Les offres de streaming musical à la loupe

©REUTERS

Ça bouge sur le marché du streaming musical! Alors qu’Amazon lance son propre service, Microsoft arrête le sien. Il y a également de nombreux changements de tarifs. Le point.

"De plus en plus de Belges s’abonnent au streaming payant pour accéder où et quand ils veulent à un catalogue de musique qui contient des dizaines de millions de chansons à écouter", selon les déclarations de Patrick Guns, le président de Bea Music (Belgian Entertainment Association).

De fait, le streaming musical payant a connu une progression de plus de 40% au cours de cette année. En dépassant définitivement les ventes de CD, il est devenu par conséquent en 2017 le support d’écoute musical le plus populaire.

Ce n’est donc pas étonnant qu’un poids lourd de la consommation de masse se soit à son tour lancé dans l’aventure. Depuis mi-septembre, Amazon Music Unlimited est en effet disponible en Belgique. Il se différencie essentiellement de ses concurrents par la taille de son catalogue (voir tableau ci-dessous): 50 millions de chansons contre 40 millions pour Apple Music ou Google Play et plus de 30 millions pour Spotify, le leader mondial du marché (avec plus de 140 millions d’utilisateurs).

©MEDIAFIN

Abonnements

Avec Apple Music et Qobuz, Amazon est également l’un des seuls services à proposer un abonnement annuel en plus d’une offre mensuelle (ce qui permet d’économiser jusqu’à 30 euros par an). Ceci dit, dans son cas, cette offre est l’apanage exclusif de ses abonnés "Prime" (5,99 euros/mois ou 49 euros/an).

Pour rappel, cet abonnement permet d’accéder à la livraison gratuite en un jour ouvré gratuite, à Prime Video (un service de vidéo à la demande de type Netflix avec des séries originales), à un espace de stockage illimité pour des photos, à la bibliothèque de prêt Kindle et aux "Ventes Flash" en priorité.

Par contre, le service de streaming musical d’Amazon ne propose pas d’abonnement à moitié prix pour les étudiants. Pour obtenir un tel rabais, il faut se tourner vers Apple Music, Tidal ou Spotify (et fournir la preuve d’une inscription dans un établissement d’enseignement supérieur accrédité).

En revanche, il offre – comme la plupart des acteurs sur le marché – un abonnement familial à 14,99 euros. Celui-ci permet de créer jusqu’à 6 comptes différents pour les membres d’une famille vivant sous le même toit.

Qualité supérieure

À contre-courant, le français Qobuz est le seul service de streaming a n’avoir pas prévu d’abonnement familial. C’est aussi celui qui propose l’abonnement le plus cher du marché: 349 euros par an pour son offre "Sublime +".

Qu’est-ce qui justifie un tel prix? La qualité! Son abonnement permet d’écouter la musique en "Hi-Res Audio", ce qui peut se traduire par "audio haute définition". Sans trop entrer dans les détails, c’est une résolution nettement supérieure à celle d’un CD (qui bénéficie lui-même d’une qualité audio supérieure à celle d’un fichier audio de type MP3 et AAC compressés avec pertes).

"Les fichiers audio Hi-Res sont les mêmes que ceux des studios d’enregistrement."
Qobuz
Société de streaming musical

"Les fichiers audio Hi-Res sont en fait les mêmes fichiers que ceux utilisés dans les studios d’enregistrement", selon les concepteurs de Qobuz. "Ils offrent donc une restitution sonore bien plus précise, fidèle et respectueuse du travail des artistes et des ingénieurs sons, que tous les autres types de fichiers audio. Plus encore, le gain en richesse d’écoute et en sensations est incomparable par rapport à des fichiers MP3 ou même de qualité CD!"

Notez que pour pouvoir pleinement en profiter, il faut disposer d’équipements Hi-Fi adaptés. Qobuz précise qu’un système offrant des prestations sonores de qualité n’est pas forcément un système onéreux. "Le plus important étant de pouvoir l’écouter avant tout achat". Bon à savoir: ce service de streaming musical renseigne sur son site internet plusieurs adresses tant en France qu’en Belgique.

Si vous estimez l’abonnement de Qobuz trop cher et que vous cherchez quand même à avoir un son supérieur à celui du MP3, le format AAC (disponible chez Apple, Qobuz et Tidal) devrait convenir. Il assure en effet une qualité d’écoute supérieure à celui de la compression MP3. Ceci dit, cette différence de qualité est loin d’être évidente pour chaque oreille! À moins à nouveau d’être équipé d’un matériel Hi-Fi de pointe ou d’un excellent casque audio.

Service gratuit

©AFP

Pour ceux qui ne savent pas choisir et qui préfèrent d’abord tester les différents services proposés, il y a des offres d’essai (de 15 à 90 jours) chez chacun des acteurs de ce marché. Cependant, pour y avoir accès, il faut systématiquement renseigner des données de paiement. Or, si vous ne vous désabonnez pas juste avant la fin de la période d’essai, n’importe lequel de ces services vous factura d’office un mois d’abonnement (voire plus en cas d’oublis répétés).

Enfin, pour ceux qui ne sont pas prêts à mettre la main au portefeuille, Spotify et Deezer existent en version gratuite. Dans ces cas, la musique écoutée sera d’office de qualité inférieure et entrecoupée de messages publicitaires. Vous ne pourrez pas non plus écouter les titres de votre choix, ni zapper ceux qui vous déplaisent et encore moins avoir accès à un mode hors ligne pour écouter vos playlists sans connexion internet.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect