5 choses à savoir sur le coût de la vie

©Photo News

Le coût de la vie a grimpé de 2% lors du premier trimestre. Mais cette inflation cache bien sûr de grandes disparités. Et parfois de grosses différences aussi par rapport aux prix pratiqués chez nos voisins.

Au premier trimestre 2019, l’inflation totale en Belgique a été freinée, pour s’établir à 2% (contre 2,8% au quatrième trimestre 2018). Un recul dû à la baisse du rythme de progression des prix pour les produits énergétiques et les produits alimentaires non transformés et transformés, selon l'Observatoire des prix.

Quelles sont les plus fortes hausses de prix sur un an? Le prix des services postaux a bondi, avec une inflation de plus de 22%, suite principalement à une nouvelle hausse du coût des timbres. Suivent les journaux (+11,5%) et les pommes de terre (+11%).

Les fruits ont connu une diminution de prix, avec une baisse de prix en magasin de 1,9%. L’inflation pour les légumes a été de 3,7%, après une inflation déjà élevée au trimestre précédent (+4%). 

Le prix de l’essence super 95 en Belgique était 6,2% moins élevé au premier trimestre qu’en moyenne dans les pays voisins: 16,5% moins cher qu’aux Pays-Bas, 8,9 % moins cher qu’en France et 1,9 % moins cher qu’en Allemagne). Pour le diesel par contre, le prix en Belgique était 7,3% plus cher en moyenne que dans les pays voisins (6,1% plus cher par rapport aux Pays-Bas, + 14% par rapport à l’Allemagne mais 0,6% moins cher qu'en France). Le niveau de prix moins élevé en Belgique pour l’essence (et le gasoil de chauffage) est lié à des accises plus faibles par rapport aux pays voisins. Le prix supérieur du diesel est la conséquence de taxes indirectes plus élevées chez nous, suite à des hausses d’accises avec l’application du cliquet positif.

• La facture annuelle totale du gaz pour un ménage standard (consommation annuelle de 23.260 kWh par an) a atteint un montant moyen de 1.403 euros, soit une hausse de 98 euros sur un an.

• La facture annuelle totale de l’électricité pour un ménage standard (consommation annuelle de 3.500 kWh en mono-horaire) s’est élevée à 1.082 euros en moyenne, soit une hausse de 76 euros par rapport à un an plus tôt.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect