Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Comment puis-je investir dans le bitcoin?

Découvrez dans les grandes lignes les étapes à entreprendre en tant que débutant, ainsi que les pièges et les risques liés aux cryptomonnaies.
©ANP XTRA

Ce 13 avril 2021, le prix du bitcoin dépasse 62.000 dollars pour grimper à son plus haut historique à la veille de l'introduction en bourse d'une des plus grandes plateformes d'échanges, Coinbase (voir plus de détails ci-dessous). Un tel succès et les profits potentiels qui en découlent ne laissent clairement pas indifférent. Découvrez en 10 questions les connaissances de base à avoir pour commencer à jongler dans le monde obscur des cryptomonnaies.

1/ C'est quoi le bitcoin?

Le bitcoin (BTC) est une cryptomonnaie (la plus populaire au monde), c'est-à-dire une monnaie virtuelle (qui ne possède pas de représentation physique).

La valeur du bitcoin est totalement spéculative.

Une cryptomonnaie n'est pas garantie ni reconnue, ni par un état ni par une autorité financière officielle. Elle est par conséquent complètement indépendante des réseaux bancaires, et sa valeur totalement spéculative.

Cependant, pour assurer sa fiabilité et la traçabilité des transactions, une monnaie virtuelle doit avoir recours à un protocole (la blockchain), ainsi qu'à des algorithmes cryptographiques, qui sont des calculs très longs et complexes.

2/ C'est quoi la blockchain?

Il s'agit d'une technologie de stockage et de transmission d'informations qui permet de se passer d'un organe de contrôle centralisé (étant donné que l'information est répartie et stockée sur un réseau pair-à-pair plutôt que sur un point central).

La technologie blockchain garantit un degré relativement élevé de traçabilité, de sécurité et de rapidité pour les transactions en cryptomonnaies.

Pour rappel, "pair-à-pair" définit un modèle de réseau informatique d'égal à égal entre ordinateurs, qui distribuent et reçoivent des données ou des fichiers. Notez que cette technologie de la blockchain ne se limite pas qu'à la finance.

En bref, lorsqu'il est question de transferts de cryptomonnaie, la blockchain permet de remplacer l'intermédiaire par une vérification collective de l'écosystème, ce qui offre un degré relativement élevé de traçabilité, de sécurité, mais aussi de rapidité.

Si, malgré ces quelques explications, ce concept reste nébuleux, rassurez-vous: vous n'avez pas nécessairement besoin de comprendre en détail le fonctionnement de la blockchain pour acheter ou vendre vos premiers BTC.

La blockchain expliquée avec une lasagne

3/ Où et comment acheter des BTC?

Il existe de multiples plateformes pour acheter des BTC. Pour les débutants, il est recommandé d'utiliser la plateforme américaine Coinbase, qui n'est certes pas la moins chère, mais c'est la plus populaire (avec plus de 35 millions de clients répartis dans une centaine de pays) et elle est disponible en français.

La création d'un compte ne prend que quelques minutes et nécessite notamment la copie d'une pièce d'identité. En fait, c'est assez similaire aux démarches à entreprendre pour ouvrir un compte bancaire en ligne.

La création d'un compte ne prend que quelques minutes et nécessite notamment la copie d'une pièce d'identité. ©Caroline Sury

Attention, étant donné qu'il sera question d'argent, utilisez un mot de passe unique et complexe pour accéder à votre compte. Plus il sera long, plus il sera efficace. Idéalement, il doit contenir au moins 12 caractères et être composé d'un mix de caractères, à savoir: des lettres minuscules, des lettres majuscules, des chiffres et des symboles. D'ailleurs, n'hésitez pas à configurer la validation en deux étapes pour davantage sécuriser votre compte.

Pour acheter vos premiers BTC depuis Coinbase, cliquez sur Achat/Vente. Comme c'est votre premier achat, vous devrez d'abord ajouter une méthode de paiement: soit en effectuant un virement SEPA gratuit depuis un compte bancaire (ce qui peut prendre 1, 2 ou même parfois 10 jours) en prenant bien soin d'indiquer la référence indiquée par Coinbase; soit en utilisant directement votre carte de crédit.

Attention, il n'est pas impossible que votre carte de crédit soit refusée. De fait, "pour des raisons de sécurité", certaines banques belges bloquent l'achat de BTC par carte de crédit, car elles souhaitent éviter que leurs clients ne réalisent des opérations liées aux cryptomonnaies.

Une fois que votre compte Coinbase sera crédité en euros, vous pourrez acheter des BTC (ou d'autres cryptomonnaies). Il suffit d'entrer le montant en euro - mais gare aux frais - et de valider la transaction en appuyant sur Acheter des Bitcoin.

Ce 4 mars 2021, un BTC valait 40.118 euros. Vous n'êtes bien sûr pas obligé de rassembler une telle somme. Vous pouvez investir juste 10 euros par exemple. Dans ce cas, vous obtiendrez en retour l'équivalent de 0,00025 BTC.

4/ Comment transférer mes bénéfices sur mon compte à vue?

Le jour où vous souhaitez récupérer tout ou partie de vos BTC en euro, il faudra simplement faire le mouvement inverse, c'est-à-dire transformer le montant BTC de votre choix en euro (via une procédure de vente) et transférer ensuite ces euros sur votre compte à vue via un virement SEPA. Attention, chacune de ces étapes s'accompagne évidemment de frais de transaction.

Bon à savoir: dans le monde de la cryptomonnaie, les monnaies d'états - par exemple l'euro ou le dollar - sont appelées des monnaies "fiat".

5/ Comment effectuer un paiement?

Pour envoyer des BTC, vous devez demander une adresse de réception alphanumérique à votre destinataire. Une telle adresse est unique et commence toujours par 1 ou 3. Par exemple: 3KoBM5V2phca44YiopsshBTVEoqg3SJYCp. Il vous suffira alors de cliquer sur Envoyer depuis votre BTC Wallet et de copier-coller cette adresse. Vérifiez bien cette adresse car, une fois que vous confirmez le transfert, il n'est plus du tout possible de revenir en arrière.

Inversement, si vous voulez qu'une personne vous paie en BTC, cliquez sur Réception depuis votre BTC Wallet et celui-ci affichera l'adresse à transmettre. Cette adresse est privée, mais n'importe qui peut néanmoins voir ce que vous avez envoyé ou reçu via celle-ci.

Une adresse alphanumérique commence toujours par 1 ou 3.

Notez que Coinbase va changer cette adresse régulièrement (tous les 2 jours environ). Les précédentes adresses restent néanmoins actives et mènent donc toujours bien à votre compte.

6/ C'est quoi les Exchanges?

Ce terme correspond à des places d'échange de cryptomonnaies. Coinbase en fait partie, mais il y a aussi Binance, Kraken ou encore Bitfinex. Notez que le trading de cryptomonnaies est plutôt réservé aux investisseurs un peu plus expérimentés.

Vous n'êtes pas obligé d'en arriver là. Vous pouvez investir de petits montants dans les BTC dans un simple but de diversification de votre épargne, mais avec le risque de perdre tout ou partie de cet investissement (voir question 10).

7/ Faut-il déclarer un compte dédié aux cryptomonnaies?

Pour Jérôme Havet, avocat spécialisé en droit fiscal, il n’existe encore, à sa connaissance, aucune directive claire obligeant les investisseurs en cryptomonnaies à déclarer l’existence de ces comptes dans leur déclaration fiscale ou au point de contact central de la Banque nationale de Belgique (BNB).

Investissez virtuellement (et sans frais)

Bit4you, la première plateforme belge de transactions en cryptomonnaies propose un portefeuille demo pour tester différentes stratégies de trading sans prendre de risque.

"Cependant, la BNB a indiqué sur son site internet que les comptes tels que ceux inscrits chez PayPal au Luxembourg ne doivent être déclarés que si les fonds ne sont pas détenus sur ce compte étranger au-delà du délai strictement nécessaire du point de vue technique pour l’exécution de ce transfert de fonds", explique-t-il. "Le principe de précaution nous pousse donc à conseiller de déclarer l’existence de ces comptes en cryptomonnaies dans la déclaration fiscale (Cadre XIV, A) puisque la durée de détention sur ces comptes est en principe, assez longue."

En pratique, il faut déclarer l’identifiant, c’est-à-dire, par exemple, l’adresse e-mail avec laquelle vous vous identifiez sur les différentes plateformes liées aux cryptomonnaies.

8/ Y a-t-il une taxe sur la plus-value?

Étant donné que les échanges de BTC ne sont pas régulés et se font à partir de plateformes étrangères, le fisc ne dispose pas de données précises sur la quantité de BTC détenue par les contribuables belges. C’est pourquoi il revient aux investisseurs de déclarer eux-mêmes leurs plus-values.

Le taux d’imposition diffère selon qu’il s’agit d’un investissement dans le cadre de la gestion "normale" d’un patrimoine privé, d’un investissement spéculatif ou d’un revenu professionnel.

La frontière entre la gestion "normale" d’un patrimoine privé et un investissement "spéculatif" est une question de fait. Dans la jurisprudence, on examine généralement si l’investisseur fait appel à une expertise professionnelle, le nombre de transactions et leur fréquence. C’est au fisc qu’il revient de démontrer qu’il s’agit d’un investissement spéculatif.

Par conséquent, si votre investissement - en tant que débutant - s'inscrit dans la "gestion normale de votre patrimoine" et si vous le gérez "en bon père de famille", les bénéfices seront exonérés d’impôts et ne devront pas être déclarés. Pour rappel, un "bon père de famille" investit son argent pour le faire fructifier, mais privilégie la sécurité et investit à long terme.

Jérôme Havet conseille néanmoins de conserver une documentation précise et complète de tous les opérations réalisées sur vos comptes en cryptomonnaies, "tant pour apporter la preuve de la licéité de l’origine des cryptomonnaies à votre banque lorsque les comptes seront liquidés, parfois avec des plus-values importantes, que pour pouvoir se justifier auprès de l’administration fiscale en cas de contrôle."

9/ Quid si j'hérite de BTC?

Ici aussi, il y a peu de chance que vous soyez taxés. "Par exemple", explique l'avocat Jérôme Havet, "la personne, médecin de profession, qui hérite de BTC achetés en 2013 par ses parents qui les ont conservés sans jamais réaliser d’autre opération ("stacking") et les vend en 2021, aura moins de chance de se voir taxer que celui qui investit toute son épargne dans des BTC fin 2020, les revend 4 mois plus tard, utilise des bots ou mine et est par ailleurs employé dans une salle de marché d’une banque à Bruxelles."

10/ Quels sont les risques?

Il n'y a pas de secret. Lorsqu'un marché est spéculatif (et potentiellement très rentable), il est aussi très risqué, car il peut être sujet à des variations extrêmes (vu qu'il n'est pas régulé). Par conséquent, n'investissez pas d'argent que vous n'êtes pas prêt à perdre, car comme en bourse vous pourriez perdre quasiment tout votre investissement (ou gagner beaucoup). C'est le jeu.

N'investissez pas d'argent que vous n'êtes pas prêt à perdre.

Enfin, sachez que, malgré des niveaux de sécurité élevés (notamment prévus par Coinbase), vos BTC ne sont jamais à l'abri d'une attaque tant qu'ils restent en ligne.

Il est donc toujours préférable d'opter pour un stockage à froid de vos BTC. Autrement dit, il faut les sortir du réseau internet en les conservant par exemple sur une clé physique. Il existe de nombreux tutoriels en ligne qui expliquent comment s'y prendre.

Protéger ses cryptomonnaies

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés