Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Donnez une bonne image de vous sur Internet!

Un employeur sur deux vous "ausculte" sur Internet! Votre présence sur Internet joue un rôle de plus en plus important dans votre vie professionnelle. Voici quelques conseils vous permettant de façonner une image positive de vous-même sur la toile.

(Mon Argent/Careerbuilder) – Une récente étude américaine démontre l’importance de la présence virtuelle pour les personnes à la recherche d’un emploi. Pas moins de 45% des employeurs déclare faire usage des sites de réseaux sociaux pour trouver des candidats. Onze pour cent ne le font pas encore mais en ont l’intention. Sur les 2.600 responsables embauches interrogés, 29% consultent Facebook, 26% LinkedIn, 21% MySpace, 11% des blogs et 7% suivent les candidats sur Twitter.

Attention !

Les exemples sont nombreux. Ainsi une candidate américaine très prometteuse s’est-elle vue proposer un emploi chez Cisco Systems à l’issue de plusieurs tests de sélection. A son arrivée chez elle, elle poste un message sur Twitter, où elle se demande s’il est sage d’accepter un job que l’on déteste en échange d’un salaire très intéressant. Une personne de Cisco réagit à sa demande en l’interrogeant sur l’identité du responsable du recrutement et en ajoutant que cette personne serait sans doute intéressée de savoir qu’elle déteste l’emploi pour lequel elle est pressentie. Conclusion : la candidate n’est pas embauchée.

Cisco Systems n’est pas le seul à consulter le Net pour valider ses choix. Pas moins de 35% avouent que ce qu’ils ont découvert sur des sites de réseaux sociaux les a dissuadés d’engager le candidat. Voici les raisons pour lesquels les personnes ayant sollicité ont finalement été refusées :

  • Postes de photos ou infos provocantes ou inadaptées– 53%
  • Postes d’informations sur votre consommation de boissons ou de drogues – 44%
  • Dénigrement d’anciens employeurs, collègues ou clients – 35%
  • Aveu indirect d’incompétences en matière de communication – 29%
  • Remarques discriminatoires – 26%
  • Mensonges par rapport aux qualifications – 24%
  • Partage d’informations confidentielles relatives au précédent employeur – 20%

Ce qu'il faut faire !

D’autre part, 18% des employeurs disent précisément avoir été encouragés à embaucher le candidat sur la base des découvertes faites sur des sites de réseaux sociaux. Voici les raisons de l’embauche :

  • Profil mettant en valeur la personnalité du candidat et sa capacité à s’adapter à l’organisation – 50%
  • Profil soutenant les qualifications professionnelles du candidat – 39%
  • Candidat semble créatif – 38%
  • A montré des capacités communicationnelles évidentes – 35%
  • Candidat aux compétences étendues – 33%
  • Commentaires positifs écrits par d’autres à propos du candidat – 19%
  • Candidat a reçu des prix et des marques d’honneur – 15%

Votre présence sur Internet peut donc également jouer en votre faveur, que vous soyez ou non à la recherche d’un nouvel emploi. De plus, soyez conscient que lorsque vous n’êtes vous-même pas actif en ligne, l’image de vous-même dépend totalement de ce que les autres en font. Mieux vaut donc prendre les choses en main et vous assurer que les signaux positifs soient majoritaires. C’est ce qu’on appelle le personal branding !

Astuces

1. Faites le ménage : si par le passé, vous avez dit ou fait des choses apparaissant sur la Toile dont vous n’êtes pas particulièrement fier, essayez d’en effacer les traces visibles autant que possible. Pensez non seulement aux sites de réseaux sociaux, mais aussi aux forums, réactions à d’autres sites publics, etc. Si d’autres personnes ont laissé des commentaires négatifs à votre sujet, contactez le Webmaster du site en question et demandez-lui de supprimer ces infos. En cas de diffamation, ce dernier craindra les poursuites judiciaires et  accédera donc sans peine à votre demande.

2. Etablissez un profil sur le site populaire de réseaux sociaux LinkedIn.com ou sur l’une des nombreuses alternatives de viadeo.com, xing.com, doyoubuzz.com, BrightFuse.com. Vous ne devez évidemment pas spammer les utilisateurs, donc vérifiez d’abord vos e-mails pour savoir quelles invitations vous avez reçues précédemment, pour avoir une idée des sites Internet qui sont utilisés par votre cercle professionnel. Lisez aussi : Trouvez un autre job grâce à LinkedIn.

3. Assurez-vous que votre profil est aussi complet que possible : un CV up-to-date, vos points d’intérêt, les données utiles à votre propos, mais également une description détaillée de vos capacités et spécialités.

4. Bâtissez votre réseau social : collègues, ex-collègues, fournisseurs, clients, partenaires, etc. Toutes les personnes qui peuvent être intéressantes à l’avenir peuvent être invitées. Peut-être que cela ne vous semble pas utile pour l’instant, parce que tout vous réussit. Mais c’est précisément maintenant que vous devez construire votre réseau, de manière à pouvoir solliciter ces personnes quand vous en aurez besoin.

5. Demandez des recommandations : y a-t-il des contacts qui ont précédemment été très élogieux à votre égard ?  N’hésitez pas à leur demander d’écrire un petit mot dans les « recommandations ». Ces recommandations virtuelles constituent une alternative acceptable à l’ancienne lettre de recommandation.

6. Vous pouvez également devenir membre de groupes professionnels ou en créer un. En communiquant avec d’autres personnes à propos de votre profession, vous pourrez apprendre beaucoup et vous mettre en avant de manière positive.

7. Autre possibilité de dorer votre réputation en ligne : lancer un blog professionnel. Là, vous pouvez rendre publiques vos analyses et votre vision de certains aspects de votre profession. Vous devez cependant poster au moins un ou deux messages par semaine, ce qui peut facilement représenter un demi-jour de travail.

8. Cela ressemble à un cliché, mais vous êtes votre plus grand ennemi ! Réfléchissez-y donc à deux fois avant de laisser un commentaire sur un site de réseaux sociaux et n’ajoutez pas n’importe qui à votre liste d’amis. Si vous êtes à la recherche d’un nouvel emploi, ne le dites pas à tout le monde. D’abord, il est possible que votre patron lise ce que vous écrivez, et ensuite, vous pouvez de cette manière indiquer à des employeurs potentiels que vous recherchez un autre emploi pendant les heures de travail. Ce n’est pas le meilleur moyen de les convaincre de votre assiduité, avouez-le. Lisez également : Comment Facebook peut se retourner contre vous.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés