Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Quasi tous les ménages doivent changer de contrat énergie

Les prix de l'électricité et du gaz sont relativement bas. C’est le moment d’en profiter pour renégocier un contrat d'énergie. Mais attendez avril.

Si suite à la crise du coronavirus, vous avez un peu de temps à perdre, voici une idée d’activité qui peut vous permettre de faire des économies: prenez votre contrat d’énergie et comparez-le avec les contrats actuellement disponibles sur le marché.

Grâce au CREG Scan, cette comparaison vous prendra tout au plus une minute! Et il y a fort à parier que le résultat obtenu vous indiquera que vous payez encore trop cher pour votre énergie. Pourquoi ? "Un fournisseur d’électricité achète à l’avance de l’énergie sur les marchés de gros", répond Damien Ernst. "En décembre, les prix du MWh oscillaient entre 45 et 50 euros. Désormais, c’est plutôt 35 à 40 euros. Cela vaut donc la peine de vérifier son contrat, surtout que par rapport à l’année dernière, et avant l’explosion de la crise du coronavirus en Belgique, les prix avaient déjà chuté."

Électricité

Damien Ernst recommande donc à tous les ménages belges de changer de contrat et/ou de fournisseur d’électricité à partir du mois d’avril, car les prix seront encore plus bas à ce moment-là. "Je conseille même de prendre un tarif fixe pour une durée de trois ans".

Pour être certain de faire le bon choix, indiquez dans le CREG Scan votre région, votre fournisseur actuel, le nom de votre contrat et la date de la fiche tarifaire. Sur cette base, le Creg Scan vous permettra de voir où se situe votre contrat actuel par rapport au contrat le moins cher du marché, ainsi que l’économie potentielle réalisable. Notez qu'une mise à jour du Creg Scan, avec les tarifs d'avril, sera faite entre le 12 et le 13 avril prochain. 

Par exemple, celui qui a souscrit en mars 2019 un contrat Easy3 (prix fixe pour 3 ans) chez Engie paiera 349 euros par an pour la partie électricité de sa facture d’énergie (c'est-à-dire frais de distribution et taxes non compris). Or, il y a actuellement un contrat moins cher sur le marché: l’offre Super (prix fixe pour 1 an) de Mega à 265 euros. Pour ceux qui veulent signer un nouveau contrat à un prix fixe pour 3 ans, il y a Drive d’Engie à 312 euros et Easy3 à 314 euros. Mega propose aussi son contrat Zen (prix fixe pour 3 ans) au même prix, soit 314 euros.

Attention: celui qui a souscrit le même contrat en avril 2017 (Easy3 d’Engie) paie encore 277 euros par an, ce qui est moins cher que les prix actuels pour un contrat de trois ans. Donc, prenez le temps de vérifier la date de la conclusion de votre contrat pour ne pas vous retrouver avec des moins bonnes conditions. Ceci dit, un tel cas devrait concerner une minorité de ménages.

Notez que le contrat le moins cher du marché actuellement pour l’électricité se trouve chez Mega (221 euros) mais il s’agit d’un contrat variable à 1 an.

Gaz

Les prix du gaz sont eux aussi plus bas actuellement. Ce serait dommage de ne pas en profiter. "Si l’on se penche sur les places de marchés, le prix d’avril 2020 pour le gaz est au niveau le plus bas depuis 10 ans", selon Laurent Remy, le porte-parole de Fluxys. Le record précédent datait en effet d’août 2009.

"Nous sommes déjà en dessous de ce seuil, alors que généralement, en avril, on est à peine à la sortie de l’hiver, ce qui signifie qu’il y a encore un potentiel à la baisse pour les mois à venir. D’autant plus que les stocks de gaz en Europe sont bien remplis et qu’il y a énormément de gaz naturel liquéfié acheminé par bateau vers l’Europe ce qui crée une pression supplémentaire à la baisse."

En conclusion, il est plus que temps de renégocier vos contrats d’énergie. C'est simple (il suffit de communiquer votre numéro de compteur EAN au nouveau fournisseur) et gratuit. De fait, les indemnités de rupture sont légalement interdites. Ceci dit, gare à la redevance annuelle (qui peut coûter jusqu'à une centaine d'euros par an en fonction du fournisseur). Par exemple, si vous quittez Engie au bout de six mois de contrat, ce fournisseur vous remboursera la moitié de cette redevance. Mais c'est rarement le cas des autres fournisseurs. Par conséquent, prenez la peine de lire les conditions de votre contrat concernant cette redevance annuelle (et les conditions de remboursement) avant de changer de fournisseur.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés