Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

5 astuces pour surfer moins cher sur smartphone

Vous n'avez pas encore de smartphone? Le moment est peut-être venu d'acquérir l'un de ces téléphones intelligents. De nombreuses marques sortent leurs nouveaux modèles et il y a de bonnes affaires à faire. Mais en Belgique, la navigation mobile reste coûteuse. Alors voici quelques astuces pour réduire la facture Internet.
Publicité
©Flickr: beve4 (Creative Commons)

(mon argent) - Nokia et Microsoft collaborent dans le segment des smartphones. Le fabricant finlandais espère "très prochainement" lancer sur le marché une série d’appareils qui tournent sous Windows Phone 7, le tout nouveau système d’exploitation mobile de Microsoft. D’ici peu, Apple devrait de son côté annoncer le lancement d’une nouvelle génération d’iPad alors que les concurrents tels que RIM, Motorola et Samsung ont présenté leurs tablettes à Barcelone lors du ‘Mobile World Congress’ début février.

Bonne nouvelle, donc, si vous êtes en quête d’un smartphone ou d’une tablette. Surtout si vous parvenez encore à acquérir un modèle de la précédente génération à moindre coût. Mais vous risquez une mauvaise surprise: en Belgique, la navigation sur Internet n’importe où et n’importe quand coûte très cher. Pour limiter la facture, quelques astuces ne sont donc pas superflues:

1. Commencez petit et contrôlez votre consommation

L'abonnement qui répond précisément à vos besoins ne figure généralement pas sur la liste des formules disponibles. Proximus propose quatre tarifs mensuels comprenant respectivement 50, 250, 750 et 1.000 mégabytes de transfert de données. Si 250 MB ne vous suffisent (tout juste) pas, vous serez contraint de signer pour trois fois plus, pour "seulement" le double du prix.

Ne vous laissez donc pas tenter trop facilement par l’achat d’un abonnement plus cher "par sécurité". D’autant que chaque formule vous laisse la possibilité de consommer un peu plus que le forfait prévu, à condition d’allonger la monnaie. Chez Proximus par exemple, aucune formule à 500 mégabytes n’est disponible, mais le site mentionne un surcoût de 3 eurocent par mégabyte. Autrement dit, ces 500 mégabytes effectifs vous coûteront 9,99 euros (pour les 250 premiers), plus 7,50 euros (pour les 250 suivants), soit au total 17,49 euros. Cela vous coûtera donc moins que la formule à 750 mégabytes (19,99 euros).

Assurez-vous en tout cas de savoir au préalable de ce que vous consommez exactement. Pour chaque smartphone, il existe des applications qui retiennent la quantité de data utilisées mensuellement. Au bout de quelques semaines, vous serez donc fixé sur vos besoins, et découvrirez quelles applications consomment le plus de mégabytes.

2. Surveillez l’offre des petits opérateurs

L’époque où les opérateurs alternatifs – qui utilisent les réseaux de Proximus, Mobistar et Base mais fixent leurs prix en toute autonomie – ne convenaient qu’aux jeunes ados accros aux SMS est révolue. Aujourd’hui, ils proposent souvent d’alléchants tarifs pour le transfert de données. Mobile Vikings (à Hasselt) en a même fait sa spécialité. Il propose, par une formule prépayée, des abonnements data "gratuits". Gratuits dans le sens où vous ne pouvez pas consommer moins de 2 gigabytes par mois lorsque vous rechargez pour au moins 15 euros, alors que vous pouvez utiliser ce montant pour les communications téléphoniques et l’envoi de SMS. Si vous ne souhaitez que le transfert de données, vous paierez 12 euros pour ces mêmes 2 gigabytes. Et comme le marché est encore en plein essor, il peut être intéressant de surfer régulièrement sur les sites des petits opérateurs et de découvrir leurs promotions.

3. Utilisez le Wi-Fi dans les endroits où c'est possible

La Belgique compte des milliers de hotspots Wi-Fi "publics", même s’ils sont rarement gratuits. Cependant, vous pouvez solliciter le réseau gratuit de free-hotspot.com, un opérateur irlandais de hotspots gratuits partout en Europe. En Belgique, vous trouverez ces points Internet gratuit dans la plupart des Quick, Exki et McDonalds.

À condition de s’organiser un minimum, vous pourrez donc dans certains cas vous passer de votre connexion 3G.

4. Oubliez le roaming

Estimez-vous heureux de pouvoir utiliser votre smartphone presque partout dans le monde sans devoir rien changer aux paramètres de l’appareil. Vous paierez cependant des tarifs exorbitants. Même si vous vous contentez de consulter de temps à autres votre messagerie, vous dépenserez vite des dizaines d’euros. Assurez-vous donc que les paramètres de votre téléphone ne permettent pas le ‘data roaming’.

Si vous vous rendez souvent à l’étranger pour de longues périodes, il peut être recommandé d’acheter sur place une carte prépayée. La plupart du temps, c’est possible sans trop de démarches administratives, même si cette formule suppose que vous n'êtes pas accessible sur votre numéro habituel.

Mais en tout cas, vous économiserez ainsi pas mal d’argent. L’opérateur britannique O2 vous offre par exemple, à chaque recharge de 15 livres (17,8 euros), 500 mégabytes gratuits. Et si vous ne souhaitez que les données, vous ne paierez que 10 livres (11,9 euros) pour ces mêmes 500 mégabytes. Chez Swisscom, vous débourserez 5 francs (3,8 euros) par jour pour un transfert de données illimité. Vous ne trouverez peut-être pas de formules aussi avantageuses dans tous les pays, mais cela vaut tout de même la peine de se renseigner avant le départ…

5. Regroupez vos abonnements

Si vous sortez souvent avec votre ordinateur portable, votre smartphone et votre tablette, vous n’avez pas besoin de conserver trois abonnements distincts. Grâce à la technique de ‘tethering’, vous pouvez acheter des données pour quatre appareils maximum avec un seul abonnement, sans devoir changer de carte SIM.

Votre smartphone se connectera alors au réseau mobile 3G et proposera cette connexion ensuite par WiFi. Vous créerez de cette manière votre propre hotspot WiFi à partir duquel vous pourrez utiliser tous vos appareils. Vous paierez moins de frais mensuels et cette astuce vous permet également de choisir, lors de l’acquisition d’un iPad, un modèle meilleur marché sans le 3G intégré, ce qui représente une économie de 100 euros. Le tethering est possible, avec un minimum de dextérité, sur tous les smartphones, mais fonctionne sans trop de manipulations uniquement sur les appareils qui utilisent le système d’exploitation Android.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés