Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité
Publicité

Economisez jusqu'à 500 euros sur vos courses

Colruyt reste le moins cher, surtout en matière de " marques propres ", selon l’étude annuelle de Test-Achats sur les supermarchés.

(mon argent) – D'après Test-Achats, une famille dépense chaque année en moyenne 5.000 euros pour faire ses courses. En choisissant le magasin le moins cher, elle pourrait   économiser jusqu'à 500 euros cette année. L'organisation a relevé, de fin mars à début avril 2010, dans plus de 500 supermarchés, quelque 90.000 prix dans différentes catégories de produits. En comparant les résultats obtenus avec ceux de l’année passée, il est possible de dégager quelques faits marquants.

Des produits de marque un peu plus chers

Une partie de l’enquête a été menée sur 149 produits de marques aussi bien nationales qu’internationales, sur du fromage, de la charcuterie, de la viande aussi bien que des légumes et des fruits. Le top trois se compose de Colruyt, Marko et Okay.

Grosses différences pour les “premiers prix”

Pour 78 produits, les enquêteurs se sont contentés d’une description: un bac de bière, un tube de dentifrice … Ils ont cherché dans chaque magasin, le produit le moins cher correspondant à cette description. Ensuite, ils ont converti les différences de poids ou de volumes afin de les comparer. Encore une fois, Colruyt reste le meilleur choix et il suivit de près par sa filiale Okay. Par contre, la troisième place se partage entre Delhaize, Eurospar et Intermarché.

Attention également à la position d’Aldi et Lidl dans cette liste. La plupart des gens pensent qu’il est d’office moins cher de faire leurs courses dans ces supermarchés ; l’enquête montre que ce n’est clairement pas le cas.

Le nivellement des “marques propres”

La troisième partie de l’enquête était consacrée cette fois-ci à 65 produits de " marques propres " ou marques maison. Ici aussi, les enquêteurs ont recherché le produit le moins cher correspondant à leur description. Carrefour reste en tête mais la différence avec les autres enseignes tend à s’atténuer cette année.

Etonnant !
  • Okay, les nouveaux supermarchés de proximité de Colruyt, sont un peu plus cher que leur maison-mère.

  • Les trois supermarchés Red Market – créés par Delhaize afin de concurrencer les hard discounters – ne sont pas suffisants pour calculer un indice de confiance pour cette chaîne. Cela dit, il est clair que le but de Delhaize a été clairement atteint. En effet, les Colruyt locaux ont diminué les prix des produits qui sont relativement moins chers auprès des Red Market. Ce n’est donc pas un hasard si le Colruyt d’Andenne et celui de Gembloux réalisent de meilleures performances prix que les autres magasins de la chaîne.

  • L’année dernière, le fait le plus marquant avait été la violente envolée des prix constatée chez Delhaize. Mais ce n’est plus le cas cette année. Son score total reste globalement de 109, soit 9% plus cher que Colruyt. Finalement, il faut retenir que les différences de prix se sont atténuées pour les " premiers prix " et les " marques propres ". C’est donc sur ce genre de produits que la lutte risque de s’intensifier.

Okay, les nouveaux supermarchés de proximité de Colruyt, sont un peu plus cher que leur maison-mère.

Les trois supermarchés Red Market – créés par Delhaize afin de concurrencer les hard discounters – ne sont pas suffisants pour calculer un indice de confiance pour cette chaîne. Cela dit, il est clair que le but de Delhaize a été clairement atteint. En effet, les Colruyt locaux ont diminué les prix des produits qui sont relativement moins chers auprès des Red Market. Ce n’est donc pas un hasard si le Colruyt d’Andenne et celui de Gembloux réalisent de meilleures performances prix que les autres magasins de la chaîne.

L’année dernière, le fait le plus marquant avait été la violente envolée des prix constatée chez Delhaize. Mais ce n’est plus le cas cette année. Son score total reste globalement de 109, soit 9% plus cher que Colruyt. Finalement, il faut retenir que les différences de prix se sont atténuées pour les " premiers prix " et les " marques propres ". C’est donc sur ce genre de produits que la lutte risque de s’intensifier.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés