se retrouvent dans la liste "magasins" de l’app Payconiq by Bancontact. Si c’est le cas, vous pouvez les payer en cliquant sur le nom du magasin en question. Il suffira alors d’introduire le montant et de le valider via votre code PIN.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés