Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Ce qui change le 1er décembre

Crédits plus difficiles à obtenir, bons de caisse plus rentables chez Dexia et nouvelles étiquettes pour les produits chimiques dangereux.

(mon argent) - Pour ce mois de décembre, les banques se drapent sous le voile de la rigueur: il sera plus difficile d’emprunter de l’argent. De son côté, Dexia augmente les taux de certains bons de caisse. Enfin, dans un autre registre, de nouveaux pictogrammes pour signaler les produits chimiques dangereux font leur apparition sur les emballages.

Crédits et découverts à la loupe

Obtenir un crédit ou jongler avec son découvert sera plus difficile et surtout plus risqué. Sous l’impulsion d’une nouvelle directive européenne sur les crédits à la consommation, les banques doivent mettre un frein à l’endettement des Belges. Désormais, les institutions bancaires risquent un an de prison et des amendes allant jusqu'à 100.000 euros si elles octroient un crédit alors que des problèmes de remboursement étaient prévisibles. Les personnes qui ont reçu un feu vert pour contracter un crédit disposent désormais de 14 jours de réflexion.

Par ailleurs, les clients d'une banque belge ne peuvent plus laisser leur compte courant dans le rouge pendant plus d'un mois: la banque pourra alors bloquer le compte. Les clients pourront toutefois encore être à découvert mais il faudra qu’ils aient souscrit à un contrat de crédit en bonne et due forme.

Bons de caisse plus rentables

Dexia augmente le taux des bons de caisse. Celui des  bons de caisse à 2 ans passera de 1,50 à 1,60% et celui des bons de caisse à 4 ans atteindra 2,35%, contre 2,25% actuellement. Quant aux bons à 5 et 6 ans, ils verront leur taux passer à 2,60 et 2,80%, contre 2,50 et 2,70% le mois précédent.

Les augmentations concerneront également les bons de caisse à 7, 8, 9 et 10 ans, dont les taux varieront de 0,15 point à la hausse.

Nouvelles étiquettes pour les produits chimiques

Le système d'étiquetage des entreprises chimiques européennes est modifié avec l'introduction de neuf nouveaux pictogrammes. Les indications de danger actuelles avec l'arrière-plan orange vont faire place à des illustrations dans un losange rouge. La nouvelle loi exige par ailleurs des dimensions minimales des pictogrammes en fonction de la taille de l'emballage.

Jusqu'à présent, toutes les substances chimiques n'étaient pas classifiées de la même manière. Une même substance pouvait être indiquée comme "toxique" dans un pays alors qu'elle pouvait être qualifiée d'"inoffensive" dans d'autres. Le Système global harmonisé (SGH) implique que les substances chimiques soient désormais classées partout de la même manière.

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés