Un smartphone plus cher est-il forcément meilleur?

©REUTERS

Lorsque l’on flirte avec les sommets sur le marché des smartphones, on arrive très vite à des prix tournant aux alentours de 1.000 euros. Mais ces prétendus petits bijoux méritent-ils de tels prix? Nous avons tenté la comparaison entre un iPhone et un smartphone chinois bon marché.

Pour l’appareil chinois, notre choix s’est porté sur le Xiaomi Redmi Note 7, disponible pour moins de 200 euros. L’iPhone est un XR, qui se vend au prix minimum de 859 euros. Nous avons délibérément laissé de côté l’iPhone XS et XS Max, car ils sont équipés d’un écran oled (très coûteux), et la comparaison ne serait pas équitable par rapport à l’écran LCD de Redmi.

Écran

Le Xiaomi Redmi Note 7 (200 euros) ©rv

Commençons donc par l’écran: celui de Xiaomi se défend relativement bien face à son homologue américain. Il est assez lumineux et peut même être utilisé au soleil. Il est un peu plus grand que celui de l’iPhone (6,4 vs 6,1 pouces) et la définition est également meilleure, avec 409 pixels/pouce contre 326 pour l’iPhone. Soulignons cependant que la différence n’est pas visible sur les petits écrans. Le Xiaomi dispose également d’un "notch" (encoche pour la caméra frontale) beaucoup plus petit, guère plus grand qu’une goutte d’eau.

Le "notch" de l’iPhone est équipé du (très onéreux) système FaceID, qui permet de débloquer le téléphone sur la base de la reconnaissance faciale. Soyons honnête: ce FaceID fonctionne parfaitement. Il est rapide, sûr et précis, et le déblocage du GSM et des apps est tellement rapide et facile que vous ne devez même plus y penser. Nous ne voudrions plus l’échanger contre un traditionnel scanner d’empreintes digitales.

Vous l’avez deviné: le Xiaomi est équipé d’un scanner, installé au dos de l’appareil et non intégré dans l’écran, qui est pourtant l’emplacement le plus logique. Les économies de coûts doivent bien entendu trouver leur origine quelque part.

Batterie

Le Redmi n’a pas non plus à rougir de sa batterie. Le smartphone chinois est alimenté à partir d’une batterie de 4.000 mAh, ce qui lui donne un peu plus de puissance que les GSM standard. Pour un usage normal, la batterie tient un jour et demi sans aucun problème. Le rechargement se fait à l’aide d’une connexion moderne USB-C et pas du mini-jack USB typique pour ce niveau de prix. De plus, l’appareil est équipé de la technologie de rechargement rapide. On peut cependant regretter que le chargeur rapide ne soit pas livré de série avec l’appareil. Il vous en coûtera en effet 35 euros pour l’acquérir.

L’iPhone XR (859 euros) ©rv

Le XR est actuellement l’iPhone le plus économe en énergie, même s’il ne dispose "que" d’une batterie de 2.900 mAh. Comme le Xiaomi, il peut tenir facilement plus d’une journée avec une batterie chargée. Autre atout: l’iPhone peut-être rechargé sans fil, mais vous devez acheter un chargeur séparé, ce qui est typique d’Apple. Le Redmi ne propose pas cette option.

Photos

Jusqu’à il y a quelques années, les choses étaient simples: si vous vouliez disposer de la meilleure caméra dans votre smartphone, vous deviez acheter un iPhone. Mais cette époque est révolue. Dans le segment supérieur, Apple est battu par des appareils comme le Huawei P30 Pro et le Google Pixel 3. Cette différence de qualité s’est même réduite dans la catégorie la plus basse, ce qui doit donner des sueurs froides à Apple. Pour son prix, la caméra du Redmi affiche une qualité étonnamment élevée. En cas de forte luminosité, elle peut produire des photos bien contrastées, de haute définition, et très colorées. Même après la tombée du jour, le GSM chinois peut rivaliser avec Apple. Son mode nuit enregistre beaucoup de détails même avec peu de luminosité et maintient le "bruit" à un niveau acceptable.

Dans le mode portrait – pour lequel le logiciel crée à l’arrière-plan un flou artistique – nous avons été frappés par la qualité supérieure du smartphone Xiaomi, notamment pour le rendu des cheveux. Avec l’appareil Apple, ils sont souvent flous, ce qui les rend peu naturels. Le Redmi donne un rendu plus fin.

L’iPhone se rattrape cependant en vidéo, avec une qualité d’image 4K fantastique, avec 60 images par seconde et une excellente stabilisation. Le Redmi s’en tient à 1080p, avec une moins bonne stabilisation et un son de moindre qualité.

La caméra du Redmi affiche une qualité étonnamment élevée. En cas de forte luminosité, elle peut produire des photos bien contrastées, de haute définition, et très colorées.

Facilité d’utilisation

Il est difficile de comparer la facilité d’utilisation d’un smartphone, car tout dépend des préférences et habitudes de chacun. Pour nous, il ne fait aucun doute qu’Apple marque des points sur ce plan, même s’il faut reconnaître que nous utilisons quotidiennement un iPhone depuis 2010, ce qui peut biaiser notre jugement. Le système d’exploitation iOS est un peu plus logique et convivial que le système d’exploitation Android de Google, utilisé par Redmi.

La différence s’est malgré tout réduite au fil des années. Sur certains points, Android est même meilleur qu’iOS, notamment dans la gestion des messages. Le fait qu’avec iOS vous ne puissiez pas sélectionner un point wifi dans les shortcuts en appuyant sur la petite icône wifi nous dépasse également.

Ce qui manque à Android dans la classe de prix du Redmi, c’est la souplesse de l’iPhone. Les apps tournent généralement sans le moindre problème, mais lorsque vous "scrollez" les menus ou une longue série de photos, l’appareil chinois a parfois des ratés. Ce n’est jamais vraiment dérangeant, mais cela se remarque. Dommage également que le Redmi ne soit pas équipé d’une puce NFC (qui permet le paiement sans contact).

Ecosystème

Autre avantage de l’Apple (selon la façon dont vous voyez les choses): l’écosystème des apps dans chaque iPhone. iPhoto, iCloud, iMessage, Homekit, Apple Music… tous sont profondément ancrés dans le système d’exploitation du téléphone. D’une part, cela augmente la convivialité de l’appareil, mais d’autre part, cela emprisonne subtilement les utilisateurs dans le système Apple. Et plus longtemps vous y restez, plus il est difficile d’en sortir.

Conclusion

Le Redmi est-il le smartphone idéal? Non, bien entendu, mais l’iPhone ne l’est pas davantage. Quel que soit le défaut du Xiaomi par rapport au XR (et il n’y en a finalement pas beaucoup), la seule et même remarque suffit à remettre les pendules à l’heure: le téléphone chinois coûte quatre fois moins cher que l’iPhone. Pour de nombreux utilisateurs, l’argent économisé vaut bien plus que la somme de ses petits défauts.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect