Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité
Publicité

5 types d'économies "extrêmes"

Comment faire des économies? Chacun a son avis sur la question. Cela dit, certains poussent parfois la recherche très loin!

(mon argent, investopedia) – Finalement, tout est une question de ressenti. Un ami ou un collègue peut trouver qu’il en fait des tonnes pour mettre un centime de côté alors que vous estimez qu’il ne s’impose aucune limite. Mais parfois, tout le monde est d’accord sur la démarche…

1. Une maison modèle réduit

La taille d’une maison est souvent une question de pays et d’environnement. Vous conviendrez probablement qu’une maison de moins de 9 mètres carrés est très petite. Pourtant, l’Américain Jay Shafer, fondateur de la Tumbleweed Tiny House Company, réside depuis 1997 dans une maison de ce type. Il était tellement convaincu par leur charme qu’il en a fait son fond de commerce. Et il semble bien qu’il ait fait des émules car d’autres entreprises s’intéressent à ce marché et planchent sur de nouvelles manières de vivre sur une surface réduite.

Les avantages

Selon le bureau américain du recensement (U.S. Census Bureau), la taille moyenne d’une nouvelle maison aux États-Unis avoisinait les 215 mètres carrés en 2009. Par comparaison, la mini-maison de Shafer est 25 fois plus petite. Cela signifie aussi qu’elle revient beaucoup moins cher en électricité et en entretien. Par ailleurs, comme l’espace est compté, elle permet aussi de réaliser de grosses économies en ameublement.

Alternative moins extrême

Vous ne vous sentez pas l’âme d’un lilliputien? On peut vous comprendre. Cela dit, vous pouvez très bien réfléchir de façon rationnelle à l’espace dont vous avez exactement besoin ou envisager d’habiter dans quelque chose de plus petit.

2. Chauffage sur zéro

Selon un article du New York Times paru en janvier, de nombreux propriétaires de lofts et d’entrepôts sont prêts à de gros sacrifices pour conserver leur lieu de vie et de travail. Difficile à imaginer avec le froid que nous avons connu cet hiver mais certaines personnes n’ont pas hésité à faire carrément l’impasse sur le chauffage. C’est le cas d’un couple du Maine.

Les avantages

L’agence américaine d’information sur l’énergie a calculé que les frais de chauffage d’une maison moyenne se chiffreront cet hiver à 960 dollars environ (700 euros). Tel est donc le montant de l’économie réalisée par le couple cité ci-dessus.

Alternative moins extrême

Quelle fin pénible que de mourir gelé. C’est tout de même moins cruel de diminuer le chauffage de quelques degrés, d’enfiler un pull supplémentaire pour compenser la perte de chaleur, d’éviter de chauffer des pièces de passage comme le hall ou les toilettes et d’équiper l’installation d’un thermostat programmable.

3. Manger pour 1 dollar ou 1 euro par jour

Vous êtes peut-être le champion des bons de réduction mais il y en a qui font beaucoup plus fort. En septembre 2008, deux enseignants américains ont mis en place une expérience consistant à ne pas dépenser plus d’un dollar par jour pour manger. Ils en ont fait un livre, « On A Dollar A Day : One Couple’s Unlikely Adventures In Eating In America ». Incroyable mais vrai, le couple est parvenu à vivre ainsi pendant un mois. Entre temps, d’autres ont également fait cette expérience.

Les avantages

Le ministère américain du travail et le bureau américain des statistiques du travail ont calculé qu’un ménage américain moyen composé de 2,5 personnes dépensait quelque 3000 dollars par an en courses et plus de 6.000 dollars en nourriture. D’accord, en mangeant pour 1 dollar par jour, on n’emmagasine probablement pas suffisamment d’énergie et de vitamines mais cela donne une idée de la marge qu’il peut y avoir entre un extrême et l’autre sur une liste de courses.

Alternative moins extrême

Si vous voulez faire des économies sur les dépenses alimentaires, vous pouvez vous inspirer des principes suivis par les adeptes du régime à 1 dollar, à savoir tout cuisiner vous-même, n’acheter que des produits non transformés (riz, haricots secs, noix, graines), manger moins de viande et de produits d’origine animale et choisir des produits locaux et de saison.

4. Freeganisme

Dans sa forme la plus extrême, le « freeganisme » est un mouvement qui rejette la société de consommation. Ses adeptes essaient de vivre en dehors de l’économie conventionnelle, notamment en récupérant les déchets comestibles dont se débarrassent les grands magasins, les restaurants et d’autres industries alimentaires.

Les avantages:

Il existe sûrement des manières plus sûres et plus hygiéniques de se concocter un repas mais d’une certaine façon, les arguments de ce mouvement sont loin d’être absurdes. En 2009, une étude réalisée par l’Institut national américain du diabète, des maladies digestives et rénales a montré qu’environ la moitié de la nourriture produite aux É.-U. n’est pas consommée. Par conséquent, en plus de réaliser des économies considérables, les adeptes du freeganisme contribuent à rétablir le déséquilibre au niveau de l’environnement.

Alternative moins extrême

Notre but n’est pas de vous inciter à consommer des déchets alimentaires. En revanche, vous pouvez demander à votre boulanger ou à votre boucher de garder le vieux pain ou les déchets de viande pour vos animaux. D’autre part, vous trouverez dans quantité de grands magasins des produits à prix réduit dont la date de péremption est presque atteinte mais qui sont encore parfaitement comestibles.

5. Freecycling

Le concept de freecycling (ou cadeaucyclage, en français) consiste à offrir des objets dont vous n’avez plus l’utilité et à en récupérer gratuitement d’autres dont vous avez besoin. Ce mouvement compte plusieurs antennes dans notre pays.

Les avantages:

Selon ses propres dires, le réseau mondial Freecycle compte 6.937.483 membres. Grâce à son action, des millions d’objets trouvent chaque année un nouvel acquéreur au lieu de finir à la poubelle.

Alternative moins extrême

Obtenir quelque chose gratuitement, la plupart d’entre nous n’y voient aucun inconvénient. Mais si vous n'avez pas envie d’entrer en relation avec des personnes que vous ne connaissez pas, vous pouvez tenter l’expérience avec les membres de votre famille, vos amis, vos collègues. Les magasins de seconde main, les ventes aux enchères et les marchés aux puces sont une autre solution pour dénicher de bonnes affaires.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés