Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Ce qui change en février pour votre argent

Chaque début de mois apporte son lot de changements pour votre budget, à la hausse comme à la baisse. Cependant, ce mois-ci, il est surtout question d'augmentations tarifaires.
© /Hollandse Hoogte

Hausse du prix de la visite chez le dentiste

Le ticket modérateur appliqué pour une visite chez le dentiste sera plus élevé (+15%) à partir de ce 1er février pour ceux qui ne font pas un examen général préventif régulièrement, à savoir une fois par an. La mesure devait initialement entrer en vigueur le 1er janvier.

Tous les Belges assurés de plus de 18 ans sont concernés. L'objectif de cette mesure est d’encourager les patients à effectuer des contrôles réguliers chez le dentiste pour limiter le risque d'interventions coûteuses.

©mediafin

Les huissiers recueilleront les amendes impayées 

Les amendes pénales impayées pourront, dès février, être récoltées dans tout le pays par un huissier ou une saisie-arrêt (saisie de sommes qui sont en possession d'un tiers). Le système informatique amélioré qui permettra de suivre les procédures sera en effet enfin opérationnel le mois prochain, selon le SPF Finances.

La mise en place difficile des amendes pénales et les systèmes informatiques défaillants qui y sont associés est un mal connu. En 2014 et en 2015, le SPF Finances a pourtant lancé deux projets pilotes à Liège et à Gand qui permettaient de poursuivre automatiquement les amendes impayées. Celui qui n'avait pas payé son amende, recevait la visite d'un huissier. Dans le cadre de ces deux projets, quelque 8.000 affaires ont ainsi été transmises à un huissier et 4,3 millions d'euros ont pu être récoltés.

L'idée était, au départ, d'élargir les projets à tout le pays durant la seconde moitié de 2015. Mais les choses ont pris du retard, précise le porte-parole Francis Adyns, car il a fallu ajouter des fonctionnalités supplémentaires aux systèmes.

Diminution des taux sur les comptes d’épargne

À partir du 1er février, la banque Belfius adaptera à la baisse les taux d'intérêts sur ses différents comptes d'épargne, "en raison des taux bas persistants", justifie-t-elle. Ainsi, le taux global sur le compte "Epargne" passera de 0,20 à 0,15% par le biais d'une réduction du taux de base, la prime de fidélité demeurant à 0,10%.

Le compte "Epargne +" voit son taux global passer de 1,5 à 1,2%. Des révisions à la baisse sont également appliquées sur les comptes "Epargne Fidélité" (de 0,40 à 0,25%) et "Epargne Select" (0,60 à 0,25%).

Un mouvement à la baisse similaire sera également appliqué chez Bnp Paribas Fortis et Fintro.

Taux d’intérêt appliqués par BNP Paribas Fortis (taux brut)

Taux d’intérêt appliqués par Fintro (taux brut)

(1) Si le solde est < 12.500€, ce sont les conditions du compte d'épargne classique qui sont en vigueur.

Enfin, le taux de base du compte d’épargne ME3 de MeDirect baissera de 1,36% à 1,20% à la fin du mois, le 24 février pour être précis.

Adaptations tarifaires bancaires

La banque Axa adaptera certains tarifs de sa branche "invest" le 1er février prochain: le transfert de titres ainsi que le transfert d’un fonds d’épargne vers une autre institution financière passeront tous les deux de 50 à 75 euros. Enfin, la récupération du précompte mobilier selon la convention relative à la double imposition (par dossier et par demande) coûtera désormais 100 euros (au lieu de 80).

Du côté de Beobank, des changements tarifaires s’opéreront le 17 février. Le virement papier à partir des différents comptes sera désormais payant (50 centimes). Les frais d’envoi des extraits de compte par courrier passeront de 0,90 à 1 euro.

Hausse des tarifs chez Telenet

Le 14 février prochain, le câblo-opérateur flamand augmentera une partie de ses tarifs. Ces hausses vont de 0,03 à maximum 1,99 euro.

* tarif par minute en heures pleines vers la Belgique, les États-Unis et le Canada, et consommation en dehors des 2.000 minutes incluses.

** en cas de consommation au-delà du volume de données inclus pour King (Surf), King Supersize, Kong (Surf)

Rouler en France coûtera plus cher

Les sociétés concessionnaires des autoroutes françaises appliqueront à leurs tarifs une augmentation moyenne légèrement supérieure à 1% à partir du 1er février. La hausse devrait atteindre au total 1,23% chez APRR (Eiffage ), 1,27% chez Area (Eiffage) et 1,63% pour les clients d'ASF (Vinci ), selon Les Echos.

Augmentation de certains tarifs SNCB

Cette hausse sera de 1,2% en moyenne, mais le prix des produits les plus populaires reste inchangé, précise la SNCB. Le prix des billets ordinaires augmentera de 1,10% en moyenne.

  • Billet standard (trajet de 1 à 7 km), prix minimum : 2,10 euros (+0,10 euro) en 2e classe et 3,20 euros (+0,20 euro) en 1er classe.
  • Carte de train (abonnement) : +1,41%
  • Carte campus : +3,31%
  • KeyCard (10 courts trajets) : 21 euros (+1 euro)

… et De Lijn

Les tarifs du réseau flamand de transports en commun augmentent le 1er février pour les abonnements et les cartes d'un jour.

  • Le Buzzy Pazz (12-24 ans) coûtera 4 ou 5 euros de plus, selon la formule. Une réduction de 20% est accordée pour un deuxième enfant.
  • L'Omnipas (25 à 64 ans) augmente également de quelques euros.
  • Les +65 ans ont droit à un l'abonnement annuel pour 51 euros.

[Suivez Caroline Sury sur Twitter en cliquant ici]

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés