Du neuf pour vos paiements mobiles

©rv

Avec l'arrivée prochaine de Samsung Pay et Apple Pay, le paiement sans contact avec un smartphone approche à grands pas. En attendant, SEQR et PayPal continuent d’affûter leurs armes.

3%
La remise accordée par SEQR sur l'ensemble de vos achats si vous payez avec cette app.

Depuis une semaine, les utilisateurs de l’application de paiement mobile SEQR peuvent effectuer des transactions allant jusqu’à 750 euros (au lieu de 250 euros). Cette limite de dépenses a été automatiquement augmentée pour les utilisateurs qui recourent déjà régulièrement à SEQR pour leurs paiements mobiles. Pour les nouveaux, cette limite s'établit à 75 euros. Mais dès que 3 paiements auront été débités avec succès, ils auront accès à la limite de 750 euros.

L’augmentation de ce plafond s’explique par l’essor du paiement mobile en Belgique. Depuis son lancement chez nous, plus de 700 commerçants et établissements ont accepté les paiements via SEQR. C’est notamment le cas de grandes enseignes comme McDonald’s et de toutes les marques du groupe Colruyt. Par contre, il n'est pas possible de connaître le nombre d'utilisateurs actifs en Belgique. Le siège social de SEQR basé en Suède refuse de communiquer ce chiffre au motif que l'entreprise est côtée en Bourse.

Techniquement, l’utilisateur de cette app doit au préalable donner son autorisation pour permettre le débit du montant de ses achats sur son compte à vue. L’app fonctionne donc selon le principe de la domiciliation.

850.000 utilisateurs belges pour PayPal

Dorénavant, la politique de “Protection des Achats” de PayPal couvre aussi les achats immatériels tels que les billets de concert, les tickets d’avion ou les téléchargements. En pratique, si votre achat ne correspond pas à sa description ou s’il n’arrive pas du tout, PayPal vous rembourse, frais de livraison inclus.

PayPal vient de se lancer dans la même aventure. Jusqu’ici ce portefeuille digital gratuit permettait de faire des paiements soit en utilisant les fonds disponibles dessus (l’approvisionnement gratuit se fait via un compte bancaire), soit en utilisant une carte de crédit, à condition que celle-ci ait été liée au préalable au compte PayPal.

Désormais, les utilisateurs peuvent aussi lier leur compte à vue à leur compte PayPal. "Ce lien génère beaucoup de nouveaux utilisateurs", explique Joachim Goyvaerts, directeur de PayPal Belgique et Luxembourg. "Actuellement, nous avons 850.000 utilisateurs actifs, c’est-à-dire, des personnes qui effectuent au moins une transaction par an."

D'après une étude de Comeos, cette progression permet à PayPal d'avoir 12% de parts de marché, 2% en mobile et 10% à partir d'ordinateurs. "Ceci confirme nos chiffres et notre position de leader dans le domaine des paiements mobiles en Belgique", insiste-t-il. "C'est aussi dû à la progression importante de l'acceptation de PayPal comme moyen de paiement auprès de sites de vente visités par les Belges."

Pendant ce temps, l’évolution et les nouveautés pour SixDots continuent à se faire attendre. L'application qui se définissait elle-même comme "le portefeuille digital des Belges" se limite toujours pour le moment à offrir la fonction de l'application Bancontact ... 

[Suivez Caroline Sury sur Twitter en cliquant ici]

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect