Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Coronavirus: ce qui change pour votre mutualité

Certificat médical, médecin-conseil, téléconsultation, non-couverture Mutas, etc.: voici les mesures temporaires exceptionnelles mises en œuvre par les mutuelles.

Peu importe la mutuelle, toutes les agences sont désormais fermées. Pourtant, les mutualités ont été reconnues par le gouvernement fédéral comme service essentiel dans le cadre de l’épidémie au coronavirus. Celles-ci ont donc été amenées à prendre quelques dispositions pour assurer une continuité de leurs services (notamment une permanence téléphonique ou en ligne). D’ailleurs, "le paiement des indemnités se poursuit normalement et sans délai", selon les précisions de Joëlle Delvaux, la porte-parole de la Mutualité Chrétienne.

"L’INAMI veille à nous assurer des liquidités suffisantes selon le schéma habituel en temps normal."
Joëlle Delvaux
porte-parole de la Mutualité Chrétienne

Les mutualités ont dû également prendre des mesures temporaires exceptionnelles concernant les directives sur l’incapacité de travail, et plus particulièrement l’annulation des convocations médicales par le médecin-conseil, la possibilité de consultations téléphoniques (ou par vidéoconférence) et de transmission par e-mail des certificats d’incapacité de travail et d’autres documents liés à l’incapacité de travail.

Certificat médical

Exceptionnellement, l’envoi d’un certificat d’incapacité de travail peut désormais être fait par email à l’adresse de la mutualité à laquelle vous êtes affilié (si la période concernée par cette incapacité de travail n’est pas couverte par un salaire garanti).

Selon Solidaris, sur cette photo (ou fichier), les éléments suivants doivent ressortir clairement: l’identité du médecin (nom, prénom, numéro INAMI) ainsi que votre identité (nom, prénom, numéro de Registre national). "La bonne transmission de votre certificat d’incapacité de travail est essentielle au démarrage de votre dossier", prévient Solidaris.

"Les e-mails d’un médecin traitant sont considérés comme une signature."
Philippe Mayne
Union Nationale des Mutualités Neutres

Si, suite à une téléconsultation, il y a suspicion de contamination par le Covid-19, votre médecin vous transmettra un certificat spécifique (par courrier ou par email). "Vous pouvez alors simplement nous forwarder/transférer le mail transmis par votre médecin ou, si vous l’avez reçu par courrier, le scanner ou le prendre en photo et nous l’envoyer par email", précise Solidaris.

Médecin-conseil

Actuellement et jusqu’au 5 avril, aucune convocation chez un médecin-conseil ne peut avoir lieu. "En fonction des éléments que vous transmettrez en vue de compléter votre dossier d’incapacité, la consultation pourra être remplacée soit par une téléconsultation, soit par une consultation physique à une date ultérieure."

"Toutefois, notez qu’une téléconsultation ne peut jamais conduire à une décision de fin d’incapacité de travail", explique selon le Docteur Philippe Marneth, Directeur-Medical des Mutualités Libres.

Non-couverture de Mutas

La couverture de Mutas, l’assistance médicale urgente à l’étranger (qui est un service commun à plusieurs mutualités), est suspendue actuellement (vu que les déplacements non essentiels à l’étranger sont interdits). "Mais Mutas interviendra toujours si l’affilié est parti avant le 16 mars 2020, mais sous certaines conditions", prévient Esther De Groot de l’Union Union Nationale des Mutualités Libérales.

Par exemple, dans le cas de cette mutualité, la couverture (qui est différente d’une mutualité à une autre) est prévue pour une période maximale de 3 mois à partir de la première date des soins. "Mais au cas où la demande d’intervention et de couverture pour des soins urgents adressée à Mutas interviendrait au-delà de cette période de 3 mois, la personne sera prise en charge si elle ne peut, pour des raisons de force majeure médicales ou pour des raisons de force majeure logistiques liées au Covid-19, revenir en Belgique. Le rapatriement en Belgique sera pris en charge."

Du côté de la Mutualité Chrétienne, il n'y aura pas d'intervention de Mutas pour les départs effectués à partir du 14 mars 2020, c'est-à-dire, la date à laquelle le ministère des Affaires étrangères a communiqué que tous les voyages à l'étranger étaient déconseillés.

"Pour ce qui est des personnes bloquées à l’étranger et dont le séjour va dépasser nos ‘3 mois d’intervention possible de Mutas à partir de la date des premiers soins’, on considère qu’il s’agit d’un cas de force majeure indépendant de leur volonté et on va continuer à les couvrir après ces 3 mois (même pour des dialyses, oxygénothérapie, fourniture de médicaments spécifiques...)", explique Joëlle Delvaux.

Si on doit faire face à des cas exceptionnels (par exemple, une opération urgente ou un traitement de chimiothérapie prévus en Belgique...), on voit au cas par cas, après prise de contact avec les médecins spécialistes/traitants ici, ce que l’on peut faire. Mutas veut bien les aider/rapatrier mais on est dépendant des décisions/règles des autorités sur place." 

Ce qui ne change pas

Malgré la crise du coronavirus, certains services prévus par les mutualités ne changent pas. "Nos services sociaux restent accessibles et des visites à domicile peuvent avoir lieu en cas d’urgences sociales", précise Joëlle Delvaux, porte-parole de la Mutualité Chrétrienne.

Même topo du côté de Solidaris qui ajoute que "les consultations médicales, gynécologiques et sociales dans nos centres de planning sont suspendues. Seules les consultations urgentes seront maintenues. Les consultations psychologiques pourront être assurées par téléphone."

Enfin, "les magasins de prêt de matériel médical restent accessibles à un nombre limité de personnes. D’autres magasins sont fermés. Les livraisons à domicile sont maintenues."

Tout savoir sur le coronavirus Covid-19

La pandémie de coronavirus Covid-19 frappe de plein fouet la vie quotidienne des Belges et l'économie. Quel est l'impact du virus sur votre santé et sur votre portefeuille? Les dernières informations et les analyses dans notre dossier. 

Par thématique:

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés