Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

Le Belge dépense 550 euros par an en médicaments

En terme de dépenses pour des médicaments, la Belgique se situe en haut du classement, avec 550 euros par personne en 2012, suivie de l'Allemagne avec une moyenne de 501 euros et l'Irlande (500 euros).
©BELGA

Avec une consommation moyenne de médicaments d'une valeur de 550 euros pour l'année 2012, le Belge se situe au-dessus de la moyenne de l'Union européenne qui s'élevait à 350 euros la même année, selon un rapport publié mercredi par l'organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). L'étude, intitulée "Panorama de la santé: Europe 2014", dresse le paysage de la santé et des soins de santé dans 35 pays européens. En termes de dépenses moyennes en médicaments, la Belgique arrive en tête parmi les pays membres de l'Union européenne et les 35 Etats du continent européen repris dans le rapport.

La Belgique se situe en haut du classement, suivie de l'Allemagne avec une moyenne de 501 euros et l'Irlande (500 euros).

Le Danemark, la Lettonie et la Roumanie représentaient les plus petits consommateurs de médicaments en 2012, selon l'OCDE. Le coût moyen des achats annuels s'élevait à près de 200 euros par personne dans ces pays.

Les dépenses en médicaments ont augmenté de 3,7% dans l'UE entre 2000 et 2009. Sur la même période, l'augmentation est de 1,9% en Belgique.

La crise économique a ensuite entraîné un important recul des dépenses en produits médicamenteux en Europe, soit une baisse de 2,2% entre 2009 et 2012. Une tendance légèrement plus importante qu'en Belgique, où les dépenses ont diminué de 1,7% durant cette période.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Messages sponsorisés
Tijd Connect
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.
Partnercontent
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.