mon argent

Changez d'abonnement mobile

©Getty Images/iStockphoto

Si vous n’hésitez plus à changer de fournisseur d’énergie quand les prix baissent, faites-en autant avec les opérateurs télécoms.

Ces dernières semaines, il y a eu quelques changements notables sur le marché des télécoms, et plus spécialement sur celui de la téléphonie mobile. C’est donc peut-être le moment de changer d’opérateur (ou d’abonnement au sein du même fournisseur). Surtout que c’est très facile vu que vous ne devez pas fournir de motif pour résilier un abonnement mobile et que vous pouvez garder le même numéro (le portage se fait de manière quasi immédiate, NDLR). D’ailleurs, c’est le nouvel opérateur qui se chargera de réaliser toutes ces démarches auprès de l’ancien opérateur.

En outre, il y a de fortes chances que vous n’ayez aucun coût à supporter car aucun frais ne peut vous être demandé lors de la résiliation d’un abonnement à durée indéterminée ou à durée déterminée si celui-ci est en cours depuis plus de 6 mois. En revanche, si ce dernier est en cours depuis moins de 6 mois, vous serez tenu de payer le forfait de l’abonnement jusqu’au sixième mois inclus.

Prenez garde aussi si vous avez souscrit un abonnement pour lequel vous avez reçu gratuitement (ou presque) un appareil (comme une tablette ou un smartphone)! "Dans ce cas, l’opérateur télécoms peut vous demander de rembourser une partie du prix de l’appareil, prévient l’IBPT. Le montant qu’il vous reste à payer figure dans le tableau de remboursement que vous avez reçu avec l’appareil."

Appels et SMS illimités

Le premier mouvement du marché est venu de Base à la mi-octobre. De fait, cet opérateur a une nouvelle fois fait évoluer sa gamme tarifaire. Par exemple, moyennant 20 euros/mois (son offre la moins chère pour disposer au moins des appels et des SMS illimités), l’abonné dispose désormais de 5GB de données mobiles (au lieu de 4GB). Une offre similaire à celle proposée par Mobile Vikings (à savoir les appels et les SMS illimités, ainsi que 5GB de données mobiles, moyennant 20 euros/mois). Sauf que dans le cas de Base, ce n’est pas tout! Si cet abonnement est souscrit en ligne, il revient à 10 euros/mois pendant trois mois.

"La possibilité pour les clients Base de reporter les datas non utilisées au mois suivant est une offre unique sur le marché."
Coralie Miserque
Porte-parole de Base

Ce genre d’offre de réduction de prix dans le temps peut compliquer la comparaison du marché. Mais ce qui la complique bien davantage, ce sont les "bonus" offerts pour chaque abonnement mobile et qui diffèrent d’un opérateur à l’autre. Dans le cas de Base, ils sont nombreux.

Premièrement, "le client peut reporter les datas inutilisées au mois suivant, selon Coralie Miserque, sa porte-parole. Cette possibilité est unique sur le marché et constitue un élément essentiel de l’offre de Base."

Deuxièmement, les abonnés peuvent bénéficier d’une réduction de 20% sur un abonnement Spotify Premium, soit 7,99 euros/mois au lieu de 9,99 euros/mois pendant les 6 premiers mois de l’activation, ou un avantage supplémentaire de 12 euros.

Troisièmement, "en cas de dépassement de son forfait, le client ne devra débourser que 0,29 cent/MB, soit jusqu’à 35 fois moins que chez la concurrence pour un forfait dans la même gamme de prix", a-t-elle ajouté.

Concurrence

Dans une gamme de prix similaire ou pour des services plus ou moins équivalents (à savoir au minimum les appels et les SMS illimités), Orange propose son offre Koala, qui embarque 4GB et l’accès à un espace cloud de 32GB en bonus (pour 20 euros/mois). C’est 1GB de moins que Base. Ceci dit, si cet abonnement est ajouté à un pack, alors les donnes mobiles passent à 8GB. Ici aussi, pour toute souscription en ligne, le client ne paie que 10 euros/mois pendant 3 mois.

Du neuf chez Orange

L’abonnement Guépard, à 30 euros/mois (dont 3 mois à 15 euros), offre désormais 15GB de données mobiles au lieu de 8GB. Ou 30GB si celui-ci fait partie d’un pack. En bonus, l’abonné dispose d’un espace cloud de 64GB.

Mais notez que pour 1 euro de moins (29 euros/mois), Mobile Vikings vous donne accès à un abonnement 100% illimité: appels, SMS et données mobiles. Une telle offre revient à 40 euros/mois chez Base et Orange (ou à 20 euros pendant 3 mois).

Pour ceux qui peuvent se contenter de 4GB par mois, Scarlet n’est qu’à 18 euros/mois. Et pour ce prix, vous avez ici aussi droit à un bonus. Il s’agit de la possibilité d’utiliser votre abonnement en Suisse comme en Belgique et dans le reste de l’Union Européenne. Un avantage non négligeable pour ceux qui s’y rendent souvent ou à proximité de sa frontière au vu des surplus réclamés par les autres opérateurs.

VOO Mobile propose aussi une offre à 18 euros/mois (pendant 6 mois, puis le forfait passe à 22 euros/mois) mais dans ce cas, le client n’a que 2GB de données mobiles et pas de bonus particulier.

Du côté de Proximus, pour bénéficier de 5GB de données mobiles, il faut dépenser 27 euros par mois (Mobilus M). Sauf que si cet abonnement est souscrit en ligne, il revient à 20 euros/mois pendant 6 mois. Ici aussi, les clients ont un bonus: du surf illimité pour une app au choix et qui peut être changée une fois par mois. Il s’agit de Facebook + Messenger, Instagram, Snapchat, Twitter ou WhatsApp.

Notez qu’au 1er janvier 2020, Proximus augmentera les données de ses abonnements mobiles (et sans augmentation de prix). L’abonnement Mobilus M offrira donc 8GB de données mobiles dans moins d’un mois, "soit une augmentation de 33%, selon cet opérateur. En pack Tuttimus ou Minimus, ce volume de data s’élèvera à 15GB, soit une augmentation de 50% pour les clients Tuttimus et même un triplement pour les clients Minimus."

©Mediafin

 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n