Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité
Publicité

Base offre deux fois plus de surf sans supplément

L'opérateur lance une nouvelle offre aggressive sur le marché des télécoms supposée mieux coller avec les usages de ses clients.
©Bloomberg

Doubler le volume de données dans ses formules d'abonnement sans aucun supplément, c'est le nouveau coup commercial de Base qui secoue pour la deuxième fois cette année le marché des télécoms. En effet, l'opérateur lançait en janvier déjà sur le modèle de Free une offre temporaire d'appels illimités vers tous les réseaux à prix cassé.

Concrètement, un abonnement Base 15 à 15 euros par mois comprend dès aujourd'hui 3Gb de data contre 1,5 précédemment. Mais, et c'est là que l'opérateur frappe un grand coup, l'augmentation de volume vaut aussi pour les autres abonnements. L'offre Base 45 totalisera donc dorénavant 24 Gb de données. "Un niveau record sur le marché belge", se réjouit-on chez Base. Une offre valable pour les nouveaux clients, tout comme pour les clients existants, précise l'opérateur.

24 Gb
de données seront désormais inclus dans l'abonnement Base 45 de l'opérateur, soit deux fois ce qu'il comprenait précédemment.

D'emblée, il convient de souligner que l'offre de Base est temporaire et devrait courir jusqu'au 30 juin. Pourquoi cette date? Outre l'aspect commercial d'une promotion limitée dans le temps, cela pourrait coller à un calendrier quelque peu différent. Suite aux attentats qui ont frappé la Belgique il y a maintenant un an, le gouvernement a décidé de rendre obligatoire pour les opérateurs belges d'identifier les détenteurs de cartes prépayées. D'application depuis décembre, l'exécutif leur a donné 6 mois pour se mettre en ordre. Six mois, cela amène... à juin. En rendant les abonnements plus attractifs, Base fait ddonc d'une pierre deux coups avec cette offre voulue attrayante. Interrogée sur la question, "notre offre n'est pas directement liée à cette mesure", se défend Coralie Miserque, porte-parole chez Telenet   (maison-mère de Base), "mais s'il y a conversion, c'est tant mieux".

L'offre n'est pas directement liée à l'obligation d'enregistrement des utilisateurs de cartes prépayées. Mais, s'il y a conversion, c'est tant mieux.
Coralie Miserque
porte-parole chez Telenet

Du côté de l'opérateur, on explique plutôt que cette stratégie s'inscrit dans un souhait de mieux coller aux usages. En effet, "nous constatons une augmentation de l'utilisation de données de la part de nos clients", explique Mme Miserque. "Cette nouvelle offre constitue donc une manière de rencontrer cette demande en croissance". En croissance, car selon les derniers chiffres communiqués par l'opérateur, l’abonné Base consomme désormais 1,4 Gb en moyenne de données par mois, contre 0,9 Gb il y a un an, soit une augmentation de près 60%. Par ailleurs, près de 3 abonnés sur 4 disposent d'un smartphone. Or, en l'état, certains utilisateurs pouvaient parfois se limiter dans leur utilisation de l'internet mobile de peur de dépasser le volume de données prévu par leur formule d'abonnement. Désormais, "leur utilisation devrait être plus confortable", se félicite-t-on chez Base.

60%
d'augmentation de l'utilisation de données par les clients Base en un an

Proposer plus, cela a un coût. L'offre pourrait-elle donc s'accompagner d'une hausse de prix des abonnements? A priori, non. Interrogée sur la question, "nous ne donnons pas d'informations sur les offres futures ou les modifications tarifaires à attendre", nous répond simplement Coralie Miserque. Une chose est sure, il est aujourd'hui difficile pour les opérateurs du pays de descendre plus bas au niveau des prix sur le marché du mobile.

Nous ne donnons pas d'informations sur les modifications tarifaires à attendre
Coralie Miserque
porte-parole chez Telenet

Face à l'initiative de Base, des réactions sont-elles à attendre de la part de la concurrence? Chez Proximus , "nous n'avons pas pour habitude de réagir à l'offre de nos concurrents", signale Jan Margot, porte-parole du groupe, qui préfère mettre en évidence que Proximus propose des offres illimitées à ses clients business et résidentiels. Du côté d'Orange , aucune réaction n'est à attendre face à l'offre temporaire de Base dans l'immédiat, nous indique-t-on. L'"offre actuelle d'Orange est adaptée au marché", selon Jean-Pascal Bouillon, porte-parole de l'opérateur, qui précise que le niveau moyen de consommation de data en Belgique tourne "autour de 1,2Gb par mois", un besoin auquel son entreprise "répond déjà largement", d'après lui.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés