Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité
Publicité

Attention aux "faux agents" Belgacom

Les vols par ruse se multiplient. Des escrocs frappent à votre porte pour vous voler, l'astuce c'est qu'ils sont habillés comme des agents de police ou comme des employés de Belgacom. Nos conseils.

(mon argent) - Les tentatives de vol par ruse concernent surtout les personnes âgées, plus vulnérables, elles accordent aussi plus facilement leur confiance à des personnes en "uniforme".

"C’est un type d’arnaque bien connu par nos services. Elle touche surtout les communes aisées. Aucun fait de violence n’a été rapporté dans le cadre de ces escroqueries, les auteurs recherchent surtout des objets de valeur à dérober comme des bijoux, un portefeuille ou de l’argenterie", explique le commissaire De Smet de la zone de police Uccle, Auderghem, Watermael-Boisfort.

105 cas en 3 mois

La police est elle-même victime de ce type de pratique. Selon les derniers chiffres, les faux agents ont frappé à 105 reprises au cours des trois premiers mois de l'année, soit près de la moitié en plus qu'au cours de la même période de l'an dernier. Ils se présentent comme des agents de police et commettent des vols ou dressent des faux procès-verbaux pour récolter de l'argent.

Un phénomène qui s'amplifie en fin d'année avec la période des étrennes. Bruxelles-Propreté vient de mettre en garde contre ce type d'escrocs. Les travailleurs de l'agence recevront un dépliant qui leur permettra de s'identifier et qu'ils devront remettre aux habitants. En cas de problèmes, les citoyens peuvent prendre contact avec le service des plaintes de Bruxelles-Propreté au 0800/98181.

De son côté, SYNERGRID, le secrétaire général de la Fédération des gestionnaires électricité et gaz en Belgique, Ferdinand de Lichtervelde, explique que: "le badge de l’agent est la preuve de sa bonne foi. Il faut aussi savoir que nos agents passent toujours à la même période de l’année et jamais après 17h. Si vous ne laissez pas l’agent rentrer, il doit vous laisser une carte qui vous permettra de faire vous-même le relevé pour le transmettre par voie postale ou électronique".

Christian Legros, directeur de Belgaqua, la fédération belge du secteur de l'eau, ajoute qu'il est possible de se renseigner sur le site de la commune pour savoir quand les relevés d'index sont prévus. Il met également en garde contre les démarcheurs, qui, au prétexte d'un test de qualité de l'eau, essaient de vous vendre un appareil de filtrage.

L’habit ne fait pas le moine

L’arnaque est très bien préparée, les individus ressemblent comme deux gouttes d’eau à de "vrais" agents. Uniforme, badge, documents avec logo officiel, tout leur équipement est parfaitement crédible. Certains faux agents proposent même de joindre par téléphone leur supérieur hiérarchique censé superviser la transaction. A l’autre bout du fil, il s’agit bien entendu d’un complice.

Dans la région Bruxelloise, des plaintes ont été déposées contre de faux agents Belgacom qui se présentent au domicile des personnes âgées en prétextant un changement sur le contrat. Ils profitent d'un moment d'inattention pour voler des objets. Belgacom emploie de vrais démarcheurs à domicile pour proposer son offre de contrats. Mais comme le précise Frédérique Verbiest, porte-parole du groupe: "il y a un code de bonne conduite qui oblige les agents à porter un badge officiel et une ligne de vêtements Belgacom. Les visites ne doivent pas se faire après 20h et les agents ne peuvent pas accepter d'argent".

Mode opératoire

Deux agents prétendant appartenir à la société Belgacom se présentent chez vous. Vêtus de manteaux et de bordereaux appartenant à l’entreprise. Ils vous proposent de modifier une option de votre forfait de téléphone fixe ou mobile. Pendant que le premier agent vous explique la nouvelle offre tarifaire, l’autre en profite pour dérober un objet de valeur.

Une demi-heure après leur départ, deux faux policiers se présentent à votre domicile pour vous restituer l’objet volé et vous demandent de vérifier avec eux que vos biens de valeur n’ont pas disparu. Profitant de votre inattention, ils vous dérobent tout ce qu’ils peuvent emporter.

Conseils

Les conseils rassemblés ici pourront vous paraître très, voire trop "simples", mais si vous les suivez tous vous mettrez toutes les chances de votre côté.

  • Ne laissez pas entrer chez vous un démarcheur après 17h.

  • Ne vous fiez pas à l’uniforme ou à un badge.

  • Refusez toute modification de contrat non mentionnée dans un courrier reçu précédemment et envoyé par l’opérateur.

  • Appelez la police au moindre doute.

  • Demandez le numéro de téléphone du bureau de l’agent. S’il hésite avant de répondre, ce n’est pas normal.

  • Un vrai policier ne demandera pas de lui montrer où vous cachez vos biens de valeur.

  • Evitez de faire entrer des personnes inconnues et si toutefois vous les invitez à entrer, ne les laissez pas sans surveillance. Refermez la porte à clé une fois que la personne est entrée afin d’éviter qu’un éventuel complice pénètre dans votre habitation.

  • Si on demande pour téléphoner, prenez note du numéro et composez-le vous-même.

Lire aussi la brochure du Centre européen des consommateurs: Arnaques & tromperies.

Ne laissez pas entrer chez vous un démarcheur après 17h.

Ne vous fiez pas à l’uniforme ou à un badge.

Refusez toute modification de contrat non mentionnée dans un courrier reçu précédemment et envoyé par l’opérateur.

Appelez la police au moindre doute.

Demandez le numéro de téléphone du bureau de l’agent. S’il hésite avant de répondre, ce n’est pas normal.

Un vrai policier ne demandera pas de lui montrer où vous cachez vos biens de valeur.

Evitez de faire entrer des personnes inconnues et si toutefois vous les invitez à entrer, ne les laissez pas sans surveillance. Refermez la porte à clé une fois que la personne est entrée afin d’éviter qu’un éventuel complice pénètre dans votre habitation.

Si on demande pour téléphoner, prenez note du numéro et composez-le vous-même.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés